RSS
RSS



 
N'oubliez pas qu'il y a le nouveau serveur du forum qui a été ouvert il y a peu, vous le trouverez alors en annonce sur l'ancien et aussi en cliquant sur le logo. Il y aussi le recensement, même si vous avez décidé de partir dite le nous quand même.

 :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lunia Schwarzwald [Terminée]

avatar
Messages : 18
Date d'inscription : 01/02/2018
Loup-Garou
Lun 5 Mar - 15:55



1
Lunia Schwarzwald

Nom :
Schwarzwald

Prénom :
Lunia

Age :
26ans

Nationalité :
Allemande

Race :
Loup-Garou / cyborg

orientation sexuel :
Pansexuelle

groupe :
Civil

Avatar :
Artiste inconnu

Don:

-Loup Garou : Transmission par rituel de meute (détails encore inconnus)
Sens surhumains : X3
Longue durée de vie (approximativement 1000 ans)

-Cyborg : Possession d'un exosquelette la rendant plus résistante et plus forte. (Capacité de base X3 plus 2 pour ce qui est physique lorsqu'elle use de ses capacités de loup garou. La pose aura été effectuée par Alyssia Engel et sera jouée en rp !)

Limitation :

-Ne peut plus se transformer à cause de l'exosquelette, ce qui fausse déjà pas mal psychologiquement les capacités de Lunia
-Partie Cyborg nécessitant un entretien plus régulier que la norme, lorsqu'elle use de ses capacités de loup garou. L'entretien devant se faire toutes les 48h, Lunia se retrouve donc dépendante de sa mécano.

2
Qui est-tu ?

CARACTÈRE - Avant son opération, Lunia pouvait se vanter d'avoir un mental solide, en proie à une maîtrise de soit plutôt conséquente et seule sa version bestiale était difficile à maîtriser. Seulement, ceci fut balayé  après sa chute de plusieurs étages et son opération la privant à jamais de ce droit d'arpenter la forêt telle une bête.

Cependant, ce n'est pas pour autant que la bête n'est plus, non, elle était toujours encore, elle s'était mélangé à elle, à son esprit, la rendant plus agressive, plus brutale et ses instincts se sont vu décupler. Lunia est une femme changeante, dire qu'on la connaît était bien souvent une erreur, celle-ci pourtant n'avait rien contre l'idée de s'ouvrir aux gens. Le problème, était que bien des choses peuvent changer son humeur, à un moment elle est joyeuse, souriante et l'instant d'après l'odeur de la sueur d'un mâle loup-garou pouvait lui retourner l'esprit. Après tout, Lunia ne reste pas moins qu'une femme et une femme en âge d'enfanter. Pour autant, cela ne s'arrête pas là, Lunia  a  le sang chaud, il n'en faut pas beaucoup pour la pousser à l'action et contrairement à bien des personnes, elle dort bien la nuit, qu'importe les atrocités qu'elle aurait pu commettre. Effectivement, Lunia n'est pas une fleur paisible que l'on peut cueillir facilement, en fait, c'est tout le contraire, bien que des personnes semblent avoir les bons atomes pour éveiller chez elle certains instincts, pour les autres elle est extrêmement trompeuse. Serviables et chaleureuses la plupart du temps, beaucoup verront des signes annonciateurs de nuit de folie, pourtant bien souvent n'est qu'une douce illusion.

À présent, le loup-garou à renier  son passé, en tout cas sa vie dans son village natal, ses fondations sont fragilisées et elle est en recherche d'une nouvelle base stable. Lorsqu'elle le trouvera, elle s'y accrochera et il deviendra à partir de là bien compliqué de la faire partir. À cela s'ajoute sa dette, à côté de ses airs agressifs et son tempérament explosif, Lunia  n'oubliera certainement jamais sa dette. Même si l'opération la privait d'une partie d'elle et la poussé à renier en partie ses origines, elle n'en veut pas à la scientifique qui lui a sauvé la vie. En fait, c'est même tout le contraire et bien qu'on lui a implanté un exosquelette des plus performants, cela ne l'empêchera pas de le mettre à mal. Sa nature bestiale prenant rapidement le pas sur elle et occasionnant des résultats quelque peu dévastateurs. Voyant les humains comme des êtres inférieurs en général, elle aura la même tendance que l'homme envers les animaux, pouvant sans le moindre remords les chasser pour subvenir à ses besoins. Lunia est une bête parmi les humains, un prédateur, mais aussi une femme totalement paumée.
PHYSIQUE - Certains mécènes ou adeptes de la beauté sous forme charnelle, vous diront qu’admirer une trop grande beauté, c’est violent. Certains pugilistes ou tueurs passionnés vous diront que la vraie violence est empreinte d’une indéniable beauté. Mais le commun des mortels ne peut comprendre ces considérations. Comment peuvent ils voir l’un ou l’autre ? La seule solution serait qu’ils puissent voir les deux en même temps. Unis en un même tableau. En même temps. Que même les yeux les moins exercés ne peuvent ignorer. Et l’arrivée de Lunia en ville leur ouvrira les yeux. Le jour et la nuit. En vous baladant dans les rues de Nishiko, en fonction de vos lubies et de votre activités, vous ne la verrez pas sous les mêmes traits. Et vous ne la reconnaîtrez pas… Lorsque le pâle soleil de Nishiko éclaire ses habitants, c’est une magnifique jeune femme, au teint opalin qui s’y promène. A sa tenue plutôt raffinée, il est difficile de voir la redoutable prédatrice qu’elle est réellement. Son sourire presque aguicheur, pourrait donner l’impression qu’elle vous porte une intérêt particulier, mais cela ne restera qu’une illusion, une envie qui ne s’éveillera jamais.

Étrangement, elle se meut avec grâce qui induit une situation plutôt confortable et aisée, laissant ses longs cheveux couleur ébène se soulever lentement à chaque pas, ne les maîtrisant qu’à peine avec une fine queue de cheval au niveau de sa nuque. La “femme” qui se profilait, n’avait rien d’une tueuse. Chacun des plus beaux traits de son visage était délicatement souligné par une touche de coquetterie, mettant en valeur une fine bouche. Chose qui attirait notre regard au premier abord, pour ensuite nous voir remonter jusqu’à deux yeux de biche, d’une couleur peu commune. Ses iris sont d’un vert très sombre, donnant presque l’impression d’un noir lorsqu’ils sont peu éclairés. Mais ce subtil raffinement n’est qu’un atour, et pas le plus marquant de sa féminité. Bien que grande pour une femme, du haut de ses 1m75, ses courbes sont plutôt élancées, sa poitrine juste assez rehaussée pour que l’on devine une femme avec des attributs avantageux. Mais sous cette apparente silhouette de demoiselle du monde, se cache un corps athlétique, marqué par ce qu’elle est vraiment. Au niveau de son flanc, on peut encore distinguer la cicatrice de ce qui ressemble à un impact de balle, et un peu plus bas, une fine et longue cicatrice sur la cuisse, dévoilant un passé qui n’a pas été sans heurts. Dans le haut de son dos, un tatouage de loup à l’encre noir arguant la bestialité enfouie en elle.

Mais lorsque l’occasion se présente de pouvoir se mesurer à elle, dans des circonstances qui peuvent être de nature totalement opposées, c’est son poids qui est le plus surprenant. A la voir ainsi, on lui donnerait 20kg de moins. Mais cette singularité invisible à l’oeil nu est due à un exosquelette dans un alliage lourde, mais d’une résistance extraordinaire. Un atout des plus redoutable dans bien des situations, mais également une malédiction, un handicap. Une souffrance pour la jeune femme qui y a perdu une partie d’elle… Car elle ne peut plus reprendre sa forme lupine. Et c’est de nuit que sa vraie nature s’exprime. Même si elle est amputée de cette forme bestiale, elle n’en est pas en reste de ses instincts et de sa férocité. Habillée la plupart du temps de cuir sombre animal, c’est à la lueur de la lune qu’elle se met en chasse dans cette ville pourrie. Ses missions l’amènent à traquer, chasser, tuer. un plaisir sans nom. Le sourire aux lèvres, on pourrait presque y deviner une écume rageuse. Plus de trace de maquillage, plus dérobées féminines. Terminé. Elle était la prédatrice. Comme avant chaque chasse, elle trace deux bandes rouge barrant ses yeux avec du sang animal. Elle était prête. Le sang allait couler, et elle sera les crocs qui choisit la proie. Priez pour ne pas avoir d’ennemi à Nishiko. Priez pour qu’ils n’aient pas d’argent. Priez pour qu’ils n’engagent pas Lunia Scharzwald.
HISTOIRE - Histoire    :

La vie à la campagne, enfin si on peut appeler ça la campagne. Les montagnes, le froid dû à l'altitude, la forêt dense et fournit en matière de bête. Un endroit dangereux, ou s'aventurer seul c'est risquer sa vie, ou les chasseurs se demandent qui chasse qui. A une époque cette montagne était considérée comme maudite, d'étrange chose avait été vue par le passé et nombre de cas de disparition avait lieu.

Lorsque Lunia était encore qu'une enfant on lui apprit qu'à une époque, les chasseurs s'étaient eux et qu'à présent, c'était l'inverse. Lunia portait le nom de son père, signifiant « Braün ». Leur village était entièrement constitué de loup-garou, ils vivaient en communauté, le maire du village était l'alpha et son père était le bêta. Son père protégeait la meute, le village, il recevait les ordres que des alpha. La meute avait aussi plusieurs tribus sœur, elles n'étaient pas à côté, mais leurs vies étaient pour ainsi dires identiques. Lorsqu'elle n'était encore qu'une enfant, on la berçait d'histoire, on lui racontait la force des loups-garous d'antan et leur férocité. Lunia s'était promit de redorer leur image, ce n'est que bien des années plus tard qu'elle comprit les mots de son père, lorsqu'il disait qu'à présent ils n'étaient plus les chasseurs. Leur race était rare, particulière et des individus puissants voulaient leur secret. C'était pour cela qu'ils vivaient reclus, caché des regards indiscrets et que jamais personne ne venait sur leur montagne. Le village était prospère pendant bien des années, mais cela ne voulait pas dire que la vie de Lumina était confortable et sans embûche. Le malheur les avaient peut-être épargné, mais ce fut pas le cas de l'une de leur tribu sœur d'Asie qui fut décimé. Cela se passa plus précisément au Japon, presque tout le monde avait été tué. Du peu qu'elle avait entendu à ce sujet, c'était un groupe de mercenaire qui les avaient prit d'assaut et il y avait très peu de survivant. Son père était le protecteur du village, mais depuis ce jour, certain guerrier de la meute partaient à la recherche d'autre loup-garou, survivant de la tribu d'Asie, ou simple loup-garou désireux d'appartenir à une meute.

Lorsqu'elle eut treize ans elle dût passer son premier test, si elle voulait devenir la bêta de la meute comme son père, elle devrait gagner sa place. Elle était l'aîné de sa famille et Lunia ne souhaitait pas jeter l'ombre sur sa famille et devenir une oméga. L'oméga de la meute est le loup qui est rejeté, il sert de souffre douleur pour permettre à la meute de demeurer forte et unie. C'est le sort qui l'attendait si elle faisait honte à sa famille et son père ne tolérerait jamais cela. Elle fut entraînée très jeune, préparé à gagner, à survivre, car il était question de survie pour elle. L'oméga n'était pas une place enviable, la peur de la défaite et la soif de sang fut cultivé très tôt. A treize ans, elle gagna le droit de garder la tête haute et brisa les genoux de son adversaire dans un combat de sauvage.

A partir de cette victoire, l'alpha commença à s'intéresser à elle, il semblait avoir vu en elle celle qui combattrait son propre fils pour savoir qui deviendrait le nouvel alpha, c'était là son avenir. Si elle gagnait ce combat final, elle dirigerait la meute, si elle perdait, elle devrait se soumettre au fils de l'alpha qui aura gagné le droit de combattre l'alpha, son père. Mais elle en était pas encore là, pour l'instant elle fut encouragée, l'ambition était cultivée dans leur meute, mais chacun avait sa place. Le loup en Lunia était puissant, brutal, il était si virulent qu'elle prit quinze ans à parvenir à le maîtriser. Avant cela, elle partait à la chasse sous sa forme bestiale entouré de ses parents, elle ne compta pas le nombre de fois qu'elle s'était réveillée avec des bleus, son père obligé de l'affronter afin de lui remettre les idées en place. La traque était son péché mignon, elle y était sensible, celle-ci enflammait ses sens pour lui faire devenir une véritable machine à tuer. Mais là n'était que le début.

Chaque années un nouveau défit devait être surmonté, chaque année elle gagnait et à chaque fois l'affrontement devenait plus violent, plus libre. Son prochain affrontement se ferait en plusieurs parties, une partie désarmé, l'autre munie d'arme et le dernier sous forme de loup. Cela faisait des années que l'entraînement de la belle Lunia avait changé, elle ne faisait plus que s'entraîner à combattre à main nue, mais aussi à tirer, sniper, fusil d'assaut et arme de poing. Seize ans, elle était à présent sur le point de devenir une femme, la majorité était plus jeune dans leur meute. Le jour suivant son anniversaire était spécial, elle avait pour la première fois pu accompagner son père dans un autre village, un village humain. Les choses n'étaient pas si différente là-bas, en tout cas au premier coup d'œil, un magasin, l'électricité, l'eau courante, tout cela était aussi présent dans leur village. Ce qui était différent était les allers et venues. Beaucoup plus d'engin de transport quittait le village, alors que chez elle, il n'y avait qu'un camion qui passait toutes les semaines pour ravitailler la supérette du coin. Le conducteur était le seul humain qu'elle avait pu sentir jusque là et en sentir d'un coup autant au même endroit la rendit nerveuse. Pourtant, tout ce passa dans de bonne condition, elle découvrit une partie infime du monde. Bien sûr, chez elle, elle avait internet, elle avait pu voir des images, lire des choses, mais ce n'était pas pareil que s'y trouver. Elle avait besoin de toucher, de sentir, surtout sentir, c'était une chose tout à fait naturelle pour elle de venir renifler quelqu'un. Elle apprit à ses dépends que cela n'était pas très bien vu par les humains, mais l'homme en question s'était plutôt senti flatté qu'une belle femme s'intéresse à lui. Cette histoire s'arrêta là.

Quelques jours plus tard elle gagna les trois affrontements, les postulants pour devenir les futurs bêtas étaient nombreux. Jusque là, le père de Lunia tenait le coup, il continuait de gagner chaque année pour conserver sa place. A cette époque la belle loup-garou prit conscience de ses peurs infondées, croire qu'elle deviendrait l'oméga en perdant, ce n'était pas le cas, elle deviendrait simplement un gamma, une simple membre de la meute sous les ordres du bêta et Alpha. On lui avait enseigné à vouloir aller toujours plus loin, avoir de l'ambition, mais dans le fond, son réel objectif était de devenir un bêta comme son père et contrairement à lui, devenir une traqueuse. Les traqueurs avaient un rôle particulier dans leur meute, ils devaient chercher, retrouver et ramener des loups-garous. Quelques fois, ils leurs arrivaient de prendre un lycan aussi, mais c'était plus rare. Les voyants comme une sous-espèce, mais des loups quand même et surtout, des victimes du monde. Les traqueurs étaient donc les seules à voyager, découvrir le monde, mais s'était aussi le travail le plus dangereux, seul les postulants bêta pouvait espérer en devenir tant la charge était dangereuse. Ils devenaient alors des bêtas, mais d'un genre particulier, recevant des ordres uniquement de l'alpha, mais leur rôle n'était pas de transmettre la volonté de l'alpha contrairement au bêta comme le père de Lunia.

Les choses devinrent de plus en plus dur, à ses dix-sept ans l'affrontement avait été très violent et tout le monde attendait déjà l'année prochaine, le jour ou le fils du chef, ayant le même âge qu'elle, devrait l'affronter. Les deux étaient les plus prometteur, mais c'était leur rivalité qui les avaient unis et fait progresser. De plus, les histoires concernant la destruction de leur tribu sœur d'Asie avait mis un coup de fouet aux jeunes générations, souhaitant protéger la meute. Le jour où elle eut ses dix-huit ans fut un grand jour, tout le village participa à la fête et même son rival lui fit l'honneur de venir. Hircin était un beau jeune homme, fort et fier, il avait tout pour plaire. Elle même l'appréciait et leur rivalité avait fait naître en eux un désir puissant, mais jamais assouvi. Il n'était pas rare que des rivales finisse mari et femme. Pourtant, comme une promesse silencieuse, jamais l'un ou l'autre ne passa à l'acte, chercha à courtiser ou séduire. Les deux loups-garous avaient le même objectif, leurs rivalités avant tout, lorsque tout le monde saura le quel était le plus fort, alors peut être... Sûrement.

Le jour de l'affrontement, la grande finale du jour, Lunia et Hircin n'avaient jamais perdu. Bien qu'il y aurait un gagnant et un perdant à la fin de la journée. Chacun repartirait plus fort et meilleur de cet affrontement. Le premier fut à main nue, Hircin était puissant, mais moins sauvage et brutal que l'était Lunia, très proche de sa bête, ses sens en ébullitions eurent raison de la force d'Hircin. Celui-ci perdit, terrassé, mais pas massacré, l'affrontement était resté très équilibré. L'affrontement armée fut une tout autre affaire, Lunia était partie trop confiante, persuadé de le surpasser dans ce domaine, c'est elle qui se retrouva avec une arme sur la tempe. Prise par surprise, Hircin fut preuve d'une subtilité qu'elle ne lui connaissait pas, sur ce coup-là, il était mieux préparé qu'elle. Puis se fut le tour du combat de bête, celui-ci était autant attendu que craint. La bête très puissante de Lunia était connu de tous, d'une force inouï même d'après l'alpha de la meute. Mais les défenses d'Hircin furent solide, fort sur ses appuis et vif lorsqu'il le fallait, il su mettre à son avantage la puissance et la sauvagerie de Lunia. Celle-ci finit par perdre tout contrôle de sa bête, c'était ce que tout le monde craignait, la bête folle de rage dévasta Hircin, l'intervention de l'alpha et du bêta de la meute fut requise pour l'immobiliser. Elle avait certes fini par vaincre son adversaire, mais avait perdu le contrôle bien avant lui et dès ce moment-là, elle avait perdu. Perdre le contrôle du loup était interdit pendant l'affrontement et même en général. Surtout à son âge, mais la violence de sa bête était trop importante et cela tout le monde en était conscient. Elle ne pourra jamais le maîtriser entièrement, elle avait perdu et l'année prochaine Hircin pourra affronter son père, tout comme elle, le sien et pourra peut-être devenir une bêta.

Lunia eut besoin de deux jours pour se réveiller de l'affrontement contre le fil de l'alpha et lors de son réveil, déjà consciente de sa défaite, elle fut heureuse de voir Hircin. Il était certes bandé à plusieurs endroits, tout comme elle, mais il avait veillé sa rivale pendant deux jours. Ce jour-là, ni l'un ni l'autre ne quitta la chambre de Lunia. Enfin libéré de cette fatalité, ils purent consommer leur amour mutuel, même si dans leur cas, c'était un besoin de procréation. Les puissants s'unissent entre eux et donne naissance à de puissant loup-garou. Mais le désir de Lunia de découvrir le monde reprit le dessus, lui expliquant son souhait et lui qui lui promit que s'il devenait l'alpha, il lui donnerait la possibilité de le faire. Un jour ils auraient un enfant, mais pas tout de suite, pas avant d'avoir profité de la vie et cela Hircin lui accorda. Cette année, ce fut ensemble qu'ils s'entraînèrent pour devenir plus fort et vaincre leurs pères respectifs. Lunia parvint à vaincre son père de façon unilatéral, son père se faisait vieux et la force de sa fille n'était plus un secret. L'affrontement pour devenir Alpha fut une tout autre histoire, il fut serré, violent et époustouflant. Mais au final, son amoureux remporta la victoire, ils se récompensèrent mutuellement, partageant une nuit endiablé ensuite. Lunia à son réveil reçu une autre récompense, le droit de devenir une traqueuse comme elle l'avait tant voulu.

Pendant presque une dizaine d'année, ses missions se déroulèrent dans de bonne condition, elle avait plusieurs fois frôlé la mort, mais elle était toujours revenue et sa mission, remplit. Elle était une redoutable traqueuse, elle savait repérer les loups-garous, les lycans, mais jusqu'à présent elle avait su éviter Nishiko. Ce n'était plus possible, trop de rumeur sur des lycans et loups-garous couraient dans cette ville. Son chemin finit donc par l'amener dans cette ville des plus dangereuses, surtout pour elle. Après de longue recherche, elle finit par trouver quelqu'un susceptible de l'aider, elle avait des ressources faisant partie de l'AGC. Mais elle n'était pas assez connue et haut placé pour déjà être corrompu, du moins, c'était ce que Lunia espérait. Pour elle, trouver un loup-garou dans cette ville sans aide relevait du suicide à petit feu. Trop vaste et trop peuplé pour lui permettre de se fier à ses sens habituels pour une traque. Elle rendit alors visite à cette Alyssia Engel, celle-ci montra d'abord réticente à l'idée de l'aider à trouver des loups-garous, chose assez logique, l'AGC en cherchait aussi et n'en trouvait pas tant que ça. Lunia lui demanda alors un échange, elle lui rendrait service en échange elle l'aiderait à trouver un loup-garou et visiblement, cette idée lui sembla bien plus viable.

Les choses se déroulèrent cependant pas vraiment comme prévu, on lui demanda de mettre la main sur un objet particulièrement bien gardé et la mafia de cette ville était plutôt puissante. Pourtant, Lunia parvint à le trouver et mettre la main sur le dit objet. Elle ignorait son utilisation et dans le fond s'en fichait complètement. Cependant, ses plans tombèrent à l'eau, ses plans d'action pour fuir les lieux du braquage tombèrent un à un dans un abîme. Ses chances de survie devenant de plus en plus mince et le nombre de mort s'accumulent Lunia dû tenter le tout pour le tout. Certes cette idée n'était pas la meilleure, mais c'était la seule qu'elle avait, sachant que ses chances de survivre au choc étaient mince, mais pas inexistante. Elle se défenestra, usant de sa forme bestiale pour sauter plus loin et résister au choc. Elle put éviter de faire une chute de cinquante étages et s'écraser sur le bitume. Mais l'immeuble dans face demeurait à une distance importante. Le dernier souvenir qu'elle eut fut l'impact avec le toit et la sensation de ses os se brisant tous sans exception.

(La suite sera jouée en rp, mais elle sera sauvée par Allysia qui fera d'elle une cyborg, un exosquelette remplacera ou solidifiera ses os. Cependant, la conséquence de cette opération sera que plus jamais elle ne pourra reprendre sa forme bestiale et sera contrainte à suivre un traitement pour ne pas avoir à se transformer. Les effets secondaires d'un tel traitement seront un mélange de ses attributs bestiales avec sa forme humaine, mais cela se fera sur plusieurs années et les conséquences lui resterons inconnu jusqu'au jour fatidique. Elle changera aussi de nom, les raisons seront vues en rp et elle prendra le nom du lieu d'où elle venait « Schwarzwald » en Allemagne.)

3
Derrière l'ecran
-->
Prénom/Surnom : Pommedapic
Age : [minimum 18 ans] 26
Comment as-tu connu le forum ? : Marten
Que pense tu du forum ?: bah il est bien fait je trouve, visuellement
DC ?: Aucun
Autre ?: nada
Code du règlement :
(c) Reira de Libre Graph'

avatar
Messages : 47
Date d'inscription : 12/10/2017
Localisation : Bar The Winchester
Loup-Garou
Voir le profil de l'utilisateur




Kyle Harper
Loup-Garou
Lun 5 Mar - 18:41
Bien bien une nouvelle louve enfin XD J'adore beaucoup ton histoire très lié à la meute il y a de ce que je dirais tout ce qui fait de ta personnage une très bonne louve garou de par ses capacités. Dommage pour la chute de 50 étages aussi mais c'est la vie. Trouve un ou une Djinn elle pourrait te rafistoler en un souhait au besoin. Sur ce, le loup que je suis te valide et merci d'avoir précisé les choses sur le pourquoi elle est cyborg et surtout éviter la transformation les jours de pleine lune.

Les avantages et les contres partit de Cyborg étant présentent sur une race tel que les loup garou sont correcte pour moi en sois tu es diminué et par rapport à un loup garou transformer et tu tiens la route face un true blood basique. Et à côté ta dépendance sur ta mécano permet de te limité dans un sens. Prend garde à ton exosquelette il est peut-être ta plus grande force mais aussi ta plus grande faiblesse.


Une validation vite !
Hey viens jouer avec moiiii~


Tu es validé ! Félicitation :3
Tu as quelques petite chose à faire avant de rp :

Tout d’abord je te laisse aller recenser ton avatar, ton métier (si tu en as un) et ta race.

Tu peux ensuite faire ta demande de RP.

Nous t’encourageons à te faire une jolie fiche de lien.

Tu peux t’amuser avec nous dans le flood aussi :3

Et voilà tu peux rp :3
.
code by Kanra sur epicode
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations terminées-
Sauter vers: