RSS
RSS



 

 :: Flood :: Corbeille :: Rps terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Besoin d'amour [feat Akemi]

avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Lun 23 Oct - 10:25

Besoin d'amour




"De la tendresse ... c'est tout ce que je t'offrirais"


Tout ne c’était pas passer comme prévu … loin de la … tu avais fait une connerie pire que n’importe quoi… Tu l’avais condamné et en plus de ça il te hait à présent. Tu ne savais plus quoi faire… Aller voir Kyle ? Nan… Aller voir Marek ? A vrai dire tu n’avais pas poser les pied à la maison depuis, laissant simplement un sms a Marek tous les jours pour lui dire que tu avais besoin de temps et que tu le préviendrais de ton retour. Tu avais annulé tous tes rendez-vous prétextant une grosse grippe… Seul Marek, Seiichi, Connor et Kyle savait pour toi… Impossible de tomber malade pour une non-vivante…

Tu résidais un peu partout, tu avais même appelé Connor pour lui dire que tu voulais te changer les idées et qu’une partie de jambe en l’air ne serait pas de refus… Tu es sur qu’il cherche tes point faible, mais il ne les trouvera jamais malheureusement pour lui, tu cachais toujours tes sentiments a ce genre de personne, tu sais que son plus grand défis est de te tuer. Il avait cependant refusé, pour une raison que tu ignores … tant pis… Tu avais donc dormi dans le parc cette nuit, complétement shooter, tu t’étais acheté une bonne bouteille d’alcool ainsi un bon paquet de cigarette puis tu connaissais un bon revendeur… Toi qui t’étais promis d’arrêter à présent tu t’en fous … littéralement…

Tu te réveil alors de ton sommeil de plomb, il est bien 11h, plusieurs personnes sont déjà dans le parc. Que ce soit des enfants pour jouer, les parents pour les surveiller ou même des gens de passage. Tu lâchas un grognement avant de te diriger en ville… jetant la bouteille vide et le reste d’herbe qu’il te restait, comprenant que tu faisais de la merde… Par chance tu ne sens pas l’alcool ni même la beuh… Tu marchais après avoir attaché tes cheveux avec le chouchou que tu avais dans ta poche avant de tiquer sur une boutique d’esclave, enfin sur une petite tête blonde à l’intérieur…

Tu n’attendis pas le déluge et te dirigea vers l’entrée, tu salut le vendeur et file rapidement vers la cage de la petite tête blonde… Akemi ? C’était écrit sur sa petite affichette accrocher à sa cage … Tu te mis alors accroupis pour mieux voir cette petite bouille… Tu pensais avoir affaire à un garçon mais non, juste une jeune hybride qui s’habillais tel un garçon, sans doute pour ne pas être dérange, tu lui offrir alors un joli sourire et dit :

« Bonjour, je m’appelle Carla… Tu t’appelles bien Akemi, je me trompe ? Je vais être directe avec toi… je ne vais pas très bien et j’ai besoin d’une petite bouille tel que toi pour me changer les idées, je ne ferais rien de déplacer… je te le promets…. »

C’était directe mais tu n’aimes pas tourner autour du pot, nan … ce n’est pas ton fort … Tu regardais la jeune hybride dans les yeux, décider à la sortir de cette cage, tu n’aimes pas vraiment ça d’ailleurs…


©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-





Invité
Invité
Lun 23 Oct - 15:19




Besoin d'amour
★ Avec Carla L.Kal




La boutique n’est pas un endroit où l’ont peut-être bien, bien au contraire, les vendeurs ne sont là que pour une chose : faire le plus de vente. Et le vendeur est un de ses acharnés qui ne tolère qu’aucun esclave ne se rebelle ou fasse fuir les clients, une fois un hybride avait bien essayé de mordre quelqu’un, il avait fini d'enchainer, pied et poing lié, sa bouche fut munie d’une muselière et son prit légèrement réduit pour qu’il parte assez vite et ne le dérange pas. Akemi avait trouvé cela stupide, qu’il soit vendu ou non, il y aura toujours le même genre d’esclave pour le remplacer, ce n’était qu’une question de temps et de logique. Tous les esclaves ne sont pas aussi dociles qu’Akemi, en ce qui concernait le faite de rester au calme dans sa cage sans perturber le silence, elle avait toujours son capuchon sur sa tête et les yeux clos, elle dormait encore, c’est ce que font les gens normaux en pleine nuit. Ses oreilles étaient passées par les trous du capuchon, elles bougeaient doucement au moindre bruit, même si la jeune fille dormait profondément, ses oreilles captaient les bruits aux alentours. Les nuits à la boutique étaient plutôt calmes, les autres aussi préféraient dormir plutôt que de faire du chahut, le repos s’était important et puis les esclaves n’avaient pas grand-chose à faire.

La lumière du jour commençait à s’infiltrer au travers de la vitre de la boutique et les esclaves commençaient à se réveiller les uns après les autres, quant à Akemi, elle dormait toujours, son capuchon la protégeait de la lumière. Ce qui la réveilla ce fut le vendeur qui arriva dans la boutique et commença aux nourrirent, elle regardait sa gamelle, rien de bien fameux, ça avait l’aspect de pâté pour chat, elle repoussa sa nourriture en la voyant. Une fois que tout le monde eut mangé, le vendeur nettoya la boutique, retournant l’écrit open pour indiquer que la boutique était bel et bien ouverte. La jeune fille retira son capuchon et s’assit dans sa cage, celle-ci était étroite et pas bien grande ce qui limitait beaucoup les mouvements d’Akemi dedans, la jeune fille réussit malgré tout à s’adosser au barreau regardant la boutique et les clients entrés. Il y en eut beaucoup, certains repartaient avec son nouveau jouet,  d'autres repartaient sans rien, déçu de ne pas avoir trouvé chaussures à leurs pieds ou tout simplement ne pas avoir eu de coup de cœur pour l’un d’eux.

Baillant d’ennui, elle savait que peu de personnes perdaient leur temps à regarder dans sa cage, et elle avait encore sommeil, elle aurait bien remis son capuchon pour dormir mais le vendeur n’aurait pas apprécié et elle savait ce qui arrivait dans ses cas-là, ce n’était pas très agréable. Alors elle restait éveiller sa queue bougeant doucement sur le sol de sa cage, la porte s’ouvrit à la voler et une femme entra en se dirigeant directement vers elle. Akemi n’affichait pas d’expression particulière, elle regardait la jeune femme en se demandant ce qu’elle voulait, c’était rare que quelqu’un vienne vers elle de manière si sûre d’elle. Le fennec  regardait la jeune femme qui venait de s’accroupir devant sa cage et elle lui offrit un joli sourire, Akemi ne réagit pas, elle laissa la jeune femme lui parler, elle disait s’appeler Carla et lui demandait si elle ne se trompait pas en disant qu’elle s’appelait Akemi. Elle dit aussi qu’elle allait être directe avec elle, elle continua en disant qu’elle n’allait pas très bien  et qu’elle avait besoin d’une bouille comme la sienne pour se changer les idées.

Elle ajouta aussi qu’elle ne ferait rien de déplacer mais après tout un esclave n’avait pas réellement son mot à dire là-dessus, si le maitre voulait, le maitre obtenait c’était aussi simple que ça et c’est ce qu’on lui avait appris depuis qu’elle était petite. Akemi laissait ses yeux bleus pâle plonger dans ceux de la femme qui voulait l’adopter, elle ne savait pas quoi dire après tout ce n’est pas elle qui pouvait décider de quoi que ce soit, cependant, la jeune femme avait l’air sympathique, elle pourrait peut-être apprendre à Akemi à s’habiller en fille ou autres qui savent, elle ne s’en souciait pas vraiment. Le petit fennec prit la parole de manière à répondre à sa peut-être future maîtresse.

- Je m’appelle bien Akemi, madame. Je ne sais pas pourquoi vous n’allez pas bien mais si vous voulez m’adopter, faite le je ne refuserais pas. De plus, je ne suis qu’une esclave je n’ai pas vraiment le droit d’avoir une opinion sur quoi que ce soit. Mais si vous avez besoin de moi pour vous changer les idées, je suis prête à vous aider.

La jeune esclave qui n’avait affiché aucune expression jusque-là pencha doucement la tête sur le côté pour regarder la jeune maîtresse qui la regardait, ses oreilles bougeant doucement et elle sourit doucement. Sa queue ondulait doucement sur le sol de sa cage, dans un mouvement lent et doux, montrant qu’elle n’était en rien stressée mais juste bien.


To be continued ...


© Never-Utopia

avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Mar 24 Oct - 10:01

Besoin d'amour




"De la tendresse ... c'est tout ce que je t'offrirais"


Tu avais vraiment enchainé les conneries… rien n’allais plus dans ta pauvre vie d’immortelle … Toi qui cherchais à mourir depuis des centaines d’année mais ne jamais réussir … Toujours avoir ce fichu reflex de défense ou trop peu de courage pour te suicider … Tu n’avais le courage de rien a vrai dire… Pas aujourd’hui … Tu avais la simple envie de te changer les idées… faire autre chose que de faire la tournée des bars, c’est bien une première d’ailleurs… Toi qui étais toujours fourrée dans les bars quand ça n’allait pas, boire comme un puits sans fond … Rien qu’il y a deux jours, tu avais passé la soirée au the winchester, là où tu avais rentré ce beau barman qui t’avais occupé l’esprit bien plus de quelques minutes.

Clope au bec, tu marchais dans les rues remplis de la ville avant de t’arrêter devant une boutique d’esclave … Qu’est-ce que tu pouvais détester ce genre de boutique, tout le monde a le droit d’être libre bordel… C’est aussi pour ça que tu n’aimais pas considérer Seiichi comme ton esclave, enfin maintenant il ne l’est plus du tout de toute manière … Tu préférais largement le considérer comme un ami et encore …Tu avais compris pourquoi tu l’avais transformé … par pur égoïsme … Tu t’en voulais au plus profond de ton cœur, enfin, ce qu’il en reste.

POURQUOI ?! TU M’AVAIS DIS QUE TU N’AIMAIS PAS TRANSFORMER LES GENS !! POURQUOI TU M’AS TRANSFORMÉ ALORS QUE JE T’AVAIS DIS QUE JE NE VOULAIS PAS !!!

Ces cris raisonne encore dans ta tête alors que tu regardais la vitrine de la boutique, plus hybride et autre genre ‘’d’esclave’’ te font les yeux doux mais un seul t’intéresse… Tu écrasa ta cigarette au sol et te dirigea sans hésiter vers l’entrée de la boutique avant d’aller très vite vers la jeune hybride qu’il y avait dans cette cage étroite, étant directe et souriante avec elle. L’hybride n’avait pas l’air très réactive, cependant elle te regardait dans les yeux avant de prendre la parole, t’expliquant qu’elle n’avait pas son mots à dire mais qu’elle serait la pour te consoler si tu n’allais pas bien … Tu lâchas un petit « tss » avant de te lever, indiquer au vendeur de la faire sortir de la immédiatement.

Il ne se fit pas prier, un sourire malsain au visage, tu te retiens de grogner et attrapa la main de la jeune hybride qui peinais à sortir de ce truc bien trop petit pour elle. Tu garda sa main dans la tienne et la tira doucement vers le comptoir, remplissant rapidement les papiers pour adopter la petite Akemi, hybride fennec … Tu lui offrir un jolie sourire avant de récupérer les papiers que tu devais avoir et lancer un « au revoir » froid au vendeur et de faire sortir la jeune hybride de la rapidement… Une fois devant la boutique, tu attrapas l’hybride avant de la serrer contre toi et dire pour qu’elle seule entende :

« Tu es libre Akemi … tu n’as pas le droit de dire de toi-même que tu es une esclave … Chaque être vivant est libre de ces faits et geste … Si tu veux partir vas-y … Je ne veux pas t’obliger à rester avec moi d’accord ? »

©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-





Invité
Invité
Mer 25 Oct - 15:36




Besoin d'amour
★ Avec Carla L.Kal




Akemi continuait de fixer la femme en face d’elle, elle la voyait sourire puis lâcher un tss presque agacé de ce que le fennec venait de dire, elle ne comprenait pas pourquoi. La jeune fille avait été honnête, elle avait dit ce qu’elle pensait, elle ne comprenait pas pourquoi la maitresse avait réagi comme ça. Haussant les épaules, elle regardait celle qui allait l’acheter, se relever en faisant signe au vendeur de lui ouvrir la cage. Une fois la porte ouverte, Akemi se fit légèrement méfiant avant d’essayer de sortir, c’était compliquer de bouger dans cet espace étroit et elle fut légèrement coincer, ce qui était légèrement embarrassant. Une main se tendit vers elle et celle-ci la prise, sortir de la cage fut bien plus simple pour le fennec, elle remarqua que la jeune femme ne lui lâchait pas la main et laissa la sienne dans la sienne. Akemi regardait autour d’elle, regardant aussi Carla remplir les papiers qu’il fallait, elle la vit lui sourire et lui rendit avant qu’elle ne lance un au revoir froid au vendeur qui n’avait pas très à l’aise en face de la jeune femme. L’hybride suivait doucement sa maîtresse, se demandant ce qui allait se passer à présent.

Une fois hors de la boutique, Akemi bougeait doucement les oreilles et la queue en regardant autour d’elle, elle se demandait ce que les maîtres faisaient une fois qu’ils avaient adopté leurs hybrides mais elle ne s’attendait pas du tout à ça. Elle se retrouva dans les bras de Carla, une étreinte chaude et rassurante, le fennec tourna le regard vers elle et elle dit qu’elle était libre que le fennec n’avait pas le droit de dire qu’elle était une esclave, que chaque être vivant est libre de ses faits et geste. Akemi l’écoutait parler, elle continua en disant que si elle voulait partir elle pouvait, elle ne voulait pas l’obliger à rester avec elle, baissant légèrement les oreilles Akemi la regardèrent d’un air un peu triste, elle ne comprenait pas pourquoi la jeune femme la laissait partir. Surtout qu’elle venait de l’adopter et que la jeune hybride se faisait une joie d’avoir été adopté, elle ne voulait pas partir, du moins pour le moment, elle n’en avait pas envie, elle voulait apprendre à connaitre la femme qui l’avait acheté. Elle ne savait plus si elle devait rester ou vivre tel un SDF dans les rues d’une ville dont elle ne connaissait rien, là, Akemi était aussi perdu que si on l’avait mise dans un labyrinthe, elle se détacha doucement de Carla pour la regarder dans les yeux, les oreilles un peu baissées.

- Je voulais apprendre à vous connaître… mais si vous voulez je peux m’en aller, je trouve dommage que vous m’ayez acheté pour cela… Merci de m’avoir sorti de là en tout cas…

Akemi qui pensait que la jeune femme ne l’avait acheté que pour la libérer, s’inclina doucement devant elle, surtout que pour elle se retrouve ainsi dans un endroit donc elle ne connaissait rien, était un peu effrayante, même si c’était comme partir à l’aventure. Quand elle se redressa elle fit un petit sourire à Carla, ses oreilles étaient toujours un peu baissées et elle remuait faiblement la queue, puis regardait autour d’elle sans vraiment savoir où aller. Elle se tourna vers Carla et sourit sincèrement, ses yeux pétillaient et ses oreilles se tenaient bien droites sur sa tête, sa queue balayait l’air gaiement.

- J’espère que vous irez mieux, si vous avez besoin de moi je serais là pour vous. Vous me paraissez gentille mais vous sembler aussi souffrir intérieurement et vous devriez parler à quelqu’un, je suis là si vous voulez, je suis prête à vous écouter et à tout entendre.

Elle continuait à sourire, elle voulait bien rester avec la jeune femme si celle-ci le voulait mais elle souriait sincèrement et parlait avec le cœur à la jeune femme qu’elle considérait comme sa maîtresse.


To be continued ...


© Never-Utopia

avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Lun 30 Oct - 10:20

Besoin d'amour




"De la tendresse ... c'est tout ce que je t'offrirais"


Tu n’aimais vraiment pas voir tous ces esclaves dans ces cages … tu n’avais pas toujours connu se système de vie … Toi qui avait connu se monde ou tout le monde était libre … enfin… sauf les femmes, on peut te traiter de féministe si les gens le souhaite mais tu t’es toujours battu pour la cause féminine ! Tu n’aimais pas ça c’est tout.

En sortant de la boutique, regard et parole froide au vendeur qui avait bien content de faire une vente, tu tenais la mains de l’hybride et soupirant … Pauvre enfant … elle ne devais pas être bien âgée, bon a coter de toi c’est sûr que tous les monde est un peu jeunot… en réfléchissant, tu te souvenais de quel âge elle avait sur sa fiche, 20 ans … oui elle faisait plus jeune que toi, pas pour longtemps mais bon …

Tu pris l’hybride dans tes bras pour la serrer et lui dit ces quelques mots, ne voulant pas la forcer à te suivre… l’esclavage c’est horrible, tu voulais lui laisser le choix, tu lâchas doucement l’hybride, espérant cependant qu’elle reste à tes coter… tu avais besoin d’affection et d’une bonne excuse pour rentrer à l’appartement …

L’hybride baissa les oreilles… est ce qu’elle se sent obliger de partir… Alors qu’elle te regardait avec ce regard pétillant … Tu grognas de ne pas résister … tu es faible en ce moment … tout va mal… tu as mal au cœur, tu rattrape l’hybride pour la serrer de nouveau et lui dit :

« Je te laisse le choix Akemi… je ne te dit pas de partir ou de rester… je serais plus qu’heureuse de t’accueillir chez moi … sache le … fais ce qui te semble le mieux d’accord ? »

Tu serrais l’hydride contre toi… au fond tu espérais qu’elle ne se rende pas compte que ton cœur ne bat plus mais de toute façon tu devras lui dire… tu n’aurais pas le choix… pauvre petite hybride… tomber sur un « monstre » comme dirais Seiichi… rien que son nom et se mots te font mal au cœur et une larme coule sur ta joue.


©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-





Invité
Invité
Lun 30 Oct - 20:45




Besoin d'amour
★ Avec Carla L.Kal




Quand la jeune maîtresse reprit Akemi dans ses bras, celle-ci la serra à son tour contre elle, fermant doucement les yeux pour profiter de l’étreinte, se disant qu’elle ne se rappelait pas la dernière fois où on l’avait prise dans ses bras. Peut-être que c’était ses parents mais, elle n’en avait aucun souvenir, elle avait été beaucoup trop petite quand ils avaient tous les trois été séparer. Akemi ne se sentait pas en danger avec sa maîtresse et elle ne pensait pas qu’elle le devrait un jour, en tout cas, la jeune fille pensait qu’elle avait un assez bon instinct que pour être sûr de ses choses-là. Quand le fennec regardait ce qu’elle pensait être une humaine, elle la trouvait jolie même si au fond, elle avait l’impression de ressentir une intense tristesse venant de Carla. Elle se demandait ce qui n’allait pas dans la vie de sa maitresse pour qu’elle se sente si triste mais peut-être que si elle posait la question, cela serait mal perçu. Akemi finirait par le lui demander ce n’était qu’une question de temps, qu’elle sache comment elle devait se comporter ou pas avec Carla, ou tout simplement pour ne pas se montrer trop froide ou ne pas avoir de tact.

Quand sa maîtresse se mit à parler, le fennec dressa les oreilles pour montrer qu’elle l’écoutait, elle dit qu’elle ne la forçait pas à partir mais ne la forçait pas à rester non plus, elle lui laissait donc le choix. C’était la première fois qu’on laissait à la jeune esclave son libre arbitre ce qui la décontenança légèrement mais ce qui suivit la fit sourire et remuer la queue gaiement. Carla lui disait qu’elle serait plus qu’heureuse que la jeune hybride reste à ses côtés, ce n'est ce que compris Akemi quand Carla dit qu’elle serait heureuse de l’accueillir chez elle. L’hybride devait faire ce qu’elle pensait être le mieux et pour l’instant le mieux pour elle était de vivre avec un maître et surtout elle avait l’intime conviction que sa maîtresse avait besoin d’elle aussi pour le moment. Remuant un peu plus gaiement la queue, elle avait déjà pris sa décision et elle était sûre de ne pas la regretter, de plus elle voulait apprendre à connaitre la femme qui venait de la sortir de sa cage si petite. Mais quand elle la serre à nouveau contre elle, Akemi la laisse faire et lui rend son étreinte, décidant que cela eut duré assez longtemps, le fennec recula et remarqua que la jeune femme en face d’elle pleurait. Dun geste simple et doux, l’hybride tendit la main vers le visage de la jeune femme et lui caressa sa joue du bout du doigt en séchant doucement sa larme.

- Vous savez, j’ai décidé de rester avec vous, je veux apprendre à vous connaitre. Et si vous avez besoin de parler, je suis là. Je suis prête à vous écouter et vous consoler. Que se passe-t-il une fois qu’un hybride est adopté, le maitre les emmène directement chez eux ?

Akemi lui faisait un beau sourire, elle était curieuse et le montrait en posant cette question et elle avait aussi été sincère en lui disant ce qu’elle pensait réellement. Elle prit doucement la main de Carla dans la sienne, la serrant doucement tout en gardant le sourire, la queue battant derrière son dos.

- Si vous avez des questions à me poser n’hésitez pas, j’y répondrais avec plaisir. Mais si vous vous demandez ce que je sais faire, c’est très simple. On m’a appris à tenir une maison à faire la cuisine, je suis particulièrement doué pour faire des pâtisseries, si vous aimez quelque chose, dis-le-moi et je vous le ferais.


To be continued ...


© Never-Utopia

avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Ven 3 Nov - 14:47

Besoin d'amour




"De la tendresse ... c'est tout ce que je t'offrirais"


L’hybride te pris aussi contre elle…. Tu avais tant besoin de l’affection qu’elle te donnait … Tu la serrais doucement, évitant de lui faire mal, contrôlant quand même ta force … Tu ne pus te retenir de pleurer contre l’épaule de la jeune hybride… respirant son odeur dans ces cheveux… Elle sentait bon… Elle te lâcha cependant doucement et viens d’un geste doux et calme essuyer les larmes qui coulaient sur tes joues en te souriant …

Tu la regardais dans les yeux alors qu’elle te dit qu’elle avait décidé de rester avec toi … Vraiment ? Ce n’est pas une blague. Tu attrapas doucement sa main et souris quand elle te demande se que les maitre font normalement une fois l’esclave adopter. Tu rias un peu en cessant de pleurer quelques instant et dire :

« Tu n’es pas une esclave Akemi d’accord ? Mais une amie ! Je t’emmène faire les magasins ! J’ai quelques affaires à acheter pour moi et on regardera pour toi aussi !! Tu aimes faire la cuisine et la pâtisserie ? Super ! Je suis une grande gourmande ! »

Tu ris et serra la main de Akemi en repensant a la dernière fois ou tu avais mangé une sucrerie… Les larmes remontèrent rapidement aux coins de tes yeux … Tu baissas la tête et serrais  encore la main de la petite hybride et lui dit :

« Je pense que je dois me confier avant quoi que ce soit … ça ne te gêne pas de m’écouter ? »

L’hybride secoua la tête, te faisant comprendre qu’elle t’écouterait quoi que tu aies à lui dire. Tu la tiras alors dans une ruelle tranquille… Tu glissas le long du mur et fis signe a la petite hybride de s’asseoir a coter de toi. Tu commenças à tout lui dire, ce que tu es… Comment tu vis… ce que tu ressens et tu arrives au moment où tu parles de Seiichi, les larmes se font beaucoup intense… la peau froide de tes joues brillait à cause de larmes … Tu n’arrives plus à dire ce qui se passe au fond de ta boite crânienne … tu ne savais même plus quel jour on était … tu ne sais plus quoi faire …

Tu fini par planter ton regard dans celui de l’hybride qui t’avais écouté … elle allait fuir après ces révélation ? Tu viens attraper ces mains et viens faire tomber ta tête contre la poitrine de l’hybride en pleurant…

« Ne me fuis pas … je t’en supplie… Je ne veux plus être fuis… »

Tu ne te rendais pas compte que ton visage c’était relever, les larmes coulent encore sur tes joues alors que tes pupilles sont d’un rouge vif et tes crocs complétement sorti, prêt à mordre la pauvre hybride devant toi…

« Pardonne moi… je t’en supplie… je n’ai rien mangé ni bu… depuis… trop longtemps… »

Sans t’en rendre compte encore une fois, tu plantas tes crocs dans le cou de la petite Akemi, tu ne la tuerais pas… tu avais juste besoin de sentir ce nectar carmin sur ta langue… Tu faisais tout pour ne pas lui faire mal… perçant sa peau blanche et si douce… Te délectant du peu de sang que tu t’autorise à boire …Espérant au plus profond de ton cœur de ne pas lui avoir fait peur…


©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-





Invité
Invité
Ven 3 Nov - 17:26




Besoin d'amour
★ Avec Carla L.Kal




Lui avoir demandé ce que faisaient généralement les maîtres après avoir acheté son hybride, Akemi fut surprise de voir sa maîtresse rire un peu avant de prendre la parole, elle lui expliqua que la jeune fille n’était plus une esclave mais une amie. Mais Akemi ne savait pas ce que c’était que d’avoir une amie, ni même le comportement qu’elle devait adopter, elle n’avait pas l’habitude de tout ça. Carla dit aussi qu’elle emmenait l’hybride faire les magasins, elle avait des affaires à acheter pour elle et pour l’hybride aussi. Le fennec se demandait si elle avait vraiment le droit de laisser la jeune femme lui acheter des vêtements, après tout elle n’avait pas d’argent mais pour ne pas froisser Carla et pour ne pas dire de bêtise, elle se contenta de sourire et de remuer la queue. Akemi apprit que Carla était une grande gourmande, du coup elle se promit de lui demander ce qu’elle aimait, comme ça elle pourrait lui faire les pâtisseries où les plats que Carla préférait. La jeune fille regardait la femme en face d’elle rire et serrer doucement sa main mais elle se remit à pleurer, ce qui fit de la peine au fennec qui baissa les oreilles. Elle la vit baisser la tête et lui serrer un peu plus la main, elle reprit la parole en disant qu’elle devait se confier avant de faire quoi que ce soit.

Akemi la regardait et secoua la tête pour montrer que le faite de l’écouter ne la dérangeait pas, elle lui avait dit qu’elle serait prête à tout entendre et à l’écouter. Elle la suivit jusque dans une ruelle et s’assit à genoux en face d’elle pour l’écouter parler, Carla lui dit qu’elle était une True blood ce qui ne dérangea pas Akemi par le moins du monde, elle lui dit aussi qu’elle avait besoin de sang pour se nourrir, ce qu’elle ressentait. Carla avait l’air profondément triste, surtout quand elle parla de Seiichi, de ce qu’elle avait compris, sa maîtresse avait l’air d’être amoureuse du garçon même si elle ne l’avait pas dit tel quel, Akemi le ressentait comme cela. L’hybride la regardait pleurer, elle voulut lui sécher les larmes mais elle regarda plutôt sa maitresse dans les yeux et la laisser prendre ses mains, elle serra les mains de la suceuse de sang en face d’elle et la laissa poser sa tête contre sa poitrine.

L’hybride ne savait pas quoi faire, elle la laissait là, la tristesse, la peine et surtout la détresse que la jeune femme dégageait faisait de la peine à Akemi, elle voulait tellement l’aider mais ne savait pas encore comment faire. La rousse se mit à supplier l’hybride ce qui brisa un peu plus le cœur de la jeune fille, le fennec ne se voyait pas abandonner la jeune femme parce qu’elle était ce qu’elle était, c’était ridicule pour elle. Akemi eut tout de même un peu peur en voyant les yeux rouges vif de la jeune femme mais elle se rappela ce que sa maitresse lui avait expliqué, elle se dit qu’elle devait avoir faim. Alors elle ne bougea pas et la laissa faire, elle savait ce qui allait se passer, elle entendit Carla dire qu’elle lui demandait pardon et qu’elle la suppliait, elle avait juste trop faim, cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas mangé. L’hybride essaya de ne pas se tendre quand elle sentit qu’elle allait la mordre, elle sentit les dents percer sa propre peau, elle eut une légère douleur mais ne grimaça ni ne cria. Akemi passa ses bras autour de sa maîtresse et lui caressa tendrement la tête la laissant boire autant qu’elle le voulait, elle ferma les yeux légèrement en la laissant faire, caressant toujours ses cheveux et pendant qu’elle buvait, le fennec prit la parole.

- Je ne fuirais pas et je n’ai rien à pardonner, cela ne me dérange pas que vous soyez ce que vous êtes. Et si vous avez faim, Je vous ferais à mangé et je suis d’accord pour que vous buviez mon sang, pour moi vous n’êtes pas un monstre mais une personne comme les autres.

La queue de la jeune fille se mit à remuer gaiment, elle parlait vraiment avec son cœur, elle n’avait pas peur de Carla et l’acceptait telle qu’elle était avec ses défauts et ses qualités et plutôt que de la voir mourir de faim. Akemi accepterait de la nourrir autant en cuisinant et en lui donnant du sang, Carla lui avait bien sauvé la vie en l’achetant et elle lui avait rendu la liberté qu’elle n’aurait jamais eue, c’est comme si elle allait pouvoir enfin vivre sa vie et cela c’était beaucoup pour l’hybride.

- Vous pouvez boire autant que vous le souhaité, tant que vous me laisser assez pour marcher après.

Elle rit, elle essayait de détendre l’atmosphère et de rendre sa maîtresse moins triste, continuant de la serrer contre elle et d lui caresser tendrement les cheveux comme pour appuyer ses paroles. Elle voulait montrer à Carla que tout le monde ne la prenait pas pour un monstre, en tout cas avec l’hybride la suceuse de sang pouvait se trouver rassurer, elle ne fuirait pas et ne la traiterait jamais de monstre, parce que la jeune fille tenait déjà à la rousse.


To be continued ...


© Never-Utopia

avatar
Messages : 230
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : a boire a verre chez Kyle
Sexy Belle et Attachiante~
Voir le profil de l'utilisateur




Carla L.Kal
Sexy Belle et Attachiante~
Ven 10 Nov - 11:22

Besoin d'amour




"De la tendresse ... c'est tout ce que je t'offrirais"


Tu n’arrivais pas à croire que tu avais fait ça … Toi qui respectais tant les personnes que tu mordais … Tu demandais toujours l’autorisation ou presque… Durant le sexe tu ne demandais pas si tu pouvais mordre, tu te servais sans regret mais… Là… pourquoi l’avoir mordu sans aucune raison ?! Si … la soif …. IDIOTE ! Ce mal être au fond de toi… cette peur … cette angoisse … cette tristesse … tout s’accumulais …. Tu allais perdre la boule à cette allure. Tu recule tes crocs du cou de ton hybride alors qu’elle t’avait caressé les cheveux et t’avais rassuré. Tes yeux reprirent leurs teintes normales alors que les larmes coulaient encore … tu tremblais et un sourire qui mélangeait le bonheur et la tristesse trônait sur ton visage alors que tu arrivas rapidement à reprendre l’hybride dans tes bras en tremblant :

« Ne m’abandonne pas toi aussi… »

Tu n’avais pas besoin de réponse … Tu savais qu’Akemi te restais fidèle et que tu aurais des câlins à longueur de journée si tu en réclamais. Tu restas quelque minutes dans les bras de l’hybride en caressant ces cheveux a ton tour avant de reculer doucement et de te lever, tendant la main a la fennec qui saisis ta main rapidement. Tu essuyas tes larmes et serra doucement la main de l’hybride.

« Aller ! On va faire les magasins toute les deux ! »

Tu la tiras alors hors de la ruelle et commença à faire le tour des magasins en sa compagnie. Tu t’amuses à lui faire enfiler des tenue typiquement féminine, tout le contraire de son style et bizarrement cela lui va vraiment bien. Tu avais décidé d’acheter des vêtements pour vous deux, histoire de refaire votre garde-robe. Vous vous amusez bien toute les deux, tu es vraiment heureuse de l’avoir adopter. Apres quelque magasin de vêtements, tu la fis entrer dans un magasin de lingerie, elle n’a pas beaucoup de poitrine mais il faudra bien la mettre en valeur, tu lui achète tous ce qu’il lui plait, tu ne manques pas d’argent, autant en profiter nan ?

Apres plusieurs magasin pour acheter de quoi vous mettre sur le cul, tu décides de la faire manger dans un restaurant que tu aimes bien, tu commences à discuter avec elle de tout et de rien, lui posant des questions sur son passée et autre. Vous vous entendez assez bien pour deux personnes venant de se rencontrer, ça te faisait plaisir de trouver quelqu’un avec qui discuter et te changer les idées. Tu espérais une chose… qu’elle ne t’abandonne pas, même si elle ne reste pas ton esclaves longtemps… tu aimerais la garder comme amie pour toujours…

©️ Lavandes pour Epicode


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

SO.MUCH.TIME
l'amour, comme la mort ne prévient jamais-





Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Flood :: Corbeille :: Rps terminés-
Sauter vers: