RSS
RSS



 

 :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Seiichi Kazato [100%]

avatar
Messages : 29
Date d'inscription : 27/07/2017
True blood
Voir le profil de l'utilisateur




Seiichi Kazato
True blood
Mer 11 Oct - 10:33
▬ MA PRESENTATION
I lose my heart... You can take my soul
PRÉNOM • Seiichi
   NOM • Kazato
   SEXE • Masculin
   ÂGE • 18 ans

   ESPECE • Humain > True Blood
   CLASSE • Esclave rebelle (non passé par les réseaux de vente d'Advanced Genetic Corporation)
   PROFESSION • Apprenti tatoueur
   
   DON(S) • - Immortalité
- Sens et capacités physiques surhumaines (X6)
- Régénération facilité à l'ingestion de sang (x4).

   LIMITATION(S) • - Soif de sang
- Transmission (Aucune maîtrise car nouveau-né)

   FEAT• Badou Nails de DOGS: Bullets & Carnage
 
DESCRIPTION PHYSIQUE ET CARACTÈRE


Physique



Seiichi, Seiichi... Tu as bien changé depuis ta disparition... Il faut dire que cet enfoiré ne t'avait pas raté... Mais bon, au final tu as pris un nouveau départ... Après tout, tout le monde te crois mort, donc autant en profiter. Tu es curieux de savoir si Nanako te reconnaîtrait... Ça fait trois ans maintenant qu'on te croit mort... Trois putain d'années que tu as perdu ton oeil droit, et que tu as une putain de cicatrice sous tes côtes gauches. C'était le prix pour t'être défendu...

Mais bon, reprenons l'inspection. Ton teint basané, tu le tiens de tes parents qui étaient originaires du Kansai avant d'arriver à Nishiko durant la grossesse de ta mère. Physiquement, à part ta carrure, tu n'as rien de ton père. Tes yeux bleus, enfin ton oeil du coup, tu les tiens de ta mère, tes cheveux blonds aussi. D'ailleurs, ça fait des années que tu n'y as pas touché... Depuis le "départ" de Nanako, tu laissais pousser tes cheveux... Elle t'avait dit, enfin écrit, une fois qu'elle les trouvais beaux et doux. Et, en ayant promis de la retrouver, tu voulais lui faire plaisir en lui donnant la possibilité de jouer avec. Maintenant, ils t'arrivent sous les fesses. Bon, ça a apporté son petit lot de galères, mais tu t'en fous à force tu t'y es fais, malgré quelques moqueries que tu entendais plus jeune. Même si tu as les cheveux sacrément longs pour un homme, ta carrure ne laisse pas la possibilité de se tromper en te voyant de dos. Notamment tes un mètre quatre-vingt-dix, que tu n'expliques pas... Ton père était grand pour un japonais, mais là tu avais fini par le dépasser... Mais bon, tu ne va pas te couper les pieds pour être dans la norme...

Depuis que t'es petit, t'as toujours eut besoin de te défouler, de courir, de sauter. A tel point que le sport était devenu vital pour toi. Tu t'entraînes depuis longtemps, et notamment aux sports de combats. Tu as perdu Nanako une fois, autant dire que tu ne voulais plus être impuissant face à ça, et pouvoir la garder à tes côtés quand tu la retrouveras. Avec le temps, ton corps est devenu fin et musclé, et durant ces trois ans aux côtés de Carla et de Marek, tu as eut l'occasion de te faire tatouer plusieurs fois. Un dragon avec des motifs tribaux sur ton bras droit, et un grand motif tribal sur la partie droite de mon torse et de mon flanc.

Pour ce qui est de ton style vestimentaire... Bah tu t'en fous en fait. On trouve de tout et de n'importe quoi si on ouvre ton placard... Même si on peut se douter que tu porteras plutôt quelque chose de marginal qu'un costard cravate. Mais dans ce que tu portes et qui reviens toujours, c'est ton bandeau sur ton oeil infirme et un headbang pour discipliner un peu tes cheveux, et surtout ne pas les avoir qui te tombent systématiquement sur les yeux. Tu portes presque tout le temps des mitaines en cuir. Pour le reste, tant que t'es pas à poil, encore que tu t'en foutrais royalement, t'as rien à cacher, et t'assumes tout chez toi. Mais l'exhib devant des gosses et des vieux, ça te plairait pas des masses. Donc tu restes un minimum pudique, mais vraiment pour la forme.

Caractère



Comment te définir ? Fou ? Fou d'amour pour ta soeur adoptive ? Fou de chagrin d'avoir été séparé d'elle ? Fou de rage d'avoir perdu tes parents ? Hum, oui. Du coup, on peut dire que tu es fou à force de tout garder pour toi. Tu es loin d'être con, mais tu n'aimes pas réfléchir à des choses trop compliquées. Un arbre des possibles ? C'est bien le genre de chose qui te fais chier, préparer 3 coups à l'avance ? Très peu pour toi. Tu vis à l'instinct, sans trop de filtres. Tu es très cash, c'est qui peut déranger, mais on ne peut pas te retirer ta franchise au moins. Tu ne te laisseras pas marcher sur les pieds. Tu es peut-être un humain, mais peu importe ce qui se trouve devant toi, tu ne te laisseras pas faire, même si ça peut te coûter très cher. Et tu seras sans doute encore plus virulent s'il s'agit de défendre ta "soeur" ou de défendre l'honneur de tes parents. Après, à part ça, tu n'es pas du genre à aller chercher la merde... Même s'il peut t'arriver d'avoir de stupides élans d'héroïsme s'il s'agit de devoir casser des gueules pour protéger un innocent qui se fait tabasser dans la rue, par exemple.

La perte de tes parents, et le fait de te retrouver totalement incapable de réussir à ne serait-ce que les venger, t'avais rendu quelque peu aigri et agressif, ce qui t'attires parfois des ennuis alors que tu ne cherchais rien à personne. Tes bienfaiteurs en avaient fait les frais au début, enfin surtout Carla, vu que tu as très peu de contact avec Marek, mais tu leur est reconnaissant de t'avoir accueilli et soigné. Et même intégré en tant qu'apprenti dans leur boutique de tatouage. Tu as repris tes entraînements dans une volonté de devenir encore plus fort, pour avoir le courage de retrouver Nanako, et de lui avouer tes sentiments qui consument ton coeur depuis des années et des années. Tu voulais lui dire, et être capable de la protéger et de la retirer des griffes de l'animalerie ou de son maître.




 
HISTOIRE


Seiichi, mon petit Seiichi... Par où commencer pour ta si jeune vie ? Tu as grandis à Nishiko, alors que tes parents avaient emménagé durant la grossesse de ta mère. Aussi loin que tu te souviennes, tu as toujours connu Nanako, ta chère soeur adoptive... Vos parents vous avaient racontés qu'ils avaient trouvé le nourrisson à côté de l'animalerie voisine, et que ta mère, par pur instinct maternel, avait couru la récupérer avant que l'animalerie ne le fasse. Suite à ça, ils avaient déménagé dans un quartier avec moins d'animaleries pour pouvoir être tranquille.

Tu grandis en même temps qu'elle, et reste à ses côtés pour la protéger et prendre soin d'elle. Ta précieuse petite soeur... Que tu ne voyais que comme telle à l'époque. Tu débordais d'énergie, et n'hésitais pas à coller ton poing dans le nez des autres gosses qui se moquaient de la petite kitsune, d'autant plus qu'étant muette, elle était une cible de choix. Même si vous n'aviez pas de lien de sang, tu la considérais vraiment comme ta soeur et l'aimais énormément. Sauf qu'un jour, tout est partis en couille... Délation ? Simple contrôle tombé sur la mauvaise personne ? Dans tous les cas, tes parents ont reçus la visite des autorité qui découvrirent l'existence de Nanako. Et quand un hybride n'est pas déclaré, la sentence est simple : il est retiré en animalerie. Tu venais de faire tes huit ans, et Nanako avait ses sept ans bien entamés... Les adieux avaient été déchirants... Ta précieuse soeur t'était retirée sans que tu ne puisses rien faire d'autre, à part crier une promesse qui est gravée dans ton coeur.

"Je te retrouverai ! Et on restera ensemble pour toujours ! Je te le promets !!"

Vos parents te retenaient alors que tu voulais courir après les autorités, et tu leur en aurais surement voulu si tu n'avais pas vu à quel point ils en souffraient également. Tu vois le véhicule s'éloigner en pleurant, et tremble en te promettant de tout faire pour réussir à la récupérer...

Les années passent, et tu t'entraînes dur. Toujours aussi débordant d'énergie, tu ne laisses pas le départ de Nanako t'abattre. Au contraire, tu utilises ta colère contre ceux qui l'ont emmenée pour te motiver et ne pas te laisser décourager. Tu passes par beaucoup de club de combat, ça reste les meilleurs sports que tu aies trouvé pour te défouler, et les plus pratiques si tu dois casser des gueules pour sauver ta soeur. En parlant d'elle, plus tu pensais à elle, plus tu te disais qu'elle avait dû devenir une magnifique femme en grandissant. Après toutes ces années, si tu la retrouvais, elle te verrait toujours comme un frère ? Ou les choses évolueraient différemment entre vous ? Tu ne sais pas, mais une part de ton coeur te fais comprendre que tu voudrais plus... Tu n'en parles pas, de toute manière à qui tu voudrais en parler ? À tes parents ? Jamais ils n'approuveraient ! À leurs yeux, Nanako reste, même depuis tout ce temps, leur précieuse fille. Donc tu te contentes de t'entraîner dès que tu as un peu de temps libre après les cours.

Jusqu'au jour où tout s'écroula... Tu venais de fêter tes seize ans... À croire que tous les multiples de huit te portent la poisse... Conseil, méfies toi de tes vingt-quatre ans. Bref. Alors que tu étais dans le jardin arrière, en train de t'exercer, tu entends un cri et un bruit de lutte dans la maison. Tu te précipites à l'intérieur, et tombe sur les corps de tes parents, gisant dans leur propre sang, comme égorgés... Alors que tu t'apprêtais à vérifier s'ils sont en vie, tirant un téléphone de ta poche, tu sens un mouvement derrière toi. Les années d'entraînements n'étaient pas inutiles, tu te retournes violemment et décoches un coup de pied retourné avec l'élan, avant de voir une ombre se tenir le visage. Fier et sûr de toi, tu te mets en posture de combat et essayes de l'approcher. Mais sa vitesse clairement surhumaine te surpasse, et tu sens quelque chose t'immobiliser en te transperçant le flanc gauche. Tu tentes de te dégager serrant les dents et fermant les yeux, mais tu sens quelque chose presser sur ton oeil droit. Avec un hurlement de douleur, tu perds connaissance en pensant à Nanako.

Ce qu'il se passe ensuite ? C'est plutôt vague... Le monstre qui t'a fait ça t'a laissé dans un salon de tatouage... Avant d'être rapidement amené à un hôpital... Et un oeil de verre et une couture plus tard, de retourner dans ce salon de tatouage... De ce que tu avais entendu, ce n'était qu'une parade nuptiale d'un connard qui t'a offert en cadeau à une rouquine comme on lui offre des fleurs... La rouquine en question avait pris en charge tes soins, et te gardait avec elle. Carla, vu que c'est son nom, avait décidé d'accepter le cadeau et avait fait de toi son esclave, ce que tu avais du mal à accepter, malgré les avantages indéniables qu'un gamin de 16 ans, sans parents, et donc sans revenus, pouvait trouver à cette situation. Ça, et le fait que, malgré tes envies de vengeance, l'idée de refuser cette offre serait d'autoriser à son prétendant de finir le travail. C'est bon gré, mal gré que tu t'es résigné à devenir son esclave.

Du coup, à être son esclave, tu vis avec Carla, et par extension Marek, qui est son coloc et son associé de la boutique de tatoueur-perceur, et tu commences à travailler à ton tour là-dedans, tenant au moins les carnets de rendez-vous et l'accueil des clients, et apprenant à dessiner. Et pendant ton temps libre, tu chasses la moindre piste pour essayer de retrouver Nanako, sans trop de succès pour le moment... Et ça fait presque trois ans que c'est comme ça... Tu as déjà bien entamé tes dix-huit ans.


 
PHRASE PERSONNALISÉE
PRÉNOM • Onima, Nii, et c'est tout :p
   ÂGE • 26

   DOUBLE-COMPTE • Aucun
   VOTRE PRÉSENCE SUR LE FORUM • Aussi souvent que possible
   COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • J'ai mes entrées :P
   AUTRE • Nope
   CODE DU RÈGLEMENT •
 

   

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 13/07/2017
Localisation : menottée dans la cave d'Edward ?
Caline et docile mais Yandere
Voir le profil de l'utilisateur




Nanako Obara
Caline et docile mais Yandere
Ven 13 Oct - 18:28
Bon O^O je t'aime voila x)

Nan plus sérieusement ta fiche est impeccable, l'histoire colle totalement a se que j'avais imaginer et putain *^* quel beau gosse j'en connais une qui est contente de l'avoir en esclave x) bref :


Une validation vite !
Hey viens jouer avec moiiii~


Tu es validé ! Félicitation :3
Tu as quelques petite chose à faire avant de rp :

Tout d’abord je te laisse aller recenser ton avatar, ton métier (si tu en as un) et ta race.

Tu peux ensuite faire ta demande de RP.

Nous t’encourageons à te faire une jolie fiche de lien.

Tu peux t’amuser avec nous dans le flood aussi :3

Et voilà tu peux rp :3
.
code by Kanra sur epicode



   
Hurt me

Nanako ecrit en #9999cc

Danse avec moi o/ click
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations terminées-
Sauter vers: