RSS
RSS



 

 :: Flood :: Corbeille :: Rps terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La conséquence de l’attirance [PV Carla L.Kal][Hentai]

avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Lun 23 Oct - 18:10
L'horloge du bar affichait à présent vingt-heures et le nombre de client était à son apogée pour un dimanche soir. Kyle propriétaire de ce magnifique établissement qui était son bébé et son refuge, servait ses clients en diverses boissons et pour certains habitué la demande était réduite à 'Un autre verre ?' Ou encore 'Comme d'habitude?'. Les affaires se portait assez bien. Ce n'était pas le grand luxe encore et il avait ses prêts à remboursé, mais si la clientèle restait constante peut-être plus il aurait fini de tout payer dans une dizaine d'années ou moins. Un soir comme les autre à première vue, il ne se doutait pas que ce soir sa vie de loup solitaire et de faux asocial allait changer son destin et sa vie. Actuellement avec une musique de blues ou de jazz en musique de fond, discutions battait leur plein et Kyle bien qu'à son visage impassible souffrait d'un mal de tête atroce à cause d'une trentaine de client à son bar. En effet, il avait le pouvoir de télépathie et de se fait il lisait sans cesse les pensées des autres dans un certains périmètre et c'était infernal.

Je me demande s'il à vu ce que Bill à fait hier soir?
Je dois lui raconter la nouvelle...
Demain j'ai rendez-vous chez le médecin.
Ma femme est plutôt énervante avec son ménage.
J'espère qu'il va me croire...
Je vais redemander un verre, je crois.
Je me demande si j'ai une chance de séduire Elisabeth...
Purée mais ferme la connard avec ton histoire de voiture tu saoule.
J'ai vraiment faim...
Je me demande si c'est une bonne idée l'implant.
Pfff, j'ai pas envie de rentrer...
etc...


Vous me direz, il n'a qu'à ne pas lire les pensées des autres si ça lui fait mal à la tête. Le problème c'est que Kyle ne contrôle pas son pouvoir, il ne s'arrête jamais et les seules moments où il est tranquille c'est pendant son sommeil ou encore à la rigueur s'il se concentre sur une seul personne. En effet se concentrer sur une personne lui permettait de ne pas entendre les autres personne aux alentours. Ne changeait rien à ses migraine et la dose de cachets qu'il pouvait prendre le matin pour calmer un peu le jeu. Au moins, demain il pourrait se cloisonner chez lui vu qu'il habite au dessus de son bar. Il n'y à pas de livraison prévu pour cette fois et c'est jour de fermeture.l'inventaire était déjà fait à trois-quart dû fait de l'habitude de ses clients sur les boisons au pire il en enlèverait quelque une sur la fiche de stock. Il attendait avec impatience l'heure de fermeture pour enfin avoir la paix. Il était vingt-heure et trente minutes.
Il nettoyait quelque table avec son chiffon.
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Ven 27 Oct - 11:25

Les conséquence

de l'attirance




"offre moi du reconfort"


Ça n’allait plus … Seiichi et toi n’avait pas parler depuis bien 4 jours … tu étais passé à la maison pendant une absence de Marek pour te doucher et récupérer quelque affaire, histoire d’aller à l’hôtel… ne voulant croiser aucun regard que tu connaissais pour le moment … Tu avais mal au fond de ta poitrine… ce n’est pourtant pas comme si tu pouvais avoir mal au cœur vu qu’il e bat plus… Tu avais envie de hurler sur le monde entier … pourquoi tu ne peux pas mourir comme les autres ?! BORDEL … tu voulais mettre fin à ta misérable vie de merde… pourquoi l’avoir transformé alors que tu savais qu’il te haïrait… tu avais agis égoïstement … toi qui n’aime pas les gens comme ça …

Tu avais pris une douche froide … glacer même … de toute façon avec ta peau froide elle était à température ambiante … tu frappas le mur pas trop fort, essayant de te contrôler un minimum, ne voulant pas laisser un trou dans le mur… après avoir pris cette bonne douche tu repris du poil de la bête ! Tu enfilas ta plus jolie robe, rouge carmin, une couleur que tu appréciais particulièrement et te coiffa …. Mais ta motivation partie bien vite en fumée en voyant un t-shirt à Seiichi sur ton lit… il avait dû l’oublier… Tu enfilas une paire de chaussure à talon et sortis de la maison rapidement avant le retour de Marek…. Tu avais préparé un sac avec quelque affaire …

Sur le chemin tu cherchais un bar dans lequel tu n’avais pas encore été, histoire de ne pas connaitre les habitués qui viendront forcément te faire chier … Tu trouvas un bar plutôt cool, the winchester … pourquoi pas. Tu entras alors et regarda les personnes présentes, tu soupiras en voyant que des groupes de personne, tant mieux.

Tu avanças alors vers le bar, balançant ton sac à coter d’un grand tabouret et t’y assis en regardant ce que pouvez proposer le bar en terme de boisson … Tu regardas le barman… BORDEL ?! C’est possible ça ? Tu aurais un cœur qui bat encore tu aurais pu le sentir s’arrêter quelques seconde … Il a un certain charme … quelques chose qui fais qu’il t’attirait  … comme un aimant sur un frigo … Tu le fixas cependant que quelque seconde avant de l’interpeller …

« Excusez-moi ? Pourrais-je avoir un verre … de … ce que vous voulez… je vous fais confiance… »

Tu détournas le regard rapidement… c’est bien la première fois que tu ressens ça … toi la fille qui collectionne les coups d’un soir, la jeune (tout est relatif) femme à qui on a brisé le cœur des millions de fois… tu t’abaissais encore une fois à tomber sous le charmes d’un homme ? Tu voulais lire en lui mais tu n’y arrive pas… depuis la transformation de Seiichi tu avais perdu toute joie de vivre, tu n’avais même pas baisé depuis… oui… tu as vraiment le moral a 0. Il est peut-être temps de penser à autre chose, nan ?

©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Ven 27 Oct - 13:39
Kyle entendit une nouvelle pensée de plus en plus proche et aussi à l'odeur une cliente. C'était bien sa veine oui et non de l'un pour le mal de crâne de l'autre pour son business. Cette jeune femme l’interpella bien qu'il savait qu'elle était présente et se retourna pour la regarder dans les yeux. Ce fut comme un souffle court qui parcourait son visage à l'expression indifférente. Pourtant, l'intérieur disait tout autre chose. D'un rapide coup d’œil, il avait observé la moindre partie de son visage. Ses lèvres... Ça lui fourmillait sur ses propres lèvres, il aimerait les goûter. Son regard vert et ses cheveux de feu la rendaient exquise. Pour la première fois, le loup ressentit une curiosité envers une femme depuis sa transformation. Elle était d'une beauté flamboyante et sa voix était comme la douceur et un arôme profond et sucrée d'un grand cru parmi les vins rouges. Il l'écoutait alors avec attention, elle avait toute son attention même.

Oui? Bonsoir.... Un verre de ce que je veux, vous dite. C'est la première fois qu'on me là fait celle-là. Mais je veux bien jouer à ce petit jeu. Mmmh....

Il se mit à la regarder intensément dans les yeux, il voulut tricher en lisant ses pensées pour ne pas se casser la tête, mais rien concernant une boisson particulière. Il était accoudé à son bar son menton sur sa paume de main, il réfléchissait environ six secondes et se releva brusquement. Il avait compris quel genre d'alcool elle apprécierait et c'est ce qui faisait le secret d'un bon barman. Il se mit alors à préparer un verre avec un alcool plutôt discret de par son nombre de demandes et ce n'était pas l'alcool le plus cher en terme de verre non plus preuve qu'il ne lui servait pas un verre juste pour l'argent, mais la satisfaction de sa cliente. Il lui posa le verre devant elle.

Et voilà un bourbon cassé sensiblement à l'aide de deux glaçons. Vous semblez aimer les alcools veloutés, c'est votre regard qui me le dit. J'aurai très bien pu vous servir un Kir, mais cela ne semble pas être le contexte et le moment adéquat.

Il fit un bref sourire et il prit le temps de nettoyer quelques verres, d'en débarrasser d'autres ou même d'encaisser son dû pour service rendu. Kyle se plaisait assez dans son bar qui lui servait de maison. Le soir était plutôt assez calme pour ce dimanche et encore, il mettait un peu de musique chic comme on en trouverait dans les bars hyper branché de jet-set en fond pour meubler le calme et pour une ambiance posée. Il restait silencieux, mais de façon indirecte observait de son œil doré la jeune femme assise. Ce n'était pas professionnel de draguer une cliente, mais il avait peur de rater une occasion et qui sait, peut-être était-elle déjà prise. Mais quelque chose le bloqua dans son instinct. Son instinct disait danger vis-à-vis de cette femme fatale en robe rouge. Il se rappelait d'un lointain passé et des dires de son père :
- La femme est puissante Kyle, elles peuvent te séduire plus vite que tu ne le crois et celles en robe rouge sont fatale, elles te croquent ton amour, mais peuvent t'échapper avant que tu puisses cligner des yeux.
-Et je dois faire quoi dans ce cas ?
-Deux options, soit elles te dominent et t'écrasent avant de disparaître, soient elle attendent que tu viennes les dévorer. Je te conseille dans ton bonheur personnel de tomber sur cette seconde option.
-Ahah... Toujours de ci-grands mots.


Le danger n'était pas les dires de son pauvre père, mais bien de ce qu'elle était en réalité. C'était l'horreur, pour une fois qu'une femme à le don de l'intéresser vraiment, elle était ennemie naturelle.
Il n'avait aucune chance d'une quelconque idylle. Il restait donc calme et posé semi-assis sur le comptoir près de la machine à café et regardait ses clients et s'assurer que tout va bien espérant que la cliente en robe ne parte pas trop vite ou revienne, mais il en doutait à là vu sur son bagage qu'elle transportait.
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Mar 31 Oct - 12:03

Les conséquence

de l'attirance




"offre moi du reconfort"


Tu avais si mal au cœur … tu avais juste envie de te laisser crever sur un trottoir mais impossible de mourir pour toi… l’immortalité te suis… Tu en avais assez … ce que t’avais dit Seiichi t’avais assommé … Tu avais mal…. Mal au fond de toi … mal partout … tu n’arrives même plus à lire dans les émotions des gens… tu n’arrives plus à rien. Il t’arrive même en ce moment de te dire que suivre Senichi il a plusieurs centaine d’année n’aurait finalement pas été une si mauvaise idée … au moins se loup prenais soin de toi et savais comment te consoler …

Assise au bar, tu regardais le barman que tu trouvais fortement attirant … Tu repensais a cette musique, cette musique que tu trouvais tellement bien adapter à la situation … Alors que tu demanda à l’homme de choisir un verre pour toi… tu commences à fredonner cette musique tout bas.

« Oui … tu sais que je te regarde depuis un moment,
Je veux danser avec toi maintenant.
J’ai déjà remarqué comment tes yeux m’appelaient,
Donne-moi le chemin je le suivrais. »

Tu te fis interrompre dans tes pensées quand le beau barman revient en te servant un verre de bourbon, un alcool que tu appréciais et celui-ci avait l’air très bon. Un alcool raffiné et américain… Son goût est exquis mais tu ne t’arrêtas pas au bourbon, le barman dit alors quelque chose qui t’interpella… « Le contexte ni le moment adéquat » ? Cela ce vois à ce point que tu es mal… Alors que tu pris doucement le verre entre tes doigts fin, tu regardais du coin de l’œil le barman avant de te remettre à fredonner cette musique après l’avoir remercié du verre et de l’avoir payer.

« Toi, tu es un aimant et moi le métal,
Me rapprocher de toi deviens vital.
Juste d’y penser je sens mon cœur qui bat !
Oh, moi, je ne suis pas dans mon état normal,
Car ce que je ressens n’est pas tres banal
Je sais que je pourrais tres bien vivre avec ça »

Tu t’arreta quelque seconde … remarquant le petit regard qu’il te faisait, enfin… est ce qu’il te surveille ? Tu souris doucement en continuant de le regarder … tu n’aime pas draguer de toi-même surtout en se moment … tu priais pour qu’il vienne d’aborder autre que pour savoir si tu voulais a un autre verre … Tu voulais te changer les idées mais surtout … réaliser le refrain de cette chanson.

« Tout doucement !
Moi je veux respirer se parfum dans ton cou,
Permet-moi de te dire à l’oreille des mots doux !
Que tu y pense encore quand je suis loin de toi.
Tout doucement !
Te prendre dans mes bras, doucement t’embrasser,
M’inscrire sur les murs de ta vie, de ton passé,
Je sais aujourd’hui que toi seul me guidera ! »

Tu stoppas tes pensée … cette chanson parlait d’histoire d’amour …. Es-tu vraiment prête pour ça ? C’est encore un inconnu … tant pis … autant essayé d’oublier Seiichi …. Ton crane te fais mal à ces pensées… oublier celui qui t’avais rendus heureuse pendant 3 ans ? Impossible … pas pour le moment … la suite de la chanson parlais de sexe … peut être que se soir tu allais pouvoir te changer les idées. Tu portas le verre donner par le barman et le porta à tes lèvres doucement tout en le regardant, priant pour qu’il s’approche de toi pour discuter quitte à te demander pourquoi ton visage est si triste.


©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Mar 7 Nov - 11:51
Bien que vaqué à ses occupations, Kyle jetait des coups d'oeil discret vers cette jeune femme et il lui semblait bien qu'elle l'avait vu la regarder. A présent il sentait son regard sur lui, tel un appel discret. Elle lui demandait de venir sans pour autant le faire, mais elle l'espérait. Les clients étaient tous servit ou avaient payer leurs consommations, mais contrairement à d'autre elle était seul et d'un pas fluide tel une brise de vent, il s'approchait d'elle depuis l'autre côté de son bar. Il la regarda alors de façon bien visible la belle rousse devant lui de son seul œil valide.

Vous semblez ailleurs... finalement je ne sais pas si ce verre était une bonne chose en fin de compte. Heureusement, je me réserve le droit de refuser de servir n'importe qui en alcool. Mieux vaux évacuer son problème plutôt que le laisser latent. Ça vous bouffera. Qu'en pensez vous? Si ce n'est pas indiscret.

Il allait droit au but quitte à se faire rembarrer il s'en foutait. Mais une si belle femme comme elle ne pouvait pas être dans une passe aussi mauvaise. Cela gâchait un peu la beauté qu'elle reflétait. Il ne lisait toujours pas ses pensées et pourtant il avait vu se visage trop de fois pour ne pas le remarquer. C'était un des avantages ou inconvénient de son métier. Il la regardait intensément comme un loup ayant capté sa proie et ne la quitte pas du regard ou alors comme un Alpha qui montre son assurance et sa détermination à mettre le tout à vif pour ne plus en parler par la suite. Il prit alors son tabouret pour un peu reposer ses jambes d'être constamment debout, mais c'était surtout pour s’asseoir face à elle. Il la regardait, elle le regardait surement ou essayait d'éviter son regard. Peut-être même que ses paroles la faisait bouillir, mais il voulait la voir réagir ainsi il commença à la fixer sans un mot et vraiment sérieux attendant qu'elle dise quelque chose. Il regardait ses lèvres pulpeuses et semblant douce. Il voulait y goûter, mais le contexte ne s'y prêtait guère, cela n'allait pas fort et draguer en profitant d'une faiblesse n'était pas son genre.

Le loup continuait de l'observer, détaillant le visage de cette magnifique créature, cette femme fatale. Il était décidé, il ne voulait pas la laisser partir comme ça. Il devait au minimum obtenir son numéro, ou un baiser. Chaque trait qu'il détaillait d'elle était comme une sacrée claque qu'il prenait, elle était à son oeil vraiment parfaite. Il voulait en savoir plus sur elle et non ses problèmes dans la finalité. Kyle ressentait quelque chose en lui qu'il n'avait pas ressenti depuis quelques années. Cette attirance qu'il avait pour elle était brûlant... Finalement le loup asocial pouvait avoir des émotions au delà de son expression indifférente. Il les cachait cependant. Il repensait alors au passé comme si c'était hier.

C'était à une époque où il avait encore ses deux yeux et son humanité. Il semblait un minimum heureux et enjoué, il sortait avec une certaine Elisabeth, une blonde aux long cheveux jusqu'aux hanches et aux yeux bleu azur. Son regard avait une intensité qu'il ne pouvait l'expliquer et elle semblait si douce. Il était vraiment amoureux d'elle. si bien qu'il lui avait préparé une petite surprise pour leur rendez-vous et elle lui disait elle aussi plutôt enjoué. Le soir venu, il la retrouva comme convenue un bouquet de rose rouge et blanche pour l'occasion et pour lui faire part de ses sentiments et montrer le blanc des roses qui signifiait son innocence. Resplendissante dans une robe noir et avec des chaussures à talon,
il marcha à ses côtés en direction d'un restaurant réservé pour un dîner aux chandelles. Il lui donna alors les roses avant de lui dire de s'arrêter et de fermer les yeux un instant. Lorsqu'elle lui demandait de les ouvrir c'est de longues canine pointue qu'il vit dans son sourire plutôt malsain. Un vampire,
Elisabeth était un vampire. La surprise effraya un peu Kyle et ce qui s'ensuit était plutôt comme un cauchemar.

-Oua...Euh Elisabeth, c'est... plutôt original comme surprise. Dit-il en reculant de deux pas.
-Vraiment? J'espère bien alors, car c'est ton dernier soir et... j'ai très faim. Dit-elle en avançant de deux pas vers lui.
-Attends une seconde, tu n'es pas obliger de faire ça. On est ensemble, tu peux bien trouver un substitue. Il mit un peu les mains levé devant lui déjà sur de ce qu'il lui pendait au nez.
-Ah oui ça... Elle rit. Ensemble est un bien grand mot, tu n'est juste qu'une proie de plus à ajouter à mon palmarès. Maintenant vas'y fait durer le plaisir court pour ta vie, je te laisse quelques secondes d'avances.
C'était un cauchemar et pourtant bien réel, Kyle fit ce qu'elle dit, ça l'empêcherait de mourir trop vite ou trouver de l'aide pour la fuir. Il couru le plus vite qu'il pu et même au delà la peur lui donnait la force d'agir un peu plus vite. Finalement Kyle trouva abri dans une usine de chaufferie jouant à cache cache avec son assaillante.
-Merde... elle est où?
Juste derrière lui tel un fantôme.
-Derrière toi mon amour...Ahah.
-PUTAIN!
Il fuit encore et elle l'empêcha d'aller plus loin, le bloquant dans un coin de l'usine. Kyle prit un outil de maintenance comme arme et elle lui rit au nez, lui disant que c'était inefficace et inutile. Un humain ne pouvait pas rivaliser. Aussi, Kyle n'était peut-être pas très fort, mais il était ingénieux. Un tuyau fuyait un peu sous la forte pression de la vapeur brûlante, qu'il attira comme s'il avait peur et vaincu. Néanmoins en arrivant à bonne distance, Il feinta de lui mettre un coup mais frappa le tuyau de toute ses forces et Elisabeth prit un jet de pression brûlante en plein visage ce qui la fit hurler même pour un vampire. Il profita alors du moment de surprise pour fuir à nouveau et retourner se cacher. Le jeux de cache cache dura un petit temps et il agaçait la vampire. Sauf qu'à un moment, elle l'avait vu et cherchait plus à le tuer finalement. Kyle ne vit qu'une main droite comme une lame de rasoir arriver et bien que son esquive lui sauva la vie, son manque de vite lui donna une coupe droite et précise et il en perdit son oeil droit à présent ensanglanté. Le jeune homme y maintenu son oeil blessé d'une main et il était à présent foutu.
-Alors ça fait quoi de souffrir? Ton sale coup m'a bien remonter, je vais prendre plaisir à te tuer.
Elle se rapprochait encore d'une façon vive et elle vie sa main lame arriver et une énorme blessure au torse s'ensuivit et Kyle tomba au sol, la vision trouble la vie le quittait.
-Je t'aimait...
-Moi je t'aime comme un repas, j'adore traqué et j'avoue que tu as été le plus amusant. Maintenant meurs.
Elle lui balança son bouquet de roses dans sa flaque de sang à côté de lui. Les roses blanches prirent une teinte rouge et il vit Elisabeth préparer son coupe de grâce puis l'espace d'une demi seconde d'un clignement d'oeil, il ne la vit plus. Il entendit juste des cris comme si on était entrain de la déchiqueter quelque part. L'instant d'après plus un bruit et Kyle vit une tête de loup le regardait avant de perdre connaissance...


Cette pensait lui faisait peur. Et si elle était du même genre? Non elle ne pourrait pas le berner il lisait les pensées maintenant.
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Ven 10 Nov - 16:51

Les conséquence

de l'attirance




"offre moi du reconfort"


Tu ne savais pas … pourquoi ? Pourquoi tout ceci te tombait littéralement sur le pif sans aucune chance d’oublier ? Les sentiments que tu avais pour Seiichi était les même que tu éprouvais pour l’autre con qui t’avais transformé et comme la pire des connes tu avais fait le même geste que cet homme à l’époque. Le verre servis par le beau barman en main … tu regardais le liquide bouger légèrement suite à tes mouvements… Que faire ? Tu aimais Seiichi mais ce barman t’attirais … tu le regarde alors que le jeune homme s’avança vers toi.

Il te dit alors qu’il vaudrait mieux que tu vide ton sac… Il n’a peut-être pas tort, tu regardes alors son œil valide, son visage fin et lui fis un beau sourire un peu hésitante … Tu devrais peut être tout dire à quelqu’un… ça te soulagerais peut être la conscience… tu en avais pas parlé a Marek, enfin tu aurais eu du mal vu que tu n’es pas rentré depuis l’incident et cela fais bien une petite semaine … tu lui avais juste fais un sms pour lui dire que tu t’absentais quelques jours. Tu regardes alors le jeune barman, il ne devait même pas avoir la trentaine. Tu lui souris encore un peu tristement :

« Vous avez peut-être raison… mais il a beaucoup trop de monde pour que je parle de mes soucis… ma vie ne regarde que ceux que je choisi. »


Tu souriais encore, sans le vouloir tu l’avais incité à attendre la fin de son service pour « discuter » … Carla t’es pitoyable. Tu fini alors doucement ton verre avant de le ré-avance vers ton beau serveur.

« Puis-je avoir un même verre ? S’il vous plait »

Tu aurais été dans ton état normal tu lui aurais fait de nombreuse avance tu serais même allé jusqu’à lui rouler une pelle … Mais la tu n’as pas vraiment le moral, si lui te fais des avance peut être que tu en auras envie… enfin… tu en a envie mais tu aimerais bien qu’un homme qui te plait vienne vers toi et te fasse des avances comme tu en rêve. Tu regardas le barman te servir un autre verre et te réponde. Tu restes souriante et attend patiemment la fin de la soirée, que les plusieurs personne présente s’en aille. Une fois assez de personne parti, seul un petit groupe de jeune au fond de la salle restais encore un peu, il était environs 23h45, tu regardais le barman revenir vers toi quand tu lui fis signe.

Tu lui souris alors et commença à parler :

« Les crocs ne vous font pas peur ? »

©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Sam 11 Nov - 0:04
Kyle remarqua le sourire un peut triste. Il comprit que cette femme était en détresse. Aussi il écouta attentivement les paroles de la jeune femme qui semblaient avoir un deuxième sens aussi il ne voulait pas lui manquer de respect et ne quittait pas son regard avant de prendre la parole derrière elle.

Veuillez m'excuser, je ne voulais pas vous brusquer ou vous forcer à parler. De plus ça ne me regarde pas. Néanmoins, si vous changez d'avis je suis là pour vous écouter. Sachez que personne ici se fou de se qu'il se passe d'une table à une autre. Ce qui est dit au bar, reste au bar et je n'en suis pas au premier secret gardé ni même le dernier.

Il écouta ensuite ce qu'elle avait d'autre à dire car au fond elle semblait vouloir discuter, mais elle bloquait un peu et il lui servit un autre verre à sa demande et décida de freiner directement le jeu auquel, elle pensait surement de façon inconsciente. Il reprit alors la parole.

Et voila un second bourbon et le dernier. Je vous l'ai dit, ce n'est ni le moment, ni le contexte adéquat...

Il resta près d'elle encore un moment avant que son travail ne l'appelle, il regardait de temps à autre pour voir si elle était toujours présente et il en été rassuré. Les clients partaient peu à peu et bientôt il ne resta que 2h 15 de travail et il la regardait à nouveau voyant qu'elle n'avait pas bougé tout comme son verre. Il semblait qu'elle ai écouté son conseil et résistait à l'envie de boire à moins qu'elle ne voulait le gardait pour plus tard. Ainsi en revenant vers elle, elle lui fit signe et il se demandait ce qu'elle allait lui demandait et là elle lui posa une question sensible. En effet, ce genre de question était un cauchemar qui faisait ressentir à la fois de la peur et de la colère. Néanmoins il ne le montra pas son visage restant impassible. Il serra alors discrètement l'une de ses poings avant de mentir, car il ne supportait pas d'être battu ou cerné. Cette question lui fit rappeler le passé. Il prit alors la parole.

Non je n'ai pas peur, vous savez il y a autant d'humain que de monstre passant ses portes et je ne fais ni préférence ni discrimination. De vous à moi, ce n'est pas vraiment une question pertinente surtout pour une aussi belle femme que vous. C'est qui vous êtes l'important et pas ce que vous êtes.

En revanche le compliment envers elle, il le pensait vraiment et intérieurement il le pensait vraiment. C'est vrai c'était une True Blood ou vampire, mais il était différent aujourd'hui et il avait l’avantage sur elle si ça se passe mal. Aussi, il voulait renouveler l'expérience avec une femme et qui de mieux qu'une belle rousse en robe rouge et femme fatal pour faire chavirer son cœur ? Elle semblait vouloir de sa compagnie et il ne voulait pas qu'elle quitte son barre. Il la regardait à nouveau et en prenant un chiffon d'une main, il fit une chose déplacé pour un barman mais un certain courage et ce d'une façon peut-être déplacé ou gonflé. Il posa son autre main avec son gant sur le revers de la main de la jeune femme et la regardait. Sa main de loup était plutôt chaude et apaisante. C'était nul de brutalité dans ce geste et tout était fluide comme un léger cour d'eau.

Restez un peu plus longtemps, j'aimerai discuter avec vous.

Il fit glisser ses doigts pour se retirer comme pour la laisser sur sa faim, qu'elle espère avoir cette chaleur bienfaisante plus longtemps. Sa cliente avait besoin d'être rassuré avant tout et il ferait le nécessaire pour tenter sa chance plus tard. Lorsque le bon moment sera présent. Il retourna alors s'occuper des derniers clients pour une dernier tournée et bientôt, si elle le désirait toujours, elle pourrait parler ou penser à autre chose pour changer les idées. C'était un sacré conflit intérieur pour lui. Entre son passé, son présent et pour son futur, il avait des doutes sur la marche à suivre. Dois-t-il vraiment braver l'interdit? Cotoyer tout ce qui s'approche aux chauves-souris que ce soit AGC Corp. ou non était une chose, mais espérer plus était strict pour son clan. Il en méditait sur la suite jusqu'à revenir vers sa cliente assis en face d'elle, Kyle gardait constamment ses gants et ne les avaient pas retiré de toute la journée et de toute la soirée pour elle si elle l'avait observé et cela pose pas mal de question sur le pourquoi un sang chaud porte des gants et en intérieur qui plus est?
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Mar 14 Nov - 11:27

Les conséquence

de l'attirance




"offre moi du reconfort"


Il a l’air si bienveillant… te refusant de te laisser boire plus de deux verre d’alcool… si il savait … l’alcool n’a pas d’effet sur ton système nerveux… et c’est bien dommage sinon tu aurais bien pris une bonne cuite histoire d’oublier cette histoire pendant quelques heures, quitte a te taper un mec au pif car tu étais complétement torcher …. Mais nan… l’alcool n’a pas d’effet sur ton organisme … Tu regardais alors le verre à moitié remplis que venais de t’offrir le barman, enfin, tu le paie bien sûr. Tu regardais au fond du verre… pensant à ta vie et a tout autre chose… Enfin ta vie … ton existence tout ça tout ça … tu ne peux même pas mourir, faisant partie d’une des races les plus forte … tu n’as même pas la possibilité de te suicider car tu n’as pas les couilles …

Tu jetas de temps en temps un œil au barman en souriant un peu tristement. Quelques minutes … quelques heures passent. Tu lui fais signe d’approcher en remarquant que les seules personnes qui restent est un petit groupe d’étudiant sans doute. Le barman s’approcha alors que tu lui posais la question ultime … tu ne veux pas l’effrayer, bien au contraire. Tu veux qu’il ait confiance, tu es consciente que faire confiance à une inconnue, qui est une true blood en plus de ça. Sa réponse te crispa alors …. Un mot … un seul reste graver dans ton esprit … « monstre » …. Alors … c’est comme ça … qu’il voit les autres espèces que les humains… Tu sens ta poitrine te faire mal… Tu écoutes la fin de sa phrase avant d’être un peu gêner…

« Monstre ? C’est comme ça que vous voyez les autres espèces que les humains … ? Savez-vous comment c’est mots peuvent être blessant … Surtout quand on vous le hurle a la figure et … que la personne qui vous le cri n’est autre que la personne à qui vous tenez le plus depuis trois ans … »

CARLA TA GUEULE TU VAS LE FAIRE FUIR !! Tu trembles à tes mots, une larme perla au coin de ton œil droit avant de glisser le long de ta joue, doucement, laissant une fine ligne humide. Tu l’essuyas rapidement… Putain Carla … arrête !! Arrête de pense a Sei … vire le de ton esprits… nan… même si tu le voulais vraiment tu ne pourrais pas … tu avais trop mal au fond de ta poitrine … mais tu voulais oublier les sentiments que tu as à son égard, il a Nanako de toute manière, elle refusera jamais … Il l’aime comme un fou … Jamais tu ne passeras avant cette petite hybride qui a bien de la chance d’avoir le cœur de Sei… mais ce soir tu as l’impression que ce barman t’attire … C’est vraiment différents qu’avec Seiichi … Le regard de cette homme et sa façon de parler, tout t’attire, tu avais d’ailleurs remarquer qu’il mentais, les crocs… ce qui se rattache à un buveur de sang l’effrayais. Sans doute un vestige du passé.

---

« Pour toujours…. »

« Vraiment ? Pour l’éternité ? Rien que tous les deux ? »

« Promis ! »

Tu l’avais crus … il t’avait enlacé doucement, plantant ces crocs dans ton cou pour se délecter une dernière fois de ton sang chaud coulant encore dans tes veines avant d’avaler ce qu’il avait bu, toi, la simple humaine allait devenir égal a l’homme que tu aimes. Il vient mordre l’intérieur de sa main, prenant en bouche un peu de son liquide vermeil et viens t’embrasser, attrapant pendant qu’il te faisait boire, un pieux, oui… lui vieux clicher… Et viens très rapidement enfoncer ce morceau de bois pointu au fond de ton poitrine, formant un trou avant de te laisser tomber au sol, inerte et sans vie… Un sourire sadique au visage, il te quitta… te laissant ainsi dans cette endroit, une marre de ton sang s’était former au sol…

A ton réveil… cette soif … ce sentiment d’être plus forte te força à te lever … Folle de rage de ne pas trouver ton amant…. L’homme que tu aimais, tu attrapas une passante, la planquant brutalement a un mur et planta tes crocs dans son cou, buvant jusqu’à la dernière goutte de sang se trouvant dans son corps, la laissant tomber sans vie au sol. Les yeux rouge vif, tu hurlas de désespoir, attrapant le suivant, les tuant un par un … un massacre…un véritable massacre, tu ne te contrôlais plus… La soif de sang et la rage avait pris le dessus… combien d’homme, de femme et d’enfant avait tu tuer ? Tu te souviens avoir décimé se village… ton village… tuant ton père …. Ta mère… et ta chère petite sœur sans aucune pitié … En comprenant ce que tu avais fait… tu t’étais mise à pleurer … Tout le monde t’avais dit de te méfier de cette homme qui était de passage, mais tu l’aimais éperdument…

Tes affaires prête … tu quittas le village à présent désert, enfin… sans vie… les cadavres prenant place à travers les rue, les maisons et même prêt de la place. Tu partis en tremblant, te promettant de te venger un jour ou l’autre.


---

Alors que tu repensais a tout ça, tu fus sortie de tes penser par la dernière phrase de l’homme … Te demandant de rester un peu plus longtemps, souhaitant discuter avec toi. Tu lui fis un simple sourire en guise de réponse, toi qui avais gardé ton verre plein, tu l’avala cu-sec, regardant à présent l’intérieur du verre vide et soupira. Tu lui demanderas quelques chose de soft par la suite, tu auras sans doute besoin de boire pour parler, la gorge noué en repensant a tout ça… tu avais conscience d’être un monstre … mais tu ne voulais plus en être un. Le barman avait posé sa main sur le revers de la tienne, tu l’avais regardé dans les yeux à ce moment-là avant qu’il ne reparte pour reprendre son travail. Le petit groupe avait décidé de prendre une dernière tourné. Tu souriais à leur allure, aucun d’entre eux n’étais humain mais il se faisait tous passer pour… bande de con… Tu ne leurs souhaitais pas de se cacher mais avec agc … il valait mieux.

Quelques minutes passent et tu te retrouves enfin seul avec le barman alors que le petit groupe avait payé leurs commandes, offrant une petite richesse au barman si sexy. Tu souris alors qu’il revient assez vite vers toi, tu lui proposas de fermer son bar, tu avais lu sur la porte qu’il fermait assez tard, étant déjà 1h30 du matin, tu voulais lui proposer de rester seul à seul. Il fit rapidement ce que tu avais proposé, de toute manière plus personne ne viendrais a cette heures en pleine semaine. Tu regardas alors l’homme et demanda :

« Avant toute chose… je pourrais avoir un verre ? S’il vous plait »

Tu attendais sa réponse, alors qu’il prit ton verre pour verser un nouveau liquide translucide à l’intérieur… de l’eau ? Tu riais un peu, prenant le verre quand même et regardais le beau jeune homme.

« Puis-je vous demandez votre prénom ? Pour ma part je me nomme Carla »

Kyle … ce prénom lui va si bien, tu continuais de plonger ton regard dans son œil doré… Il va te rendre folle… tu voulais oublier ce que tu ressentais pour Sei… même si ça allait être dure… ça peut prendre du temps… peut être qu’avec cet homme ça peut fonctionner.

©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Dim 19 Nov - 23:00
Kyle remarqua qu'il avait fait une erreur d'être surement un peu trop direct dans ses propos. Il n'en dit rien mais cela le désolait d'avoir fait pleuré cette femme pour qui il a une attirance. Il décida de se rattraper mais avant ceci il était maintenant 1H 30 sur l'horloge et les derniers consommateur en dehors de la belle et douce femme étaient partit. Ainsi, Kyle posa sa main sur la joue de la jeune femme doucement et essuya la larme de son pouce avant de venir embrasser son front. Il visait plus bas, mais son instinct de peur lui dit non.
Il ferma alors son bar avant de revenir vers elle. Elle lui demanda un nouveau verre et vu à son habitude de barman, il lui servit un verre d'eau. A la fois parce qu'il jugeait que l'alcool n'est pas le meilleur réconfort et aussi parce qu'il voulait terminer cette journée. Naturellement, l'eau était gratuite. Il vint alors s’asseoir du même côté du bar qu'elle avant de poser son regard sur elle. Il l'écouta et su qu'il était temps de répondre à une question et rassurer sur l'autre qui date de presque cinq minute. Carla... quel magnifique prénom, aussi doux qu'un cour d'eau passant délicatement sur la roche, son prénom donnait un réconfort et de la chaleur au cœur. Il répondit alors par son prénom de façon comme quelqu'un de distant.

Kyle.

Idiot! Il ne devait pas la rendre encore plus mal à l'aise, arrête d'être sur la défensive des femmes. Il trouva alors un nouvel effort pour lui répondre quelque chose en plus.

Vous avez un très joli prénom. J'adore... Si je puis me permettre, veuillez m'excuser pour ce que j'ai dit tout à l'heure. Mais j'ai mes raisons de nous définir ainsi car ce que je suis aujourd'hui et ce que mon corps à subi, les deux sont étroitement en lien. Pourquoi croyez vous qu'il me manque un oeil? Et je ne vous parle pas des cicatrices sur mon corps qui date d'avant ma transformation. Dans un certain sens mademoiselle si je ne suis plus humain c'est parce que des non humains mon meurtrie et donner une seconde vie que je n'ai pas souhaité. Je ne vous juge pas ou ni même rend le cas une généralité. Je suis simplement devenu très méfiant.

Et j'ai fermé mon cœur et mes émotions pour ne plus avoir mal.

En Kyle, c'était un sacrée conflit intérieur. Il éprouvait une colère contre ce qu'elle était sans qu'elle ne le sache, il avait le coup de foudre pour qui elle était, il avait des remords, des regrets, de la tristesse jamais évacués. Le tout comme une gigantesque boule d'émotion concentré et non exprimé. Il la regardait droit dans les yeux. Profitant de leurs couleur vertes. C'était insensé, cette femme était une enchanteresse ou quelque chose du genre. Plus le temps passait et plus le désire ardant de coller ses lèvres aux siennes le tentait.

De toute façon on a tous nos problème. La seul chose à faire c'est de les accepter. Bien sur c'est un conseil théorique. En pratique c'est autre chose. Je le dis en connaissance de cause.

Il ne savait plus vraiment trop quoi dire au point de risquer d'être déplacé ou de sortir du contexte client néanmoins il avait des pincements au cœur. Des choses qui lui disait vas-y jette toi à l'eau. Alors il trouva le courage en la regardant de son seul œil dans les siens.

Votre présence est apaisante mademoiselle et si besoin est, vous pouvez me trouver ici, la porte est ouverte. Vous êtes une des très rare personne pour qui je fais des heures supplémentaire.


En réalité la seule et Kyle était en panique. Il résistait à son désir et à ses émotions c'était un trouble total. Plus il la regardait, plus il allait craqué. Il prit l'une de ses mains entre les siennes et la regarda avec sérieux, le rythme cardiaque montant à fond et puis tant pis si elle fuit. M'enfin si elle n'est pas encore partie et insiste pour qu'ils soient seul c'est qu'elle attend sur lui surement. Il avait peur à cause du passé mais se jeta à l'eau.

Je vous demande pardon.

A la demi seconde plus tard Kyle avait déjà ses lèvres sur ceux de la jeune femme. Les yeux paisiblement fermé il gouta ses lèvres et d'un coup une partie de ses peur s'envola et conscient de surement avoir fait un geste déplacé il recula et se leva avant de lui même se braquer.

J'aurai pas du... vous êtes une cliente et on se connait à peine.

Il détourna le regard sur son bar et bouillonna intérieurement sur lui même. Trois ans, trois putain d'années sans accidents quels qu’ils soient et en une femme fatal il fait le con. Il la connait à peine et son prénom et lui il l'embrasse. Comme un débutant il avait agis. Si elle voulait partir, il ne la retiendrait pas. Kyle idiot, tu n'as pas l'impression de répéter une histoire? Toi avec une femme suceuse de sang. La dernière fois tu y a laissé la vie. Stressé, Kyle se servit rapidement une tequila frappé et la prit sec histoire de remettre l'idée en place. En plus elle était seule avec lui alors il était vraiment bien centré sur ses pensées à elle. Il entendrait tout, absolument tout qu'elle le pense ou non. C'était une vrai plaie se pouvoir incontrôlé.

Il repensait à l'époque ou il exprimait tout ses sentiments. Il était tellement simple de le piéger. Kyle était plutôt naïf de nature. C'est d’ailleurs pour cette raison qu'il n'avait jamais eu de chance avec les femmes. Au moins maintenant il pouvait tricher. Hors le principe de confiance réciproque d'un couple n'était plus possible. Il entendait tout. Il leva vraiment juste assez la tête pour regarder la jeune femme, mais lui était totalement sur la défensive à cause de lui même. Bien qu'indifférent d'expression,
avec les ombres de la lumière et la pose de Kyle son visage sensiblement vers le bas, on avait l'impression qu'il se dégoûtait de lui même où qu'il l'avait mauvaise. Que faire maintenant ? Pensait-il.
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Jeu 23 Nov - 12:26

Les conséquence

de l'attirance




"offre moi du reconfort"


Alors que quelques larmes coulaient sur ta joue, tu sentis une certaine chaleur se poser sur celle-ci, tu ouvris les yeux que tu avais fermés plus tôt et regarde le jeune barman en rougissant… enfin, tu rougis intérieurement, n’ayant plus de sang coulant dans tes veines, rougir étais assez compliqué. Tu le regardas alors timidement, c’est d’ailleurs la première fois que tu te sens comme ça depuis des années. Il vient doucement t’embrasser sur le front… tu as l’impression d’être une enfant qui tomber amoureux de son senpai, le genre de coup de foudre que les jeune peuvent avoir au lycée maintenant … Il alla rapidement fermer son bar, alors quand il revient, tu lui demande si tu peux avoir de nouveau un verre, il te servit de l’eau, tu rias un pas mais bu doucement le verre alors que vous commencez doucement à discuter.

Il se nomme Kyle, il commence rapidement à te complimenter, tu souris doucement alors qu’il t’explique qu’en aucun cas il ne te jugeait ou quoi que ce soit… tu commences doucement à te sentir plus à l’aise avec lui. Il n’est pas méchant, et a en sentir son odeur et a ces parole, tu rends compte qu’il n’est pas plus humain que toi, il a une odeur de chien, ce n’est pas méchant et cela se sent que très peu. Il doit être un loup-garou, comme lui… celui qui t’a sauver. Tu aimais bien les loups-garous, ils ont leur charme et lui en plus que n’importe qui. Tu l’aimais bien, tu l’écoutais parler, le son de sa voix te rassurer pour une raison qui t’ai encore inconnue.

Tu l’écoutais encore et encore sans rien dire, le regardais dans les yeux, enfin dans son œil doré… Tu l’écoutais qu’à moitié a vrai dire, tu étais hypnotisé par son regard, mais tu te réveilla quand il te dit que ta présence est apaisante, te disant aussi que tu étais une des rares personnes avec qui il faisait des heures supplémentaire, tu souris alors doucement et hésite à porter doucement ta main à sa joue, tu ne veux pas l’effrayer… mais c’est lui qui prit une de tes mains froide entre les deux sienne qui sont brulante comparer à toi. Tu regardes ces mains et relève la tête quand il te demande pardon, ne comprenant pas pourquoi jusqu’à sentir ces lèvres sur les tiennes… ta poitrine te fais mal d’un coup… il y a si longtemps que personne ne t’a embrassé sans aucune arrière-pensée, pensant simplement à te rendre l’heureuse.

Tu fermas les yeux doucement, profitant de la douceur et la chaleur de ces lèvres. Alors que tu allais bouger ta main pour entrelacer vos doigts, il se recula et se leva de sa chaise… Il se braqua rapidement… Pourquoi ? Tu le dégoute ? Nan… Il se sent coupable car vous ne vous connaissez à peine. Tu le regarde un peu sur le cul alors qu’il se serre un verre… merde à la fin Carla !! Oublie Seiichi un moment !! Tu te lèves alors quand il finit son verre et viens prêt de lui, tu attrapes doucement ces joues entre tes mains et le fais te regarder

« Je vous en prie… Ne vous excusez plus de me rendre heureuse ! »

Alors que tu fini ta phrase, tu viens l’embrasser en te collant a lui. Tu fermes les yeux, lui faisant comprendre que tu ne voulais pas qu’il n’ait de remord, bien au contraire, tu veux qu’il continue… Tu veux oublier Seiichi l’histoire d’une soirée… voir réussir à oublier les sentiments que tu as pour lui … peut être que tu as trouvé quelqu’un avec qui tu arriveras à avancer ? Alors que tu l’embrasse avec douceur mais avec une légère fougue aussi, tu déplaça tes mains que tu avais sur ces joues pour venir attraper les siennes et les poser sur tes hanches, il est un peu plus grand que toi, enfin, si tu retires tes talons, c’est d’ailleurs ce que tu fais, tu retires tes chaussure doucement et te met pied à plat et viens passer rapidement tes bras autour de son cou en souriant doucement. Tu romps doucement le baiser et le regarde dans les yeux :

« Je veux oublier mes malheurs… Faites les moi oubliez … je vous en prie… »
©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Ven 24 Nov - 1:04
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Sam 25 Nov - 22:47

Les conséquence

de l'attirance




"offre moi du reconfort"


Il répondit au baiser comme tu le souhaitais… Il posa alors ces mains sur tes hanches comme tu lui avais indiqué. Il les caressa doucement en profitant de tes lèvres autant que tu profitais des siennes. Tu faisais à présent bien plus petite à coter de lui, ayant retiré tes haut talons tout en restant contre lui. Ces mots te font l’effet d’un électrochoc … Il vient de nouveau t’embrasser, tu réponds a ce nouveau baiser avec de l’amour et de la douceur mais surtout de la fougue, de la passion… de l’envie … Tu avais envie d’etre avec lui… son odeur… sa chaleur … son physique … sa voix … tout… tout t’attire chez lui… Tu n’avais plus envie de le quitter tout d’un coup, tu le connais depuis seulement quelques heures mais cet homme a quelque chose.

Alors qu’une musique plutôt sensuelle, excitante fais son arriver en fond, laissant le bar trouver une atmosphère chaude … oui chaude est le bon mot. Il fait chaud dans ce bar … tu restes pourtant coller au loup brulant et gémis un peu alors qu’il laisse glisser ces mains doucement sur ton jolie fessier rebondie. Tu voulais oublier tes malheurs avec lui… Il te rapprocha de plus en plus de lui, sensuellement et avec une certaine douceur mais qui voulait tout dire… il veut tout autant te posséder que tu veux le posséder. Tu collas alors ton corps froid contre le sien qui est tout ton contraire. Ces paroles te font frissonner dans un sens… il avait raison…. Peu de gens pense vraiment ça… très peu. Tu souris alors et reste contre lui en caressant son dos doucement, passant avec délicatesse et douceur tes mains sous sa chemise.

Il revient rapidement prendre possession de tes lèvres, tu penchas un peu la tête en arrière en le laissant t’embrasser, répondant au baiser avec fougue et envie toujours…. Tu n’avais même pas eu le temps de lui répondre mais les actions valent mieux qu’un long discours comme on dit. Tu viens tout doucement faire glisser tes mains sur son torse couvert de tissu pour déboutonner le premier bouton en haut de sa chemise avec excitation. Quant à lui il retira ces gants et ces bretelles, tu souris alors en venant doucement déboutonner le second bouton. Un choix ? C’est bien une première, tu n’avais jamais eu le choix avant… on te plaquait contre un mur pour te baiser sans même te demander si tu aimais ça ou que tu étais d’accord … Tu souris alors doucement, heureuse que quelqu’un se préoccupe enfin de ton envie.

Tu sentais la main du jeune loup dans ton dos, faisant doucement glisser ta fermeture éclair qui retenait ta robe rouge. Tu sentais l’atmosphère devenir de plus en plus excitante. Tu n’hésitas pas à reprendre possession des lèvres de ton amant… Tu sentais que certain mots lui brulais la langue. Tu voulais lui dire ces trois mots qui te brulais la langue aussi mais … tu n’étais pas sur de ça… tu aurais voulu les crier a Seii … Nan ! Oublie le … enfin …. Quelques heures… plus de malheurs ! Tu le regarde alors et viens sur la pointe des pieds venir à son oreille, venant la lécher sensuellement et a avec douceur avant de dire doucement :

« Un lit serais plus confortable … tu ne penses pas ? Ah oui… tutoie moi ou je me fâche mon loup… »

Tu allais t’amuser avec lui… mais tu as cette sensation d’être autant la chasseuse que la proie… ça te plait. Tu laisses alors le loup finir de faire glisser la fermeture vers ton fessier jusqu’à ce que ça bloque, indiquant que la fermeture était terminer de faire son travail. Tu souris alors et laisse glisser la robe sur le sol avec sensualité alors que tu viens te recoller à lui durant son compliment, tu souris et viens arracher finalement sa chemise et dire :

« J’ai toujours soigné mon physique… ho et pour la chemise … je vous en rachèterais une autre si besoin… mais elle m’empêchait de vous voir … voir votre corps… et je ne suis pas très patiente…  »

Tu laisses alors la chemise de ton amant glisser au sol aussi alors que tu reviens coller ta poitrine a son torse, tu souris et viens passer tes bras dans son cou pour l’embrasser avec fougue alors que tu sens qu’il se baisse un peu plus que prévu, venant passer sou bras sous tes genoux alors que son autre bras passe dans ton dos, il te porte alors tel une princesse alors que tu lui souris… Tu ne veux plus le lâcher … Tu t’accroche à lui alors qu’il commence à marcher vers la sortie arrière du bar, laissant ta robe et sa chemise sur le sol du bar sans aucun scrupule. Tu continues alors de l’embrasser alors que lui avance dans les escaliers, montant chaque marche sans difficulté et arriver rapidement à son appartement. Tu le laissas encore une fois t’emmener dans ce qui semble être sa chambre, il te fit doucement tomber sur le lit en se mettant sensuellement au-dessus de toi et t’embrasser.

Tu caresse alors son torse avec sensualité et fini par dire doucement à son oreille une fois le nouveau baiser rompit :

« Aimez-moi… je vous aimerais en retour… quand je serais prête … je vous le promets… »
©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Lun 27 Nov - 23:53
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Sam 2 Déc - 2:01

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Mer 13 Déc - 1:01
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Mar 9 Jan - 14:52

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Mer 10 Jan - 2:07
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Lun 15 Jan - 0:15

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Mar 16 Jan - 2:01
avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Mar 16 Jan - 10:36

Les conséquence

de l'attirance




"Aime moi !"


Une nuit comme celle-ci tu ne risques pas de l’oublier … Elle avait été formidable … Tu ne voulais pas l’oublier a vrai dire, cet homme avait quelque chose de spécial … Mais tu avais vraiment peur de t’engager … Tu le regardais dormir en réfléchissant … hésitant à partir mais tu ne savais pas comment il le prendrait … Tu aurais pu laisser un mot avec ton numéro mais a vrai dire tu ne savais pas si tu aurais les couilles de répondre. Tu caressais alors sa joue en le regardant dormir avant de regarder l’heure et d’envoyer un sms a Marek.

En le sentant bouger doucement, tu te tournas doucement vers lui et repris tes caresses sur sa joue puis ces cheveux doucement. Tu te souvenais doucement tout ce qui c’était passer la veille en le regardant se réveiller, le laissant ouvrir son œil doré doucement, lui demandant si il avait bien dormi… Sa réponse te fis sourire, tu le regarde en souriant doucement, n’ayant pas eu le courage de fuir, tu devais à présent assumer ta présence … Doucement, tu lui répondis :

« Je peux dire de même jeune loup… Tu es le premier à m’épuiser par le sexe, félicitation. »

Tu le regardas doucement alors qu’il t’embrassa avec une certaine émotion que tu avais peur de ressentir à son égard maintenant … Hier soir, dans le feu de l’action tes pensées était total focaliser sur lui et rien d’autre… Tu en avais besoin mais tu n’avais surtout pas envie d’utiliser ce pauvre homme pour juste oublier Seiichi… Tu l’embrassais doucement, un peu mal à l’aise… Tu le sentais venir se coller à toi doucement et … Tu te sentais un peu gênée … Tu ne voulais pas le repousser mais tu pensais encore trop à Seiichi pour te mettre avec quelqu’un …. Tu fermais les yeux le temps du baiser mais lorsqu’il fut rompu pour laisser place à la voix de ton amant, tu ne savais plus ou te mettre …

« Je … Kyle écoute … Je ne peux pas … pas pour l’instant …. Déjà parce que d’un j’ai du travail… je suis tatoueuse et j’ai des rendez-vous … Ensuite … J’ai une énorme peine de cœur en ce moment … Je ne veux pas te donner de faux espoirs … J’ai envie de te revoir … j’ai envie de te connaitre mais je ne veux pas que tu penses que je t’utilise pour oublier mon chagrin… »

Tu es plus que sincère dans tes paroles, utiliser Kyle pour ça te ferais trop de mal et tu lui en ferais aussi… pendant tes paroles, tu avais attrapé sa main et la serrais doucement alors que doucement, des larmes se mirent à couler sur tes joues… Tu fermas les yeux en t’en rendant compte et essuie du revers de ta main libre tes joues alors que tu sentais Kyle te serrer contre lui, il avait compris que tu avais un gros chagrin et que te presser n’aggraverais que plus les choses… Tu relevas la tête et demanda doucement :

« Dit … Tu aurais un piano ? »

Il fut étonné mais te répondit que oui, un dans la pièce d’à coter, tu attrapas alors ta culotte et te leva, attrapa une chemise clairement trop grande pour toi appartenant à Kyle et l’enfila, tu te dirigeas vers la pièce d’à coter et te mis à jouer … Tu pouvais te vanter d’avoir connu Mozart, Debussy, Beethoven, et de nombreux autre auteur classique… Tu avais eu leur aide pour apprendre plusieurs instrument mais celui qui te plaisait le plus c’était bien le piano et tu en jouais à la perfection…. Doucement tu t’assis sur le tabouret avant de poser tes doigts prêt à jouer … Tu soufflas un bon coup alors que Kyle t’avais rejoint, tu te mis alors à jouer doucement, une musique de Debussy … Un Auteur avec qui tu t’étais très bien entendu… Jouant doucement et avec la plus grande aisance du monde … Clair de lune …. Fermant doucement les yeux, cela te calmais doucement…

Au bout de quelque minutes, tu posas tes mains sur tes cuisses et regarda Kyle dans les yeux avant de dire d’une voix très calme et douce :

« Demain… 20h au restaurant italien à coter du centre-ville… Ça t’irait ? »

Tu voulais le revoir mais de façon plus … romantique et de manière à vous connaitre un peu mieux … Discuter de tout et de rien, faire connaissance comme deux personne normal.

©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-
avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Admin
Jeu 25 Jan - 0:28





Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Flood :: Corbeille :: Rps terminés-
Sauter vers: