RSS
RSS



 
N'oubliez pas qu'il y a le nouveau serveur du forum qui a été ouvert il y a peu, vous le trouverez alors en annonce sur l'ancien et aussi en cliquant sur le logo. Il y aussi le recensement, même si vous avez décidé de partir dite le nous quand même.

 :: Flood :: Corbeille :: Rps terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mais... T'es qui toi ? - feat Morgan

avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017
True blood
Voir le profil de l'utilisateur




Seiichi Kazato
True blood
Ven 24 Nov - 17:14
Tu grognes dans ton demi-sommeil. Tu étais réveillé, ou presque. En fait, tu préfèrerais être crevé tellement ton crâne te lance. Bordel, mais qu’est-ce que t’as foutu ? Carla t’avait dit que l’alcool n’avait aucun putain d’effet sur les True Blood… Et vu la descente que t’avais eu depuis ta transformation, tu ne pouvais qu’en être convaincu... Mais là… Tu as beau te creuser la mémoire, tu ne te rappelles pas ce que t’as merdé hier… En fait, tu ne te rappelles pas hier soir tout court… C’était flou… T’étais rentré du taff. En fait le premier souvenir que tu retrouves pour être exact, c’est que tu sortais du boulot, t’as traversé deux rues… Et à partir de là, c’est du not found. Impossible de remettre plus loin que ça…

Tu serres les dents et reste allongé. Même ouvrir ton seul œil valide t’es compliqué. Du frisson qui te parcourt, tu sens rapidement que tu ne portes qu’un boxer, et la couverture ne couvre que la partie gauche de ton corps, alors que tes pieds touchent le sol.


« Hum… La vache, c’est quoi cette merde ? »

Tu ouvres enfin ton œil pour voir le plafond, que tu reconnais être de ta chambre, avant de regarder les murs et les deux trois bibelots posés dans un coin. Ouais, c’était définitivement ta chambre. C’est déjà ça. Tu laisses ta tête retomber sur ton oreiller et grognes à nouveau. Bon sang, t’avais la tête tellement lourde que même l’oreiller te paraissait trop dur. Tu bâilles et te tournes en regardant ta tête de lit, le traversin, et ton oreiller. Tu comprends mieux pourquoi tes pieds étaient hors du lit, tu étais en travers du lit.

Tu fermes ton œil valide avant de le rouvrir brusquement. Il y avait deux choses qui n’avaient pas de sens dans ce que tu venais de voir : d’abord si ton oreiller est contre ta tête de lit, sur quoi tu es installé ? Et ensuite, c’est quoi ce truc gris avec un bras qui est dans ton champ de vision ? Tu te redresses brusquement pour t’asseoir, et serres les dents en sentant ta tête tourner. Tu t’es redressé trop vite. Tu fermes les yeux et soupires le temps que ça te passe, et rouvres les yeux. Enfin ton œil, et regarde le jeune homme endormi. Sa peau grise facilement reconnaissable te fait dire que c’est une gargouille, comme Marek, mais c’est la première fois que tu vois une gargouille croisée avec un hybride. Tu restes interdis un instant, puis fini par te réveiller totalement, réalisant que tu dormais la tête posée sur son flanc encore quelques instant auparavant. Tu te masses les tempes en respirant profondément pour te calmer et marmonne pour toi-même.


« Putain, mais… c’est qui ? Et puis… Merde, mais il fout quoi dans mon plumard ?! »

Tu fronces les sourcils et viens lui attraper l’épaule pour le secouer un peu brusquement.

« Hey ! Mec, réveille toi ! J’ai besoin de réponses là !! »

T’en avais rien à foutre des réveils en douceur et autres conneries comme ça ! Ton appart, ton lit, et un invité surprise que tu ne connais même pas !! Ah non, ça va pas se passer comme ça ! Tu veux savoir comment il est rentré, et qu’est-ce qu’il s’est passé.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 15/10/2017
Le chien pour qui mordre est une passion
Voir le profil de l'utilisateur




Morgan Hebimort
Le chien pour qui mordre est une passion
Sam 25 Nov - 19:12


Feat. Seiichi
Mais... T'es qui toi ?



« Réveil improbable... »
J'étais plongé dans un profond sommeil quand quelqu'un me secoua brusquement. Je grognais en me réveillant en sursaut, un mal de crâne sourd. Je le repoussais sans aucune forme de politesse pour qu'il me lâche et je me tenais la tête en essayant de me réveiller. Il avait besoin de réponse? Qu'est-ce qu'il me chie dès le matin celui  là? J'ouvrais et fermais les yeux et je remarquais rapidement que je n'étais pas chez moi. Qu'est-ce que j'avais foutu la veille? Je ne m'en souvenais pas? Je grognais encore et m'assit doucement avant de lui grogner dessus.

-"Qu'est-ce que tu me chantes? Besoin de réponse pur quoi?
"


Ah c'était horrible, pire qu'une gueule de bois! Je restais calme malgré le stress qui s'emparait de moi. Je ne me rappel pas avoir bu la veille. Je bougeais doucement mes oreilles et ma queue de loup. Tout était en place, mais alors pourquoi est-ce que je me trouvais dans un tel inconfort? Un souvenir... le dernier souvenir que j'avais? Je m'étais rendu à un combat de rue et j'avais une fois de plus été mis KO par un mec que je ne connaissais pas. Je devais vraiment m'entrainer avec Tyler... Tyler? Est-ce que je l'avais vu la veille? Oui il m'avait un peu entrainer et j'étais partit combattre et après cela? Aaah tout était tellement trouble. Je respirais rapidement, réfléchissant le plus vite possible et je me levais, me sentant faible.

-"Tu veux savoir pourquoi je suis là? Et on est où d'ailleurs?
J'ai aucun putain souvenir..."


Je m'étirais un peu, faisant craquer ma nuque.

-"Je crois qu'il ne faut pas chercher trop loin... on s'est rencontré... on a du baiser et on s'est endormis... et voilà...

Je m'avançais un peu trop... je n'avais pas l'impression d'avoir fait l'amour cet nuit. Je me tournais alors vers lui, plantant mon regard rouge dans le sien. J'étais aussi perdu que lui en réalité et j'étais tout comme lui en boxer... non on avait pas baiser.. car on serait certainement les deux nus... je n'étais pas du genre à me rhabiller après avoir fait l'amour. Je le fixais alors interrogateur, attendant qu'il me fournisse lui aussi des réponses.


Code par xLittleRainbow pour Epicode

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017
True blood
Voir le profil de l'utilisateur




Seiichi Kazato
True blood
Lun 27 Nov - 14:27
Tu cesses de le brusquer quand il te repousse pour te faire comprendre que tu l’emmerdais. Tu sais que c’est brutal comme réveil, mais bordel, c’est ton pieu ! Tu le regardes se tenir la tête et fronces les sourcils quand il se redresse. Il regarde autour de lui avant de te grogner à la gueule, comme s’il t’en voulait de l’avoir réveillé. Oui, bah merde, c’est ton appart, donc tes règles ! Les inconnus presque à poil dans ton plumard, c’est pas ton truc. Surtout quand tu te souviens pas de l’y avoir invité quoi ! Tu le fixes avec intensité quand tu l’entends te parler comme s’il ne comprenait pas la situation, et qu’il te demande à quel sujet tu as besoin de réponses.

Il est sérieux là ? Tu regardes attributs lupins bouger doucement, et vu la tête qu’il tirait il semblait à peu près dans le même état que toi, ce que tu n’espérais clairement pas. Actuellement, il est la seule personne à pouvoir t’indiquer ce qu’il s’est passé la veille. Tu acquiesces d’un signe de tête, affichant un air assez grave, quand il te demande si tu veux connaître le pourquoi de sa présence. Ce qui déjà partait mal, vu qu’il ne se rappelait pas où il était… Et ces mots suivant te le confirmèrent… Il ne se souvenait de rien… Ce qui n’était pas pour t’arranger du tout. Tu ne réagis pas quand tu entends sa nuque craquer, alors que tu pousses un soupir. Tu t’apprêtes à lui répondre que vous êtes chez lui, lorsqu’il reprend la parole.


« Hein ? »

Hein ? Se rencontrer, baiser et s’endormir ? Non, mais il est vraiment sérieux celui-là ? D’une part, non, tu ne te sentais pas détendu comme c’était le cas lors de tes nuits avec Carla, donc si tu as eu du sexe cette nuit, tu n’as pas kiffé… Et d’autre part, un rapport homosexuel comme ça ? Tu le regardes et secoues la tête vivement.

« Non ! Non, non, non, et non ! Ça c’est hors de question ! Pas question d’imaginer avoir fait ça ! »

Et puis merde ! Tu as ton boxer ! Qui renfile son boxer quand il tombe de fatigue après des ébats, surtout vu comment tu t’es réveillé ! Ou vous étiez tombés de fatigues avant même les préliminaires ? Non, même ça tu voulais pas l’imaginer !

« On a rien fait compris ?! Je sais pas qui tu es, ni ce que tu fais dans mon pieu, mais il s’est rien passé ! »

En toute franchise, c’était pas d’avoir eu un rapport homosexuel qui te mettait mal à l’aise, au contraire, t’avais rien à perdre à essayer… Mais c’était l’idée que tu puisses avoir eu le premier rapport de ce type sans même t’en rappeler ! Si c’est vraiment ça, ça craint plus que tout ! Tu ne veux pas d’une première expérience oubliée à cause de tu-ne-sais quel coup du sort ! Et dans ta précipitation, tu ne te rends même pas compte que tes propos pourraient te faire passer pour un connard d’homophobe… De toute façon, tu étais bien trop occupé à essayer de recoller les morceaux.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 15/10/2017
Le chien pour qui mordre est une passion
Voir le profil de l'utilisateur




Morgan Hebimort
Le chien pour qui mordre est une passion
Mer 29 Nov - 20:52


Feat. Seiichi
Mais... T'es qui toi ?



« Réveil improbable... »
Mais qu'il ferme sa putain de gueule sérieusement. Il a pas compris que j'avais mal à la tête et que j'avais l'impression d'avoir le crâne qui allait exploser? Et c'est quoi ces propos de merde? Est-ce que ça le gêne tant que ça que de coucher avec un mec? Bien que je sois le premier des cons, ça me saoul qu'on critique l'orientation sexuelle de quelqu'un, du moins c'est comme ça que je le prend et désolé pour lui si ce n'est pas le cas. Je grognais encore, de plus en plus énervé par cet idiot, je me retournais alors vers lui, l'attrapant par les épaules et le plaquant contre ce dernier, m'essayant sur lui pour le bloquer.

-"Déjà baisse d'un ton... ta douce voix me casse les oreilles!
Sérieux! T'es aussi intolérant que ça? Quoi, ça te dégoûte que deux mecs s'enculent? Chacun fait ce qu'il veut..."


Ouai je suis cru et vulgaire, ça gêne? Je le fixais alors, quelque peu hésitant puis je me mis à rire, j'avais une petite idée en tête et j'étais persuadé que ça n'allait pas lui plaire. Je me penchais alors sur lui, mon visage prêt du sien en souriant en coin. ah ce que je pouvais être con.

-"Vu qu'on est encore en sous-vêtement tu dois avoir raison... on a rien fait cette nuit... mais on n'a qu'a se rattraper tu ne crois pas? "

Sans lui demander son avis je me mis à l'embrasser, le forçant et essayant d'éviter les morsures s'il le faisait avant de descendre une de mes mains sur son entre jambes, le caressant de manière furtive, puis je me reculais me relevant en riant... Je me levais alors du lit, fier de ce que j'avais fait comme un enfant.

-"Désolé, pour toi, mais je suis pas en manque... et t'es pas vraiment mon style."

Je mentais un peu, c'était tout à fait le genre de mec que je pouvais me taper. Finit de rigoler, j'observais la pièce me demandant réellement ce que je foutais là.

Code par xLittleRainbow pour Epicode

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017
True blood
Voir le profil de l'utilisateur




Seiichi Kazato
True blood
Ven 1 Déc - 1:22
Tu grognes quand il te plaque sur le lit avant de s’asseoir sur toi pour t’empêcher de fuir. En soit, avec ta force de true blood, tu pourrais le dégager d’un geste… Mais t’as tellement mal au crâne que tu as peur de ne pas réussir à te concentrer et à maîtriser ta force, au risque de le blesser sérieusement. Par contre, tu le fixes de ton œil valide en grondant de colère, et te débats un peu pour essayer de le faire lâcher prise… avant de hausser un sourcil d’incompréhension. Hein ? Intolérant ? Mais de quoi il te parle celui-là ? T’en as strictement rien à carrer de ce que les gens font et se carrent dans le cul ! Mais en repensant – avec difficulté vu le mal de crâne que tu te tapes – à tes paroles, tu réalises à quel point tu avais effectivement pu être agressif et paraître fermé d’esprit.

« Je… »


Tu t’interromps quand tu  le vois rapprocher son visage rapidement du tien, alors qu’il affiche un petit sourire en coin, du genre du mec qui avait vraiment une grosse connerie en tête, et qui allait la mettre à exécution… Et quand il te dit que tu as sans doute raison vu que vous êtes toujours un minimum habillé, mais qu’il était toujours temps de vous rattraper. Tu rougis, totalement surpris par  ce baiser qu’il te prend de force. Alors ça… C’est vraiment le genre de truc que t’aimes pas, t’essayes de le mordre mais cet enfoiré n’arrête pas d’éviter, alors que tu te tends en sentant ses doigts venir effleurer ton entrejambe rapidement. Il se relève vite après ça, en rigolant comme un gosse – ce qui a le don de t’exaspérer –.

« Enfoiré… »

Tu t’essuies la bouche d’un revers de la main en te redressant pour t’asseoir. Clairement, tu pouvais pas avoir ramené un connard pareil pour essayer avec un mec. Tu le regardes avec une pointe de colère. C’est vrai que comme gars, il n’est pas dégueulasse, loin de là même… Si tu t’arrêtais au physique, tu aurais probablement pas dis non… Mais devant un con pareil, y a pas moyen, ou sinon c’est vraiment qu’il était moins con qu’il ne voulait le montrer. Et en soit, s’il te prend pour un intolérant, ça explique aussi pourquoi il agit comme ça… Tu fronces les sourcils quand il dit qu’il n’est pas en manque et tu n’es pas trop son style. Alors s’il t’a suivi la veille, c’était pas pour coucher avec toi visiblement. Ou c’est qu’il ment sur un des points... Mais il semblait déjà perdu dans la contemplation de la pièce. Tu le regardes avant de baisser la tête.

« T’es complétement cinglé d’avoir fait ça… Le consentement tu connais ? » Tu soupires et te frottes la nuque. « Bon, après c’est pas comme si j’en avais réellement quelque chose à foutre, c’est qu’un baiser. »

Tu repenses plus en détail à ce que tu as dit auparavant, et songes qu’il serait bien de dissiper ce malentendu…

« Désolé, c’est vrai que mes paroles pourraient blesser n’importe quel homo… J’ai été maladroit. » Tu viens attraper un paquet de clope sur la table de chevet, et en prends une avant de lui tendre le paquet pour lui en proposer une, alors que de ta main libre tu allumes celle que tu as au bec. « En vrai, ça me dérange pas… Perso ça, ce qui me dérange, c’est d’avoir eu une éventuelle première fois avec un gars dont je sais rien, et de surtout ne pas m’en souvenir… J’avoue que ça c’est plus le genre d’événement qui me fout en rogne. »

Tu tires une bouffée de poison pour tes poumons déjà morts, la belle vie d’être un true blood… T’as beau t’empoisonner avec toutes les merdes du monde, rien ne peux te tuer.

« Au fait, moi c’est Seiichi… et toi ? »

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 15/10/2017
Le chien pour qui mordre est une passion
Voir le profil de l'utilisateur




Morgan Hebimort
Le chien pour qui mordre est une passion
Dim 3 Déc - 1:45


Feat. Seiichi
Mais... T'es qui toi ?



« Réveil improbable... »
Et voilà qu'il rouvre sa grande gueule, bon je pouvais comprendre pourquoi. Je soupirais alors pour lui faire comprendre qu'il m'agaçait au plus haut point. Mais bon j'appréciais le fait qu'il s'excuse et encore plus ce qu'il en suivit. Je vins prendre une clope avec plaisirs, reprenant place à coté de lui dans le lit. Je le laisse allumer sa clope et lui pique son briquet pour faire de même. Je me rend compte que ce n'est pas un mauvais bougre... Je soupire encore tout en l'entendant, comprenant très bien ce qu'il pouvait ressentir, je voulais alors, sans savoir pourquoi, le rassurer. Puis il se présenta... Seiichi, pas mal comme prénom. J'aspirais une bouffée de tabac avant de lui répondre.

-"Morgan... et rassure toi, on a pas baiser, je disais ça comme ça. J'aurais mal aux reins si on avait fait l'amour et on serait encore sale."

Je ricanais, non je ne m'imaginais pas faire l'amour avec ce mec. J'avais besoin de violence, que l'on me soumette, sinon je ne prenais pas mon pieds. Oui j'étais complètement maso et alors? J'observais alors Seiichi.

-"Rassuré qu'on ait rien fait? Et puis si j'ai bien compris on est chez toi non? Tu n'as rien à manger? Je crève de faim... "

Je le fixais alors, me rappelant mes premières expériences sexuelles, ce n'était vraiment pas le moment. Car il n'y avait rien de joyeux. Ce n'était que de la violence. Je me redressais alors, tirant à nouveau sur la clope. Ah ce que ça pouvait faire du bien de fumer.

Code par xLittleRainbow pour Epicode

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017
True blood
Voir le profil de l'utilisateur




Seiichi Kazato
True blood
Mar 12 Déc - 17:03
Tu t’assois plus au fond du lit en tirant une bouffée de tabac, alors que tu serres les dents. Ce n’était peut-être pas nocif pour tes poumons, mais combiné à ta migraine, ça n’a pas l’effet déstressant que certains trouvent à la cigarette. Tu recraches la fumée dans un soupire fatigué, avant de te mettre à observer ce qui t’entoure pour essayer de trouver où mettre la cendre. Tu regardes la gargouille hybride du coin de l’œil quand il se présente… Morgan. Sympathique comme prénom. Il te rassure en t’affirmant que vu l’absence de douleur, et le fait que vous ayez l’air nickel, vous n’aviez pas plongé dans la luxure hier soir… Tu soupires à nouveau, en partie rassuré que rien n’ai été fait avec ce gars, visiblement il n’était aussi con que tu ne le pensais. Il s’était juste vengé à sa manière contre tes propos qui l’avaient, semble-t-il, énervé.

Tu te lèves sans que la clope ne quitte tes lèvres, et vas attraper un cendrier près de la fenêtre pour faire tomber les cendres dedans, tandis que tu le tends au jeune homme. Tu hausses les épaules à sa question.


« On va dire ça… Soulagé… Mais je serai plus tranquille quand je réussirai à remettre ma mémoire en place. »

Tu veux savoir quelle connerie tu as bien pu foutre pour en arriver à avoir un black-out total… Tu t’étires et lui fais signe de te suivre en sortant de la chambre avant de te diriger vers ta cuisine ouverte sur le salon.

« Je te préviens, je cuisine pas… Trop mal au crâne… » Tu rentres dans la pièce avant d’ouvrir le frigo, et de sortir des restes de plats. « Prends ce que tu veux, et hésite pas à fouiller. J’ai même envie de dire, fais comme chez toi. »

T’avais emménagé ici il y a très peu de temps, et de fait, t’avais peu d’affaires, et rien de précieux… Les quelques trucs qui te tenaient à cœur étaient dans ton portefeuille… Donc t’avais rien à cacher. Et puis, t’allais pas le foutre dehors à coup de pied dans le cul, alors qu’il a l’air d’en savoir autant que toi sur ce qu’il s’est passé hier… Est-ce que tu l’avais embarqué pour l’aider parce qu’il avait des emmerdes ? Dans quoi tu t’étais encore fourré franchement… Tu attrapes des verres pour verser de l’eau dedans. T’avais pas l’impression que c’était une gueule de bois, donc t’es pas sûr que l’eau fasse effet… mais ce serait con de pas essayer. Tu poses un des verres sur le plan de travail et t’appuie contre le mur.

« Y a pas de médocs par contre, mais ça vaut le coup de tenter… »

Tu écrases ta clope dans l’évier et soupires une peu avant de boire ton verre cul-sec, espérant simplement ne plus avoir mal à la tête, ou au moins suffisamment pour que les idées s’éclaircissent un peu…

« Sinon t’as quoi comme souvenir de hier soir ? Doit bien y avoir une putain de raison pour t’avoir fait venir chez moi ? A deux têtes on trouvera peut-être… »

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 15/10/2017
Le chien pour qui mordre est une passion
Voir le profil de l'utilisateur




Morgan Hebimort
Le chien pour qui mordre est une passion
Jeu 14 Déc - 20:17


Feat. Seiichi
Mais... T'es qui toi ?



« Réveil improbable... »
Je l'observe fumer, tout en prenant une bouffée à mon tour. Je ne le quittais pas du regard quand il se leva pour aller cendrer, et je ris à sa réponse, ce n'était pas méchant. Je saisis le cendrier entre mes doigts pour tapoter doucement ma clope au dessus puis le suivis, gardant l'objet en main. Je l'entendis reprendre la parole, il était plutôt gentil, et je n'allais pas me priver de faire comme chez moi! Surtout que c'était proposé si gentiment. J'écrasais alors ma cigarette qui n'étais pas encore finie dans le cendrier que je posais alors sur la table, plus affamé qu'autre chose. Je commençais à regarder ce qu'il y avait comme plat, le laissant se servir de l'eau, ce n'était pas une mauvaise idée, mais je ne pense pas que ça aidera énormément. Je ne me souviens pas avoir bu... enfin je ne crois pas. Je pris pour finir un plat au hasard le laissant parler, et haussant les épaules comme pour lui dire que ce n'était pas grave qu'il n'y ai pas de médoc. Puis je commençais à manger ce qui me semblait être un reste de nouille ou quelque chose du genre. Ouai je mangeais froid, la flemme de réchauffer, et puis ça allait très bien ainsi. Puis il me questionna, je soupirais alors, prenant le verre d'eau qui m'était destiné pour boire quelques gorgées.

-"Pourquoi tu te prends la tête avec ça? On s'en fiche de ce qui s'est passé non? On est vivant et entier, du moins je l'espère et il n'y a rien eut d'étrange entre nous deux. "

Je disais cela, mais... qu'est-ce que c'est agaçant de ne se souvenir de rien! En réalité ça me frustre. Je continuais alors de manger un peu avant d'ajouter.

-"C'est le vide totale dans ma tête, mon dernier souvenir remonte à mon dernier combat de rue... et encore, je ne me souviens pas si j'ai gagné ou non et après le trou noir. Donc je ne pense pas que je vais pouvoir t'aider. Et je t'avoue que je ne comprends absolument pas ce qu'il se passe. Ni pourquoi, ni comment tout ceci est arrivé."

Je savais que ce que je disais n'allait pas l'aider ou nous faire avancer, mais je n'avais rien d'autre à lui offrir malheureusement.

-"Et toi alors? Rien ne te reviens en tête? Quel est ton dernier souvenir? "

Bon je me disais qu'en y allant gentiment on allait peut-être comprendre ce qui nous était arrivé.

Code par xLittleRainbow pour Epicode

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017
True blood
Voir le profil de l'utilisateur




Seiichi Kazato
True blood
Mer 3 Jan - 17:01
Tu te frottes la nuque à sa réflexion… Vivant et entier… Vivant, c’était à moitié vrai en tant que True Blood… est-ce qu’un mort-vivant immortel est considéré comme vivant ? et entier… on peut dire que oui, la perte de ton œil étant antérieure à ta transformation. Donc oui, vivant et entier semble se vérifier.

Mais tu n’aimes pas avoir de période de black-out comme ça… Tu avais peur d’apprendre que tu es à l’origine d’une grosse boulette… Du genre la mort de quelqu’un en laissant ton appétit prendre le dessus sur ta raison… Tu luttais encore et toujours contre ta soif de sang, ne buvant que très rarement. Tu acquiesces tout de même d’un mouvement de tête, et l’écoutes continuer à parler quand il retrace les derniers événements dont il se souvient. Un combat de rue, et il ne se souvient même pas s’il a gagné ou perdu. Tout ce qu’il sait, c’est que c’est aussi soudain et inexplicable que toi… Tu t’adosses au meuble en te servant à nouveau un peu d’eau, et ferme les yeux quand il te demande de quoi tu te souviens. Tu réfléchis, et va gratter aussi loin que possible.

« Je sortais du boulot… Je me rappelle avoir traversé l’artère principale près des entrepôts… J’ai tourné entre deux bâtiments pour prendre mon raccourci habituel… Je me souviens être entré dans cette ruelle, mais pas d’en être ressorti… Et après, c’est le réveil… Impossible de revoir ce que j’ai fais… »

Tu détailles le jeune homme, prenant aussi à manger sans te prendre la tête, et réfléchis.

« T’as pas l’air d’avoir pris trop cher, donc je me demande si t’as perdu… T’as mal quelque part ? »

Si vous arrivez à identifier s’il s’est fait battre ou pas par son état physique, peut-être que ça lui débloquerait d’autres souvenirs ? Tout comme la possibilité de partir en exploration pour retrouver les derniers lieux visités pour voir si ça déclenche quelque chose. Même après une gueule de bois c’était pas aussi dur quand t’étais humain… Alors qu’est-ce qu’il s’est passé bordel de merde ? Tu n’arrivais pas à savoir, et ça allait t’énerver. Mais dans un sens, même si le mal de crâne est passé, t’as pas spécialement envie de te bouger, t’as l’impression que ton corps est encore un peu lourd… Peut-être parce que tu te concentres trop pour être sûr de garder ta force sous contrôle ? Même si tu sens que ça revient à la normale, ça te rappelle tes premiers jours en tant que buveur de sang, et c’est pas franchement agréable. Attends, il a dit que c’était des combats de rue ? En général c’est plus des combats clandestins, donc certains quartiers sont plus propices à ce genre d’activité !

« J’y pense, dans quelles zones ont lieu ces combats ? Parce qu’en soit, celui des entrepôts doit pas être déconnant pour ce genre d’activités… non ? »


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 119
Date d'inscription : 15/10/2017
Le chien pour qui mordre est une passion
Voir le profil de l'utilisateur




Morgan Hebimort
Le chien pour qui mordre est une passion
Dim 21 Jan - 5:23


Feat. Seiichi
Mais... T'es qui toi ?



« Réveil improbable... »
Je continuais à manger, finissant les nouilles... mais j'avais encore faim... Je pris alors un bout de pain ainsi que plusieurs tranche de jambon que je commençais à manger rapidement. Depuis combien de temps n'avais-je pas pu manger autant? Je ne sais pas, et je préfère ne pas m'en rappeler. Puis ce fut son tour de prendre la parole. Je l'écoutais alors avec attention, me disant que ceci ne pourrait que nous aider. Boulot okay... artère principale entre les entrepôts... ouai... Puis il a prit un raccourci et c'est le trou noir. Et il fit une remarque plutôt intéressante. C'est vrai que j'étais plutôt en bon état après combattu. Je passais une main sur mon torse, grimaçant en sentant que j'avais mal aux côtes. Je relevais mon haut pour constaté que effectivement, il y avais un petit hématome, rien de bien sérieux. J'avais également quelques courbatures... mais au final, je pense que j'avais gagné ce combat. Puis je redressais la tête vers lui quand il me demanda quelle zone... Je réfléchis un instant, prenant une grande bouchée de pain avant de prendre la parole, la bouche pleine.

-"Et bien... c'était près des entrepôts... on aurait pu se rencontrer là-bas je pense. Mais je ne comprends pas pourquoi je serais venu chez toi... mise à part pour baiser... mais nous ne l'avons pas fait."

Je fis la moue, continuant à mâcher le bout de pain que j'avais dans la bouche. Au moins... il y a avait une certaine logique à ce que l'on soit ensemble. L'on a du se rencontrer là-bas... mais voilà. Il ne semblait pas du genre à ramener un inconnu chez lui. J'observais alors les lieux et fit la moue.

-"Au faite? Où est-ce que l'on se trouve? Enfin... tu habite dans quel quartier? Et tu bosses dans quoi exactement? "

Ceci pourrait me donner un indice supplémentaire sur la situation. S'il connaissait quelqu'un que je connaissais... ceci pourrais expliquer pas mal de chose.

Code par xLittleRainbow pour Epicode

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 39
Date d'inscription : 27/07/2017
True blood
Voir le profil de l'utilisateur




Seiichi Kazato
True blood
Lun 29 Jan - 13:46
Tu le regardes se palper et grimacer un peu après que tu lui parles de l’issue du combat, mais clairement, il n’avait pas songé à l’idée d’avoir gagné, mais plus de s’être pris une rouste au point d’avoir oublié. En même temps, en se réveillant avec un mal de crâne similaire, tu pouvais le comprendre… Tu regardes son torse quand il relève son haut, et constate qu’il a bien un beau bleu, mais pas le genre qui justifie une défaite, plus le genre de coup qui semble basique pour une bagarre. Tu grignotes sans avoir réellement faim, c’était plus pour occuper ta bouche et ne pas penser au sang chaud qui se tenait devant toi. Tu souris, amusé par le manque de gêne de la jeune gargouille qui te parle la bouche pleine, et décryptes ce qu’il te dit. Près des entrepôts, ce serait pas déconnant. Donc on a sans doute le point de rencontre, c’est déjà ça… Mais reste toujours la question de pourquoi ? Ton sourire s’élargit quand il fait la moue en évoquant l’idée que vous n’aviez pas couchés ensemble. Il finit son bout de pain et enchaîne en posant des questions sur le lieu, plus général que ton appartement, et ta profession.

« J’habite au sud des quartiers pauvres, ça fait quelques semaines que je vis ici… Et je suis en intérim, en ce moment je bosse aux entrepôts pour de la manutention et de la sécurité. »

Tu te décolles du plan de travail en parlant, et ouvre le frigo pour en tirer deux bières, et en pose une devant Morgan.

« Si tu préfères, j’ai plus fort. »

Tu décapsules ta bière et fais glisser le décapsuleur vers lui avant de t’asseoir sur le plan de travail, à côté, l’observant toujours avec un air amusé, alors que tu essayes de concentrer ton appétit sanguinaire ailleurs.

« Au fait, c’est quoi cette petite moue que t’as fait quand t’as redis qu’on avait pas baisé ? Ça a l’air de te déplaire d’avoir simplement dormi… Je croyais que tu n’étais pas en manque ? Et qu’en plus j’étais pas ton style ? »

Tu pars sur une piste dangereuse, mais un point te chiffonne : s’il n’a pas perdu, t’as pas vraiment de raison de le ramener chez toi… Tu serais tombé sur le combat, qu’est-ce que t’aurais fais ? T’aurais sans doute parié ? Des gars capables de se battre ne sont pas tenus en laisse, tu te serais pas offusqué comme pour des hybrides qui seraient forcés à se battre… Si ça se trouve, tu l’as juste croisé alors qu’il revenait de sa baston ? Et dans ce cas, peut-être qu’il était un peu sonné et que tu as voulu lui donner de l’aider ? Mais après ? Bah tu sais pas ! Faut dire ce qui y est, ce gars à la peau grise est pas dégueulasse… Donc peut-être que oui, tu t’étais dis que c’était pas mal de sauter le pas, et de tenter un truc de nouveau ? Après tout, tu as l’éternité devant toi, donc tu finiras sans doute bien par te lasser d’une seule pratique. Tu le regardes, alors que ton sourire s’étire, un peu plus carnassier, en ayant une idée un peu saugrenue : si on part du postulat que vous étiez là pour baiser, et que ce qui t’as foutu la migraine en tant que true blood vous assommé avant de passer à l’acte, ça expliquerait la position étrange dans laquelle vous vous êtes réveillés, et surtout, ça vous rafraîchira peut-être la mémoire ?

« A moins que tu sois du genre menteur ? »

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼






Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Flood :: Corbeille :: Rps terminés-
Sauter vers: