RSS
RSS



 

 :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ash - petite rainette [Fini ~]

avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 09/10/2017
Lara Clette et la Sainte Patate
Voir le profil de l'utilisateur




Ash
Lara Clette et la Sainte Patate
Lun 9 Oct - 0:23
▬ MA PRESENTATION
Si je suis gentil envers les autres, il n'y a aucune raison que l'on soit méchant envers moi.
PRÉNOM • Ash
   NOM • /
   SEXE • ♂
   ÂGE • 19 ans
   NATIONALITÉ • Anglais

   ESPECE • hybride rainette
   CLASSE • Esclave docile
   PROFESSION • ...
   
   DON(S) • Plus rapide sous l'eau, peut comprendre les animaux.
   LIMITATION(S) • Il comprend mieux les animaux avec qui il a grandi, car il a pu assimiler bien leur façon de communiquer. (Loup, lion, tigre, grenouilles, aigle)

   PARTICULARITÉS • A de la fibromyalgie éveillée par traumatisme physique (cf histoire), fais des insomnies, sa peau ne fripe pas suite a un long contact avec l'eau. Est allergique au gluten.

   FEAT• Enkidu in Fate/Strange Fake
 
DESCRIPTION PHYSIQUE ET CARACTÈRE


Une question saura s'immiscer dans la tête de toute personne croisant Ash pour la toute première fois. Même si certains sauront y trouver la réponse plus rapidement que d'autre, la question ne peut que difficilement leur échapper. Est-il un garçon ou une fille ? Après tout, il y a de quoi s'interroger. En effet, le caractère androgyne du jeune esclave ne fait aucun doute. Sa peau est naturellement lisse et très douce, ce qui renforce les traits fins de son visage aux formes légèrement arrondies. Cette peau est pâle, se teintant aisément de rougeurs qui se déclenchant très aisément chez le jeune homme. Son regard vert pomme, orné de longs cils, affiche une douceur, on pourrait presque dire, une candeur que l'on se plaît à imaginer davantage chez les femmes, ce qui, mis en relation avec son visage aux traits doux, renforce la confusion. Ne parlons pas de ses cheveux qui ne font que compliquer la reconnaissance de son genre réel ! En effet, ceux-ci sont très longs, tombant jusqu'à ses genoux et teint d'un magnifique vert dû à son hybridation. Il les a naturellement lisse avec une frange droite au dessus des sourcils.
Concernant cette hybridation justement, on peu constater que le jeune homme ne possède que peu de traits le rapprochant de la rainette. Hormis la couleur verte de ses cheveux, le reste est beaucoup plus discret, comme par exemple le fait que sa peau ne se fripe pas après un long contact avec l'eau, ou qu'elle soit si douce au toucher. Autrement, il a tout l'air d'un jeune humain ne mesurant pas plus d'un mètre soixante-sept, aux cheveux voyants et longs, dont le physique ne montre pas directement son genre et qui visiblement adore être pied nu. Le reste de son affiliation hybride est comportementale et là aussi, elle est plutôt implicite.
En effet, en terme d'alimentation, Ash ne se nourrit pas de mouches ou d'insectes. En effet, il a une alimentation normale si on excepte son allergie au gluten.
Pour le reste, le jeune esclave a des caractéristiques très humaines, ainsi que des problèmes de santé propre aux humains. En effet, l'esclave a quelques troubles de la santé tel que de l'insomnie ou alors une fibromyalgie, trouble qu'il a eu suite à un traumatisme physique s'étant éveillé.

Fasciné par l'eau ° doux ° calme ° gentil ° soucieux ° franc ° enfantin °


" Plic plac ploc... "
Un des premiers traits de caractère visible chez Ash, c'est sa fascination pour l'élément liquide. En effet, l'hybride adore cet élément et ne peut rester enfermer lorsqu'il pleut ou qu'un lac se trouve non loin. Un peu à la manière d'un enfant, il examine le mouvement de l'eau au contact de sa peau, redécouvrir à chaque fois la sensation de l'eau, sa fraîcheur... En somme, trouvez Ash en contact de l'eau ou non loin d'un point d'eau et cette facette de sa personnalité saura vous paraître de façon évidente.
En dehors de cela, et voici ce par quoi il aurait fallu commencer, Ash apparaît comme un jeune homme doux, calme et gentil. Il n'est pas bruyant, en vérité, si vous ne le sollicitez pas ou qu'il n'a pas besoin de vous demander pour sortir, vous pourriez presque oublier sa présence. Quand il ne s'agit pas de rejoindre un point d'eau, le jeune hybride ne se plaint pas, même quand il a faim, surtout quand il a mal. L'esclave est très silencieux sur la douleur, ne voyant tout simplement pas l'intérêt de l'évoquer alors que son corps le fait généralement pour lui lorsqu'il grimace quand la douleur est trop forte. Il n'essaie cependant pas particulièrement de dissimuler sa douleur lorsqu'il la ressent, il s'attend juste à ce que les autres le remarquent d'eux même et s'ils ne remarquent pas, tant pis.
Cependant, lorsque les rôles sont inversés, Ash tiendra tout particulièrement à ce que vous lui disiez quand vous êtes blessé. Il se soucie très facilement des autres et veut toujours aider, même lorsqu'il ne peut rien faire. Le jeune homme porte en effet une très grande importance à la santé d'autrui et il sait apprécier toute forme de vie. À ce niveau là, son hybridation a foiré quelque chose : son instinct de survie est quasi inexistant. On peut aller jusqu'à dire qu'il est naïf, voir complètement insouciant. La petite grenouille est en effet persuadé que, s'il ne se montre pas hostile envers qui que ce soit, personne n'aura de raison de se montrer hostile envers lui. En un sens, c'est une pensée qui se tient et qui part sur la base de faire aux autres ce qu'on voudrait qu'ils nous fassent, mais le monde est loin de fonctionner sur des rapports à cent pour-cent réciproque. Malgré tout, cette croyance persiste, comme s'il voulait y croire assez fort pour qu'elle finisse par se réaliser.

S'il semble très calme, l'hybride n'en présente pas moins un comportement parfois très enfantin. En effet, pour commencer, sa naïveté apporte déjà ce petit aspect qui le rapproche de l'enfant, mais ce n'est pas tout. Il est à noter que la grenouille peut se montrer très curieuse, envieuse de découvrir le monde qui l'entoure et les autres. Comme dit plutôt, Ash ne craint aucune forme de vie - à moins qu'elle ne se montre menaçante envers lui -. Aussi, le moindre petit insecte pourra devenir un ami à ses yeux. Nous venons donc à deux des aspects supplémentaires ; il s'attache très rapidement et est plutôt émotif. Écrasez une araignée devant lui et vous êtes sûr qu'il va se mettre à pleurer et vouloir organiser un modeste enterrement pour son amie perdue.
Enfin, vient se glisser sa façon de demander les choses. Quand Ash veut sortir, il n'y ira pas par quatre chemin pour vous dire ce qu'il veut et si vous refusez ou traînez, il insistera. Mais à ce niveau là, il est loin de l'enfant agaçant qui va vous piquer une crise et fendre vos tympans d'une voix criarde et excessivement aiguë. Sur ce point, l'hybride est un véritable petit ange qui viendra timidement vous tirer la manche et vous faire les yeux doux comme marque de persistance. Pour ceux qui penserait qu'il s'agit là de manipulation - ce qui lui aurait donné un peu de crédibilité et de maturité -, figurez vous que c'est tout faux. Ash n'a en effet absolument aucune conscience d'à quel point il peut être mignon et donc de la façon dont ses yeux doux peuvent attendrir. Et s'il le savait, il l'utiliserait peut-être, mais pas sans se sentir coupable... Alors que là, dans son ignorance, c'est une pure joie qu'il obtient lorsqu'on lui cède enfin ce qu'il demande.

Concernant son rapport à son corps, et c'est point qu'il se faut d'aborder, le jeune homme n'est pas particulièrement pudique en soi. Il n'a pas tant de complexes tant qu'on ne le taquine pas trop sur sa taille ou sur le fait qu'il ressemble à une fille. Aussi, se montrer nu devant vous ne le gênera pas dans des situations anodines, comme prendre un bain. Cependant, dès lors qu'il y a un contact physique sur son corps, la rainette devient extrêmement pudique et se mettra à rougir vivement, qu'il consente au contact ou non.


 
HISTOIRE


J'ai été habitué à un certain mode de vie... Je crois avoir toujours été l'esclave de cet homme.
En tout cas, je ne me souviens pas avoir eu d'autre maître, ni avoir été autre chose qu'esclave. Je ne sais pas si c'est lui qui a voulu qu'on m'hybride, ou si cela s'est fait avant qu'il ne me prenne. En fait, je sais très peu de choses... Notamment sur la façon dont je suis arrivé chez cet homme. En un sens, je ne me suis jamais vraiment questionné. Il était très riche, cet homme, et habitait une grande maison juste à côté d'un zoo personnel. Dans la toute grande demeure, il n'y avait que lui, et moi, et quelques personnes qui servaient de domestiques et à qui je n'avais absolument pas le droit de parler. Bon... J'étais plutôt docile mais certaines règles me posaient des difficultés, entre autre celles qui m'empêchait d'avoir une vie sociale... Alors je désobéissait allègrement et prenait plaisir à discuter avec tout le monde ! Même avec les animaux du zoo ! Et pour ça, je me faisait toujours grondé.
" Ash ! Ne t'approche pas trop près ils peuvent être dangereux !"  Dangereux ? Mais ils étaient tous si mignon ! L'énorme tigre avait l'air d'une grosse peluche ! Pareil pour le lion et le loup ! Il y avait aussi un bel aigle royal qui survolait toujours la réserve comme pour nous surveiller et quelques petites grenouilles adorables. Je ne me suis jamais demandé comment il avait eu ces animaux, pour moi, c'était normal de vivre avec eux dans la réserve naturelle où mon maître passait un temps fou à me retrouver.
D'un côté, je pouvais comprendre qu'il ne voulait pas que j'approche de la résidence. J'avais un jour eu un accident en essayant de grimper sur le dos du lion, il s'était débattu et j'étais tombé, m'étant cogné très fort près de la tête. Depuis cet accident qui avait bien fait paniqué mon maître, j'avais développé des douleurs articulaires inexpliqués et je me fatiguais facilement, sans trop comprendre pourquoi. Un médecin qu'il avait finir avait dit que j'avais une maladie au nom bizarre que je ne retiens jamais dû à un traumatisme physique, probablement la chute que j'avais faite.

La relation entre mon maître et moi était quelque peu étrange et un peu compliquée. On n'était pas vraiment des amis, je ne connais même pas son prénom et il tenait à ce que je n'oublie pas que j'étais son esclave, mais d'un autre côté, il était quand même gentil avec moi et je l'aimais bien. Il ne me frappait pas, ses seules punitions étaient de m'empêcher d'aller dans la réserve naturelle... Et c'était suffisent pour m'affecter, surtout qu'il y avait un point d'eau dans cette réserve.
Il y avait autre chose d'étrange... Je n'avais jamais le droit de sortir, en dehors de la réserve naturelle (et encore mon maître n'aimait pas ça), mais lui aussi ne sortait que rarement. Comme s'il redoutait quelque chose du monde extérieur. Pendant une grande partie de ma vie à ses côtés, cela ne me faisait ni chaud ni froid. J'avais mon petit quotidien, mes copains animaux et humains, pas de quoi me plaindre. En fait, c'était surtout que pendant très longtemps, j'avais cru que le monde se limitait à la résidence. Sauf qu'un jour, une personne que je n'avais jamais vu avant -et je connaissais déjà tout de la maison-, avait frappé à la porte et était rentré. Mon maître semblait le connaître, mais moi je ne l'avais jamais vu. Ce fut à partir de ce jour que je commençais à me questionner. Je regardais plus souvent par la fenêtre, me demandant ce qu'il pouvait y avoir au delà de l'horizon. D'un côté, j'étais pris d'une terrible curiosité et de l'autre, j'avais peur...
J'avais décidé de me tourner vers mon maître pour lui poser mes questions. Le dialogue était... On peut le dire, étrange. Mon maître s'était très vite énervé sur ce sujet, et finalement, il m'avait ordonné de ne plus poser de questions et de ne pas songer une seule seconde à sortir. L'état de colère et de panique sous lequel il m'avait donné ces ordres si catégoriques m'avait déstabilisé à tel point que je songeais à y obéir définitivement.

Cependant, malgré tout, la curiosité me rongeait. J'essayais de demander à mes amis animaux, mais eux aussi n'avaient connu que la résidence. J'essayais alors de demander à mes amis humains, mais ils refusaient d'aborder le sujet, rappelant les interdictions de notre maître.
J'hésitais à réessayer de questionner ce dernier, craignant qu'il ne s'énerve à nouveau... Et finalement, ce fut lui qui venait vers moi, en colère, me disant qu'il avait appris que je posais trop de questions et me rappelant mes interdictions. La façon dont il était venu pour me crier dessus ne m'avait vraiment pas plus et j'étais parti bouder dans ma chambre sans lui dire quoi que ce soit. Je m'étais alors posté devant ma fenêtre et me demandais "pourquoi je n'ai pas regardé plus tôt ce large horizon ?" Cette fenêtre avait pourtant toujours été là. Je crois qu'au fond, je croyais que ce n'était qu'une sorte de décor animé. J'examinais la fenêtre et compris doucement le mécanisme qui permettait de l'ouvrir. Cela fait, je respirais l'air du dehors qui semblait avoir une odeur si différente de toutes celles que j'avais pu sentir dans la résidence.
Doucement, je me penchais depuis ma fenêtre. Je sentais le vent faire voler mes longs cheveux verts et me faire frissonner. Il faisait froid et nuageux dehors. Je baissais ensuite la tête et remarquais que le sol n'était pas si loin que ça. Je me demandais alors si je pouvais poser les pieds dans l'herbe, juste quelques instants... Un ou deux regards lancé autour de moi, et j'entreprenais de passer par la fenêtre. Mes pieds nus rencontraient bientôt le sol du monde du dehors et au même moment, comme un avertissement, le vent c'était levé, plus fort, me faisant trembler de froid. Je regardais un moment l'horizon.. Il était hostile. Mais j'avais déjà vu de beaux jours depuis ma fenêtre, puisque cela changeait tout le temps. Je rentrais alors, peinant à grimper sur le coup, puis me laissais tomber sur le sol de ma chambre, avant de trouver la force de me redresser et de fermer la fenêtre. Je tremblais encore... Et j'avais un sentiment étrange. J'avais eu la peur de ma vie mais.... J'étais aussi heureux d'avoir trouvé le courage de mettre les pieds dans ce monde inconnu et pourtant si proche...

Après cette expérience, je regardais plus attentivement le dehors. J'allais toujours autant voir mes amis animaux, mais un peu moins les humains que je boudais pour ne m'avoir jamais parlé du dehors. Quand les beaux temps revinrent, j'hésitais à sortir faire un tour. Aller un peu plus loin, jusqu'aux arbres que je voyais de loin. Voir s'il y avait d'autres habitants du dehors. Au final, je tentais ma chance. J'ouvris la fenêtre et alla dehors. Il n'y avait que peu de vent et cette fois-ci, il faisait plutôt chaud. Je restais un moment devant la fenêtre ouverte de ma chambre, puis commençais timidement à m'avancer vers l'horizon. J'avais l'impression d'être une sorte d'aventurier qui allait découvrir des terres nouvelles, c'était plutôt excitant, bien qu'un peu angoissant.
Je rêvassais, observant les alentours et m'avançant. Je marchais depuis si longtemps que j'avais dépassé la forêt et je le réalisais parce que derrière cette forêt, il y avait plein de maisons.
J'étais figé à l'entrée de ce regroupement de petites résidences -car à côté de la demeure de mon maître, celles-ci étaient plus ou moins petites-. Encore un temps pour l'hésitation, puis je laissais ma témérité s'éveiller et j'allais pour m'aventurer en ce lieu méconnu. Il y avait des gens qui marchaient, pleins de visages que je ne connaissais pas. Ils ne me connaissaient pas non plus. Quelques regards se posaient parfois sur moi, mes longs cheveux verts pouvaient attirer l'attention.
Dans ma découverte de ce monde nouveau, je n'avais pas vu le temps passer. Et lorsque je songeais enfin qu'il était grand temps de rentrer, je réalisais que je n'avais pas la moindre idée de comment faire. J'essayais de revenir sur mes pas mais j'avais du mal à reconnaître les endroits où j'étais déjà passé ou non. J'étais perdu au milieu de toutes ces résidences inconnues, incapable de retrouver celle de mon maître. La nuit tombait et je ne savais pas quoi faire, comment rentrer... J'ai alors été abordé par des gens qui avaient l'air plutôt gentils.
Ils m'ont demandé si j'étais perdu et j'ai dit que oui, puis ils m'ont emmené avec eux pour "m'aider".
C'est un peu comme ça que ma "nouvelle vie" a débuté. Pas si nouvelle, car ces gens m'ont fait conserver mon rôle d'esclave. Mais ils m'ont forcé à renoncer à l'idée de rentrer chez moi.
Ils m'ont dit avoir contacté mon maître et qu'il ne voulait pas me reprendre, mais je doutais un peu de cette version... Je ne voulais pas croire que mon maître m'abandonne comme ça sans justification ! Il pouvait m'en vouloir d'avoir fugué, mais pas au point de m'abandonner...

J'ai alors été transféré dans une toute grande ville, plus grande que celle que j'avais découvert et bien plus loin de la résidence aussi. On m'y avait emmené pour me revendre... Avant, ils avaient tenu à faire un bilan de santé, ce qui leur a permis de savoir ma maladie au nom que je retiens jamais. De toute façon, ça n'a visiblement pas empêché que je sois mis en magasin.
Désormais, j'attends un nouveau maître, mais j'ai encore du mal à croire que l'ancien m'ai abandonné... Cela me rend un peu triste, mais c'est tout aussi triste de l'imaginer en train de m'attendre alors que je ne peux pas rentrer.  


Notes : Comme l'histoire est raconté du point de vue d'Ash, on part de sa perception et on perd pleins de détails de cohérence. Je vais donc les expliquer ici.
- La réserve naturelle : Son maître est un homme particulièrement riche qui a pu se payer toutes ces choses. Il a pris les animaux jeune et les a élevé pour vivre ensemble, aussi il les nourrit assez régulièrement pour qu'ils ne se mangent pas entre eux.
- Comment Ash est arrivé ici ? : Son maître a quelques contacts à la Advanced Genetic Corporation pour y avoir travaillé pendant un moment avant de se couper du monde pour une raison que je vais volontairement laisser au mystère. (je compte en faire un prédéfini et je laisserais le joueur choisir la cause) Il avait longtemps parlé d'avoir un esclave et ses amis lui ont proposé Ash qui était encore jeune et qui semblait fragile, alors ils ont préféré le donner à quelqu'un qu'ils connaissaient pour ne pas se retrouver à le garder sur les bras.
- Le contexte du forum : J'en parle très peu, car comme dit, on est du point de vue de Ash qui n'est jamais sorti de la résidence de son maître -comme je sais que certains forums veulent absolument qu'on parle d'éléments du contexte dans l'histoire, je le précise-.
(d'autres notes seront ajoutée si vous demandez des précisions ~)


 
♥️
PRÉNOM • Mellusa
   ÂGE • 19 ans

   DOUBLE-COMPTE • Pas encore ~
   VOTRE PRÉSENCE SUR LE FORUM • Régulière
   COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Je sais pas son nom sur le forum, mais c'est quelqu'un d'ici o/
   AUTRE • Mon pseudo complet est Kawa Anshin Linwell Mellusa qui forme les initiaux K.A.L.M,
Kawa Anshin servira pour ma chaîne youtube le jour où je me déciderais à faire mes covers (un doux rêve), Linwell c'est pour le gaming même s'il n'est encore utiliser que sur LoL (#vous savez comment me trouver) et Mellusa, pour le RPG et mes histoires.
C'était le petit moment je raconte ma life o/
   CODE DU RÈGLEMENT •
 

   

° CODAGE PAR DITA | EPICODE °




avatar
Messages : 109
Date d'inscription : 13/07/2017
Localisation : menottée dans la cave d'Edward ?
Caline et docile mais Yandere
Voir le profil de l'utilisateur




Nanako Obara
Caline et docile mais Yandere
Mar 10 Oct - 15:17
Bonjour Ash :3 tout d'abord bienvenue parmi nous (même si je te l'ai deja dit sur discord O^O)

Je valide ton code et lirais ta fiche des que tu l'auras terminer, n'hésite pas a nous le signaler d'ailleurs :3

EDIT O^O:

Pour ce qui est de la profession de ton personnage, retire le et c'est dans classe que tu dois dire si tu es esclave ou maître ^-^ n'oublie pas a mettre gentil/neutre/rebelle d'ailleurs (même si je me doute de la réponse xD)

Pour ce qui est des dons tu n'en veut pas ? En tant que Rainette tu pourrais avoir une capacité de nager plus vite ou autre... ça ne t’intéresse pas ? (tu n'es pas obliger mais c'est tout un +)



   
Hurt me

Nanako ecrit en #9999cc

Danse avec moi o/ click
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 09/10/2017
Lara Clette et la Sainte Patate
Voir le profil de l'utilisateur




Ash
Lara Clette et la Sainte Patate
Dim 12 Nov - 11:31
Je l'avais déjà dis en CB mais pour officialiser la chose ; j'annonce que ma fiche est enfin terminée ~
Je m'en remets à vous :3


avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 06/11/2017
Localisation : Dans le bureau de sa maison close en train de siroter un petit wis... ah non o-o
Gargouille
Voir le profil de l'utilisateur




Requiem
Gargouille
Dim 12 Nov - 17:26
Très jolie fiche dont j'aime beaucoup le rythme, la poésie inhérente et la douceur globale. C'était presque reposant et apaisant à lire tellement c'était fluide x). J'aime aussi beaucoup le personnage : j'avais envie de lui attraper les joues pour faire gouzi gouzi

Enfin bref, parfait. C'est simple, efficace, et très adapté Smile . Tu serais presque un réfugié parfait pour la maison YOHHOOOHHOOOOOO !!!! %D. Je te valide donc ! Smile


Une validation vite !
Hey viens jouer avec moiiii~


Tu es validé ! Félicitation :3
Tu as quelques petite chose à faire avant de rp :

Tout d’abord je te laisse aller recenser ton avatar, ton métier (si tu en as un) et ta race.

Tu peux ensuite faire ta demande de RP.

Nous t’encourageons à te faire une jolie fiche de lien.

Tu peux t’amuser avec nous dans le flood aussi :3

Et voilà tu peux rp :3
.
code by Kanra sur epicode







Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations terminées-
Sauter vers: