RSS
RSS



 
N'oubliez pas qu'il y a le nouveau serveur du forum qui a été ouvert il y a peu, vous le trouverez alors en annonce sur l'ancien et aussi en cliquant sur le logo. Il y aussi le recensement, même si vous avez décidé de partir dite le nous quand même.

 :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations terminées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dossier d'un mercenaire [terminée]

avatar
Messages : 110
Date d'inscription : 17/12/2017
Loup-Garou
Voir le profil de l'utilisateur




Marten Baudier
Loup-Garou
Dim 17 Déc - 20:54


Nom & Prénom





Présentation global
PRÉNOM • Marten
 NOM • Baudier
 SEXE • Masculin
 ÂGE • un peu plus de trente ans
 ORIENTATION SEXUEL • Hétéro
 NATIONALITÉ • Japonais présumé

 ESPECE • Loup-garou / Gargouille (Phobie de faiblesse)
 CLASSE • Civil
 PROFESSION • Mercenaire
 AUTRE ? • A de la bouteille ! (a vous de deviner laquelle *ricane*)
 
 DON(S) •
-Transmission par rituel de meute (détails encore inconnus)
-Sens et capacités physiques surhumaines (sens X3 non transformés, sens et capacités physiques X6 transformés)
-Plus sa peur le rattrapera, plus la résistance de son corps augmente et il devient solide. En somme, au plus la peur d’être faible et de perdre l’envahit, au plus son corps deviendra robuste et il pourra encaisser des attaques dépassant ses limites naturelles.

 LIMITATION(S) •
-Transformation périodique (au moins une fois par mois) en monstre
-Echelle de maîtrise de la transformation : 7/10 .
-Echelle de maitrise de la bête une fois transformé : 7/10.
-Plus sa peau se solidifie et devient robuste, plus son corps devient lourd, avec tous les inconvénients que ça peut apporter. Peut être contraignant selon l’endroit, perte de vitesse et d’agilité (…)  

 FEAT• Gladiolus - ffXV


Caractère & Physique

Physique :
Marten rentre dans l’image que l’ont pourrait offrir à une « armoire à glace ». Du haut de son mètre quatre-vingt-dix-huit pour son poids en muscle, c’est plutôt le genre de mec qui inspire le respect, surtout au japon ou la taille moyenne est généralement autour d’un mètre soixante-dix. Ses yeux d’Ambre ressortent plutôt bien en parallèle à Ses cheveux noirs de Jai, généralement assez longs, sont ramenés en arrière dans une tignasse des plus singulières. Assez pour démontrer un certain travail sur lui-même, mais pas assez pour qu’il puisse être mesuré comme quelqu’un de particulièrement coquet. Sa barbe reste pour sa part taillée proprement, généralement en collier. Il aura tendance à porter des vêtements simple. Ne craignant pas particulièrement l’exhibitionnisme, en dehors de ses contrats, il aura tendance à porter des vêtements relativement « légers ». Débardeurs, chemises, veston ouvert… le tout généralement accompagné d’un pantalon simple et robuste. Il n’a pas honte de ce qu’il est ni de son corps. Il serait peut être même plus approprié de dire qu’il est fier de ce qu’il est : un Guerrier. Tout dans son physique et son allure quand vous le croiserez cherche à transpirer la force. Son corps, ses gestes, sa façon d’être, peu importe son humeur. Il pourrait être brisé qu’il continuera sans doutes d’apparaitre avec un fin sourire au coin du visage. Il possède deux immenses tatouages semblant représenter deux corbeaux le long de ses bras massifs, remontant partiellement sur son torse d’un côté, et sur son dos de l’autre. Viennent s’ajouter à ces tatouages quelques cicatrices, peut être assez peu pour un guerrier de cet âge avec son parcours. Ce qui peut en dire assez long soit quant à son talent, soit quant à sa chance en tout cas, une se discerne particulièrement des autres, placée au niveau de son œil gauche. En devenant une gargouille, son teint à légèrement changé, sans doutes cela apparait bien moins que sur nombre de ses confrères, mais plus son pouvoir lié s’active, plus sa peau prends cette couleur « pierre » significatrice à ce qu’il est.

Mental : Marten prohibe la faiblesse bien qu’il semble quelque part la chérir. Il faut protéger celui qui ne peut le faire par lui-même, peut être finalement est-ce là sa réponse quand à savoir comment inculquer la force aux autres. Un mort ne peut pas apprendre, après tout. Maintenant, si quelqu’un doit mourir devant lui, il ne pourra que blâmer sa propre faiblesse. Bien sûr, tout est relatif et il ne prendra pas soin d’accepter de protéger quelqu’un qu’il estime ne pas le mériter, tout comme il pourra voir du potentiel en quelqu’un de faible et choisir de l’aider. Aucun point de vue n’est parfait, aucune vision n’est clairvoyante et il en est parfaitement conscient. Vous ne l’entendrez jamais dire que ça façon de voir est celle qui prévaut sur n’importe quelle autre. Il n’acceptera cela dit probablement jamais d’avoir tord quand à son fonctionnement. C’est le lot de ceux qui sont assez intelligents pour posséder une vision stable, outre le fait qu’elle ne puisse pas être parfaite. Il aura tendance à traiter son prochain avec un certain respecté bien que largement outrepassé par sa franchise. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, sa façon de faire n’est pas sans défauts. Il à tendance à penser et à agir instinctivement, ce qui est bien sûr efficace quand on possède un certain instinct, et il n’en manque pas, mais cela peut le rendre facile à cerner dans nombres de situations. En tout cas pour ceux qui auront assez de courage et de patience pour tenter d’apprendre à le connaître. Particulièrement malin en situation d’affrontement, il sera capable de semer des pièges et de retourner nombre de situation défavorables à son avantage. Toujours sur ses gardes, il sait qu’il ne peut pas se permettre de relâcher la pression et aura tendance à garder l’œil sur tout ce qui l’entoure. Il ne s’installera jamais « confortablement » avant d’avoir cerné toutes les issues et les coins les moins sûrs de l’endroit ou il peut en arriver à mettre les pieds.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Histoire

Histoire :

-Il existe, dans un coin, au fond d’un tiroir d’une quelconque planque un vieux journal, abimé par les années et dont la couverture est partiellement brûlée. Au sein de ce journal, vous pourrez trouver quelques lignes écrites d’un manuscrit brut.

« La forêt, panorama idéal pour une session d’entrainement en milieu hostile, survie et entrainement physiques. J’ai toujours procédé ainsi, chasse, course, parcours, confection de remèdes naturel. Lorsqu’on rentre d’une zone de combat, il est difficile de trouver ses repères et l’isolement et l’habitude sont généralement d’excellents remèdes. Mon nom est Diederik Baudier, né de parents norvégiens habitant au japon. Nous sommes en juin 1905, le climat est relativement clément et la journée s’annonce fructueuse. Mes objectifs de la journée sont fixés et tout semble en ordre. Ma prochaine entrée dans ce journal sera pour ce soir, une fois que j’aurais accompli mes objectifs du jour »

« J’ai trouvé quelque chose d’étrange dans la foret aujourd’hui. J’ai rempli peu de mes objectifs du jour, mais je sens que mes prochaines journées vont être bien remplies. J’ai trouvé un enfant, dans cette forêt, un petit être aux cheveux longs, le regard sauvage. Je ne sais depuis combien de temps il est ici, reste qu’il semble livré à lui-même depuis un bon moment. Pour ce que j’en sais, l’enfant est spécial, son instinct semble hors du commun, comme celui d’une bête acculée, J’ai essayé quelques bleus afin de parvenir à l’atteindre. Malgré ses capacités, je peux m’estimer heureux qu’il ai été visiblement affaibli avant mon arrivée. Je viens régulièrement dans cette foret et pourtant je n’avais jamais vu de traces de son existence, à t-il été posé là récemment ? »

« Après un brin de toilette et un test physique, il s’avère que l’enfant à un réel potentiel. Il serait dommage de le voir grandir pour finir derrière un bureau. Il peut devenir fort, ou mieux dit, encore plus fort. Il est vif d’esprit aussi habile que ce qu’on pourrait attendre d’un enfant trouvé en pleine nature »

« Son habilité se voit d’ailleurs partiellement expliquée par ce qu’il est. Cet être n’est pas humain. Pas toujours. L’image de bête semble lui correspondre, bien plus que je ne le pensais initialement. Cela explique d’ailleurs son instinct et ses capacités extra-sensorielles. Il lui faudra sans doutes plusieurs années pour parvenir à maîtriser correctement ce qu’il est »

« Ça fait quinze jours que j’ai trouvé cet enfant dans la nature. J’ai choisi de le nommer « Marten ». Dans ma langue familiale, ce nom signifie « Le petit guerrier ». Ce sera donc Marten Baudier « Le petit guerrier courageux », si je dois découper le tout. Un nom qui au jour d’aujourd’hui lui convient parfaitement. Qui sait, peut être qu’un jour, ce nom l’inspirera à devenir toujours plus grand et à embrasser son plein potentiel. Cet enfant pourra accomplir de grandes choses. »

« Nous sommes en 1910, cinq ans que j’ai pris cet enfant sous mon aile. Il ne rechigne pas aux tâches physiques et bien qu’il parle très peu, son avancée dans le domaine se fait plutôt bien ressentir. Je lui impose plusieurs heures d’entrainement par jour, qu’il s’agisse de combat, de mise en forme et d’armes. Il s’en sort très bien et semble surtout exceller dans la survie et la technique. Sa force grandit bien, et il sera dans quelques années capables de frapper de façon redoutable, mais au jour d’aujourd’hui, je pense qu’il est mieux de le pousser à développer ses points forts. Certains pensent que la guerre arrivera bientôt. C’est l’occasion de le tester et de le pousser à devenir plus fort. Des groupes divers commencent à se former, au vu de ma position militaire, j’ai une bonne vue sur plusieurs possibilités et je pense avoir trouvé un environnement qui pourrait lui permettre d’exceller dans sa technique : L’assassinat. Il va falloir que je passe quelques coups de fils, afin de le présenter. »

« Il à été testé et reçu. Il va rejoindre un programme d’entrainement spécial en prévision d’une guerre et j’ai été sélectionné pour être son superviseur. J’ai fait jouer mes relations. Je ne compte pas laisser quelqu’un détruire tout ce que j’ai construit avec cet enfant. Je compte le rendre fort. Il souffrira sans doute pour le devenir, mais je compte bien l’accompagner sur cette voie. »

-Document officiel du projet top secret « sombre effort »

« Marten Baudier, un jeune homme prometteur que nous surveillons depuis maintenant quatre années. Il est sans doute l’un des sujets les plus intéressants et efficaces de notre programme. Ce serait un véritable gâchis de le confier à une équipe. Il œuvrera seul, chassera les cibles qu’on lui donnera et nous démontrera de ses capacités. Si il survit, aucun doute qu’il aura largement participé à l’effort de guerre, bien que dans l’ombre. Personne ne le remerciera et personne ne le décorera pour toutes les actions qu’il accomplira. Mais personne ici ne pourra le contredire. Nous avons en tout cas toute confiance en ses capacités et il ne fait aucun doute que même si il doit finir par en mourir, sa participation se fera sentir. »

« 1918, nous arrivons sur la fin de la guerre. Nous pensions que cet enfant pourrait aller loin, mais il s’avère qu’il à dépassé le plus gros de nos attentes. Dire qu’il à permis de gagner la guerre serait exagéré, mais il nous as permis de récupérer des données et des documents nous permettant d’aiguiller peu à peu vers la fin de la guerre. Ou en tout cas, de nous aider à développer notre avenir grâce aux efforts d’autres pays. Une aide précieuse pour certains d’entre nous qui ont su payer assez cher pour nos services. Finalement, il serait juste de dire que le jeune Marten est devenu un tueur accompli. La guerre terminée, notre programme va finir par se dissoudre. Normalement, nous devrions nettoyer les possibles gênes et isoler dans un nouveau programme les survivants mais le jeune Marten, grâce à son superviseur, choisira d’une voie différente. Il va être orienté dans le domaine militaire pendant un temps défini. Nous verrons ce qu’il deviendra »

-rapport militaire sur la recrue «Baudier, Marten », 1919.

« La recrue Baudier n’est clairement pas faite pour trainer derrière un bureau. En tant que formateur, j’ai du revoir une partie de son enseignement. Je savais qu’il sortait d’un programme spécial, et il me semble clair qu’il n’était pas du genre à « protéger son prochain », dans le dit programme. Nous sommes militaires. Notre but est oui de tuer nos adversaires, mais surtout de protéger notre peuple et notre prochain. Cette notion est présente dans son esprit, mais il se bat pour tuer et semble exceller dans ce domaine. Je crois comprendre pourquoi Diederik Baudier à choisi de l’orienter sur cette voie suite à la sortie de ce « programme ». Il veut le reconnecter à l’humanité. Lui apprendre que cette vie ne se limite pas à tuer son prochain et à survivre. Il est assez drôle d’imaginer un tel but dans un univers d’affrontement constant, mais il me semble tout aussi clair qu’il lui sera impossible d’y parvenir en devenant… boulanger. En tout cas, il semble posséder toutes les qualifications nécessaires pour aller loin. En fait, avec son cursus, il pourrait être nommé à un certain poste assez rapidement. Mais son moral ne convient pas. D’ailleurs, ça ne semble même pas particulièrement l’intéresser. Il n’a pas l’ambition, semble t-il. »

« 1927, huit années de service. Marten Baudier est devenu un soldat exemplaire. On peut compter sur lui et il forme rapidement ses équipiers de façon à pouvoir compter sur lui. Un avenir radieux l’attendrait en tant qu’officier, mais il à toujours refusé ce poste. La paperasse ne l’intéresse en rien et l’action semble avoir une part importante dans sa vie. Pas de famille, ça ne semble pas non plus l’interesser. En somme, c’est un soldat idéal. Malheureusement, il semble avoir décidé de changer de voie. Peut être est-ce lié à la mort de son père ? Qui sait. En tout cas, il à rempli ses années de service. Nous pouvons le saluer comme l’un des notres. »

-Rapport d’incident sur l’incendie d’un orphelinat en 1928.

« Le corps des pompiers à rapporté que l’incident était accidentel. Personne n’aurait probablement rien pu faire pour sauver ces enfants, si ce n’est peut être lire l’avenir ? En tout cas, il semble qu’un dénommé Baudier Marten ne soit pas de cet avis. Pauvre gars. Survire à des champs de bataille pour se voir brisé par un simple accident. Il à été amené afin de recevoir des soins. Qui sait ce qui lui arrivera par la suite. Nous avons retrouvés quatorze corps dans l’incendie. Impossible de retrouver un document en état, nous ignorons combien de personnes y étaient au total. »

-Rapport d’opération de Baudier Marten, AGC.

« Une ancienne connaissance nous as redirigés un ancien soldat ayant subi un trauma, le client à payé les frais sans mal. C’est un sujet d’étude intéressant,  après avoir été un peu insistants, il nous à révélé ce que nous avions besoin de savoir, et je demeure curieux de savoir ce qu’il adviendra de ce sujet –volontaire- après nos bons soins. »

« Baudier Marten, au même prix que d’autres avant lui, viens sans aucun doutes de traverser ce qui s’apparente à l’enfer. Nous avons pensé à sa mort à plusieurs reprises, pourtant, il à tenu bon et en est sorti vivant –plus fort-. Les résultats sont aussi surprenants qu’intéressants. Nous garderont sans doute un œil à ce qui se passera lors des prochaines années de ce mercenaire. »

Dès lors, on aura sans doute pu le croiser au détour d’un bar ou d’un contrat quelconque. Aucune trace officielle n’ayant pu être tenue, il semble éviter les circuits officiels.



Derrière l'écran

Surnom: Alex / Angeler
Age: 24
comment as-tu trouver le forum ?: Une patate
présence sur le forum ?: 9/10
Que pense tu du forum ?: Déjà j'ai tapé une fiche, c'est bon signe, non ? x)
Dc ?: Peut être une idée en tête, mais pas pour desuite x)
Autre ?: quepouik
code du règlement:

CHOSE
FICHE ©️️ SUNHAE

avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 11/12/2017
Hybride
Dim 17 Déc - 20:56
Tu sais ce qu'elle te dit la patate e.e

Mis à part cela, bienvenue c:

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Tsuyoshi écrit en #ff3333 !

avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 05/12/2017
Cyborg
Dim 17 Déc - 21:50
espèce de patate vas





Invité
Invité
Lun 18 Déc - 10:04
Ola Marten, bon, comme on avait vu pas mal de technique en pv, pas de surprise pour ta validation o/

Va donc casser des figures à présent, avec modération bien sur! x)


Une validation vite !
Hey viens jouer avec moiiii~


Tu es validé ! Félicitation :3
Tu as quelques petite chose à faire avant de rp :

Tout d’abord je te laisse aller recenser ton avatar, ton métier (si tu en as un) et ta race.

Tu peux ensuite faire ta demande de RP.

Nous t’encourageons à te faire une jolie fiche de lien.

Tu peux t’amuser avec nous dans le flood aussi :3

Et voilà tu peux rp :3
.
code by Kanra sur epicode





Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations terminées-
Sauter vers: