RSS
RSS



 
N'oubliez pas qu'il y a le nouveau serveur du forum qui a été ouvert il y a peu, vous le trouverez alors en annonce sur l'ancien et aussi en cliquant sur le logo. Il y aussi le recensement, même si vous avez décidé de partir dite le nous quand même.

 :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations abandonnées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les muettes sont toujours plus discrète






Invité
Invité
Jeu 24 Aoû - 19:17
▬ MA PRESENTATION
Muette, albinos, Stockholm, mélanger et vous obtenez Nanako
PRÉNOM • Nanako
   NOM • Obara [adoption]
   SEXE • Femme
   ÂGE • 17 ans

   ESPECE • Kitsune
   CLASSE • esclave docile
   PROFESSION • Prêtresse [Miko]
   DON • Ouïe fine
   
 
DESCRIPTION PHYSIQUE ET CARACTÈRE


Physique d'une belle albinos:
Tu n’as jamais trouvé d’importance à prendre soin de ton physique bien que tu ne sois pas moche ou bien sale. Tu n’aimes pas les compliments, enfin, si mais pas les compliments des gros lourd en mode « wsh t’es bonne », bien des fois de beau garçon sont venu te demander si tu voulais aller boire un verre ou quoi car ils te trouvaient jolie. Tu souris quand on te le propose surtout que tu ne peux pas vraiment répondre au vu de ta profession.

Une Miko*, oui c’est bien ça. Tu es toujours habillé de ce jolie Hakama* rouge de Miko, tu le lave régulièrement et en a toujours un de rechange. Tu l’affectionne énormément car c’est ton gentil maitre qui te la offert. Quand il ta trouvé, il a tout de suite craqué sur tes cheveux blanc comme neige et tes yeux rouge sang. Il te trouvait magnifique et digne d’être une Miko digne de ce nom. Il t’avait aussi choisis pour tes oreilles blanches, légèrement grisé, toute douce, ornant le haut de ton crâne avec fierté. Une Kitsune, oui, une magnifique Kitsune aux cheveux blanc neige et les yeux carmin. Beaucoup dise que tu fais peur à cause de ce regard sanglant, mais tu es bien une des plus douces créatures possible : Fidèle, aimante, gentille, serviable, … Enfin bref, nous sommes là pour parler de ton physique.

Tu n’es pas bien grande mais pas bien petite non plus, environ un mètres soixante-cinq, pas plus et tu dois peser dans les cinquante-cinq Kilo à tout casser. Tu as beau ne pas forcément prêter attention a si tu es coiffé ou non, tu fais attention à ta ligne en mangeant que le strict minimum. Tu possèdes un beau sourire sur le visage, un sourire faisant craquer bien des gens.

Apres que ton maitre t’ai adopté, il te fait faire promettre de ne jamais avoir de relation charnel et te fis faire un tatouage après cette promesse, une petite phrase sur ton poignet avec ecrit : 巫女 qui veut dire Miko. Tu sais que tu resteras une Miko quoi qu’il arrive bien que les choses risquent de ne pas se passé comme tu ne l’imaginais.

[*Miko : prêtresse Japonaise.
*Hamaka : tenue traditionnel des Miko au japon.]


Caractère d'une kitsune sage:

Tu écris alors sur ton calepin avec douceur et timidité :

« Bonjour, je m’appelle Nanako ! Vous souhaitez que je me présente ? Avec plaisir ! »

Tu passes cette page doucement et écrit de nouveau en prenant toute la page :

« J’ai 18 ans et je suis une Miko, c’est-à-dire une petite prêtresse et vis avec mon maitre Fujihiko Obara. Il m’a adopté alors que j’étais timidement caler dans ma cage à prier. Je suis une jeune fille calme et timide, plutôt discrète, bon ça c’est sans doute dû au faite que je sois muette et que pratiquement aucun son ne sorte de ma bouche. »

La feuille étant remplis, tu changes de page et reprend ton écriture en souriant :

« Hum… que puis-je dire sur moi … Je suis patiente et d’une grande sagesse, enfin d’après mon maitre bien que je ne vois pas où est ma sagesse. Je suis souriante et à l’écoute. J’adore faire les tâche ménagère, c’est ce qui m’occupe le plus. J’adore passer le balais dans la cour du temple. »

Tu changes de nouveau de feuille et continue d’écrire en souriant.

« Ha oui, les médecins mon dit que j’avais une maladie étrange, un syndrome peu reconnue, ils ne m’ont d’ailleurs pas expliqué comment je l’avais « attrapé », mais se syndrome se nomme Stockholm, je n’ai pas très bien compris à quoi ça correspondait … Mais peu importe, je m’en fiche après tout. »

Tu rechange une dernière fois de page et souris :

« Voilà, je pense vous avoir tout dit à mon sujet… Hum… a si !! Je suis très poli. » Tu souris et fini d’écrire : « Et bien au revoir, et surtout n’oublier pas de prier les dieux ! »

Tu t’incline alors et sors de la pièce en silence, seuls tes chaussure font un léger claquement à chaque pas.


 
HISTOIRE


Une histoire bouleverssante

Ce petit panier …. Un bébé … deux petites oreilles pointues grise sur le haut de ta petite tête et une petite boule de poil poursuivant ta colonne vertébrale en dépassant un peu … Abandonné devant cette animalerie a peine né … Tu commençais à avoir faim, ton ventre te le faisait comprendre alors rapidement tu te mis à pleurer, faisant comprendre a tout l’entourage voisin que tu crevais la dalle. Un des voisins ouvrit son volet pour t’apercevoir, seule dans un froid glacial… abriter par la porte et ouverte d’une couverture brodé d’un prénom : Nanako.

La fameuse voisine se couvrit rapidement et courus à l’extérieur, récupérant le pauvre panier dans lequel tu te trouvais. Elle rentra rapidement chez elle, te mettant à l’abri et pris soin de toi, ayant du lait pour nouveau-né dans son placard, ayant un bébé aussi. Tu bu se lait avant de t’endormir, t’endormant après une journée bien fatigante.

Seiichi, tu passais ton temps avec lui. Il était ton grand frère, celui qui prenais soin de toi et te protégeais quand les autres s’en prenais à toi à cause de ton hybridation. Il t’adorait et tu l’adorais aussi. Tu l’aimais beaucoup, il était tout pour toi. Vous avez grandis ensemble jusqu’au jour ou l’autorité ont appris ton existence dans une famille qui ne t’avais pas déclaré en tant qu’hybride. Ils décidèrent alors de te retirer de ta famille adoptive… Le cœur serrer, les adieux avec Seiichi sont horrible… tu n’arrives pas à le quitter… Tu n’avais que 7 ans… tu avais besoin de ton grand frère … Seiichi te promet alors de te retrouver un jour et te promet de rester avec toi toute la vie.

Tu fus emmené dans une boutique …. Une boutique d’esclave … ce genre de boutique dans lequel entrer est juste horrible pour un hybride … remarquant les cages remplis de pauvre esclaves qui n’avait pas la possibilité de sortir … rien… ne pouvant rien faire. Tu avanças alors que le gérant de la boutique vient caresser ta tête, entre tes deux oreilles blanches. Il te demanda de passer derrière la boutique pour une inspection. Il devait savoir un tas de chose sur toi. Tu étais obéissante et avança avec lui. Il te demande de te déshabiller, te promettant de ne rien faire de déplacer. Il n’était pas méchant. Tu retiras alors ton t-shirt et ton short ainsi que tes chaussures et tes sous-vêtements. Il t’examina, te demandant ton âge en premier lieu. Il finit de t’examiner.  Il avait tout noté sur une fiche, t’expliquant que tu étais une renarde blanche, une espèce plutôt belle et rare. Il te trouvait jolie et à croquer, te caressant la tête en te disant que tu auras facilement un maitre vu ton jeune âge et ton comportement exemplaire, sans oublier ton jolie visage d’ange.


Ange

Est-ce vraiment le mot ?


Il te fit aller dans une cage, te laissant entre ces quatre murs troués, cette cage de fer… Tu regardais à travers les barreaux, le ciel bleu…. Tu te rappelais alors de ce que te disait ta maman….

« Quand tu vas mal Nanako, tu dois prier Fukurokuju, ce dieu seras toujours à ton écoute ! »

Tu te mis alors à genoux et mis à prier, rejoignant tes mains et fermant les yeux, priant en silence. Enfin un silence d’extérieur, tu ne pouvais de toute manière prononcer aucun son, rien n’étais sortie de toute ta vie, enfin pas depuis ce coup de froid le jour de ta naissance. Tu ne pouvais que pleurer …. Et encore, peu de son parvenait à sortir de ta gorge. Peu de jour plus tard, le gérant te donna un calepin et un stylo, te disant que ça lui faisait plaisir de te l’offrir et qu’à présent tu pouvais parler avec les clients. Une demi-journée plus tard, un homme habillé d’un jōe* entra dans la boutique alors que comme chaque jour, tu priais encore Fukurokuju. Il te remarqua assez vite et s’approcha de toi. Il se pencha et te demanda ton prénom. Tu l’arrêtas deux seconde de la main avant de finir ta prière et de lever la tête et d’écrire sur ton calepin tout neuf :

« Excusez-moi monsieur, je priais. Je me nomme Nanako monsieur. Et vous ? »

« Et bien Nanako, peut tu me dire quel dieu tu priais ? Et je me nomme Fujihiko, ravi de te connaitre. »

« Je priais Fukurokuju, une des 7 divinités du bonheur, dieu du bonheur, de la richesse et de la longévité, de la virilité et de la sagesse. Il est important pour moi, car je le prie depuis enfant et il m’a souvent aidé à être heureuse. »

« Je connais bien ce dieux chère enfant. » Il sourit avant de venir caresser ton crane. « Nanako, je suis prêtre au temple Obara, celui dédié à Fukurokuju, et je pense que dieu ta mise sur ma route, voudrais tu te joindre à moi pour t’occuper du temple ? »

Ton regard s’illumine, tu le regarde alors que ton cœur fait un bon immense, tu regardas le gérant et applaudis en silence, t’encourageant à accepter.

« Avec plaisir monsieur !! Je serais exemplaire je vous le promets. »

Suite à tout cela, tu avais le droit de sortir de cette cage froide. Tu sautas dans les bras de ton nouveau « maitre », allant rapidement regler les papiers de ton adoption.

Tu appris à être une bonne Miko avec le temps, t’étant même fait tatouer Miko sur le poignet. Tu grandissais en toute liberté. Un jour de congé, tu décidas d’aller voir ton ancienne famille. Seiichi te manquait énormément. Tu arrivas alors et fus surpris de voir de personnes habillés de noir devant la maison, pleurant énormément… Tu approchas, reconnaissant la sœur et la nièce de ton ancienne mère. Tu avanças alors que la plus vieille approcha et te dit :

« Bonjour Nanako… tu as l’air d’avoir bien grandi … tu as été mise au courant pour Sasha et Kasta ? »

Tu ecrit alors encore sur ton calepin :

« Bonjour, oui je grandi bien… Nan, qu’est-ce qu’il se passe ? »

La femme se remit alors à pleurer et t’expliqua qu’il avait été massacré il y a 3 jours par un fou furieux en fuite …. Un vampire d'après certaines rumeurs, mais tu tâchait de garder la tête froide vis à vis de ces racontars. Le sang avait coulé et les deux cadavres avait été retrouvé au milieu de la salle à manger … Tu te mise à trembler. Et Seiichi ? Elle t’expliqua que son sang avait été retrouvé mais pas son corps… La police pense sincèrement qu’il est aussi mort ….

Tu eu du mal à supporter cette idée …. Ton grand frère ? Mort ? Nan…. Sans lui tu ne peux pas avancer… Fujihiko te conseilla de te reposer durant quelques jours, Histoire de reprendre des forces et oublier tout ça.

Plusieurs années se sont écouler, tu as à présent 17 ans, tu passes le balais devant le temple alors que ce jour-là… allait tout bouleverser …

 
PHRASE PERSONNALISÉE
PRÉNOM • La folle ? La patate ? Nan plus sérieux ^^ tout le monde m'appelle soit Nélie Soit Gabi.
   ÂGE • 18 ans
 
   DOUBLE-COMPTE • pas encore mais ça ne devrait tarder
   VOTRE PRÉSENCE SUR LE FORUM • le plus possible o/ Jsuis un peu fonda O^O
   COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • C'EST MON BEBE !!! xD
   AUTRE • Je suis une patate avec des n'oreilles de renarde O^O
   CODE DU RÈGLEMENT •
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Premier pas~ :: Présentation :: Présentations abandonnées-
Sauter vers: