RSS
RSS



 

 :: Flood :: Corbeille :: Rps abandonnés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rendez-vous de gangsters (FEAT-Shin)

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Devant son miroir, un verre de vin à la main
Tueur d'êtres inférieurs
Voir le profil de l'utilisateur




Connor Chase
Tueur d'êtres inférieurs
Jeu 16 Nov - 20:18
Un rendez-vous de gangster
Connor Chase (FEAT-Shin)

J'avais été engagé par les Rapaces encore une fois, je devais aller parler avec un chef de gang d'un quartier qui n'appartient pas aux Rapaces. Apparemment il souhaitais avoir un entretien avec nous, rien de violent normalement, juste de la diplomatie. Ils devaient m'avoir choisit car ils savaient que je n'était pas idiot et que je savais faire preuve d'intelligence.

J'avais rendez-vous non pas à une heure, mais à un moment de la journée, au crépuscule. Je devait me rendre dans ce quartier, insigne de Rapace sur moi pour ne pas me faire attaquer dans les rues, tant mieux, je n'avais pas envie de tacher mes vêtements. D'ailleurs en parlant de vêtement, je vais devoir me cacher pour ne pas me faire repérer, si quelqu'un apprend que Connor Chase, le bourgeois Anglais faisait partie des Rapaces j'allais vite avoir des ennuis. Je devais donc m'habiller en conséquence et cacher entiérement mon corps, pas un seul bout de peau ne devait dépasser.

Je choisis alors un long manteau pourpre et un pantalon noir qui descendait jusqu'au pieds que je rentrais dans des bottes qui remontaient jusqu'au bas du genou. Avec ça je pris des gants en cuir noir, simple, je devais passer discret après tout. Le manteau comportait une capuche que je mettrai à l'extérieur pour que personne ne voit mes cheveux et mon cou. Et la touche finale pour ne pas me faire reconnaître, un masque de théâtre blanc, avec un cœur rouge sur les lèvres et une larme qui coulait sur la joue gauche. Le masque avait une expression de visage mécontente, mais le cœur et la larme étaient la pour que le sentiment du masque soit incompris, exactement ce que je voulait, qu'on ne voit pas mes émotions durant cet échange diplomatique.

Je sortis alors, enfila ma capuche et mon masque pour que personne ne me voit, je marcha jusqu’à ma destination, quasiment à l'autre bout de la ville. Je prenait mon temps, j'était partis en avance pour être sûr de ne rien oublier et pour arriver à temps et bien faire mon travail. J'avais rendez-vous dans une ruelle, je me plaça au milieu et examina le lieu pour trouver une échappatoire au cas où il y aurait conflit. Il y avait un mur avec plein de rebords de fenêtre qui étaient à ma portée, je pourrai les escalader rapidement avec ma force et aller sur les toits en un clin d’œil. J'attendais alors une trentaine de minutes que le soleil commence à se coucher. Le crépuscule était là, le chef et son gang devrait bientôt arriver.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Spoiler:
 
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 25/10/2017
Localisation : sur mon territoire
Lycan
Ven 17 Nov - 18:20
J’avais réussi à envoyer un message aux Rapaces pour organiser un rendez-vous, rien de bien formel. Je voulais savoir si le massacre de mes deux lieutenants venait de chez eux, si la guerre était à nouveau ouverte entre nous. Ouais c’est con, mais depuis le cessez le feu, je pensais qu’ils nous foutraient la paix, qu’ils avaient compris que j’arrive toujours à les baiser. Donc, comme je suis un mec sympa en fait, avant de commencer un massacre, j’ai demandé une rencontre. Ils sont assez réglos en général. Quand ils butent, ils revendiquent. La dessus, je peux leur faire confiance. Enfin, bref, c’est la raison pour laquelle je suis entrain de me peler le jonc à travers les ruelles de mon quartier. J’ai dû refuser que ces couillons de ma bande m’accompagnent, ce sont des boulets, je bosse toujours seul. Pas besoin de faire chier à leur sauver les miches en cas de problème. Les miennes, je m’en occupe depuis gamin, j’ai jamais eu besoin de personne depuis… bref.
J’arrive à l’heure au rendez-vous et je tombe sur… comment le décrire ? Le retour de Belphégor ? Le fantôme de l’Opéra ? Un mariolle…. Putain de merde s’ils m’envoient un guignol ça va gueuler.
Avant même d’entrer dans la ruelle, avec mon air « faut pas me faire chier », je mate toujours toutes les possibilités de fuites, les armes potentielles, les menaces, etc.Si je suis toujours vivant, c’est parce que je suis un mec prudent. Je sens la ruelle, entre les odeurs de pisses et de merdes par d’autre odeur que celle du type. Bon point, il est venu seul. On est à égalité.
J’ai quand même pris de m’habiller pour l’occasion, tenue simple noire, très souple pour pouvoir bouger sans problème et tout en rapidité, un sweat noir à capuche. Pas pour me planquer, ça je me branle complètement qu’on me reconnaisse, j’ai simplement les oreilles gelées avec ce putain de froid de cette putain ville.

- Je suis le chasseur, le chef des Dark Hunters. T’es qui toi ? Et surtout, est-ce que vous avez buté mes lieutenants ?

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Devant son miroir, un verre de vin à la main
Tueur d'êtres inférieurs
Voir le profil de l'utilisateur




Connor Chase
Tueur d'êtres inférieurs
Ven 17 Nov - 21:26
Un rendez-vous de gangster
Connor Chase (FEAT-Shin)

J'étais arrivé au point de rendez-vous, attendant patiement le chef du gang de rue... surement une petite frappe. J'avais reçu peu d'indications de la part des Rapaces, je devais essayer de parlementer avec lui et de trouver un terrain d'entente. Apparement il venait pour savoir si nous avions tué ses hommes, les autres m'ont dit de nier, que ce soit nous ou pas.

Ce qui devait être le chef du gang entra dans la ruelle où je me situais, il avait une démarche nonchalante, mais néanmoins sérieuse. Il ne semblait pas accompagné à vue et mes sens ne détectait pas d'intrus non plus. Il était habillé de façon très simple, noir et passe partout, il avait une capuche sur sa tête, surement pour se protéger du froid glacial. Il avait l'air de regarder un peu partout autour  de lui, il semblait prendre ses précautions, normal, il avait affaire aux Rapaces.Il n'avait pas l'air d'avoir peur de moi, et moi non plus, il ne faisait pas peur, j'imaginais même quelqu'un avec un peu plus de prestance que cette petite racaille qui se croit tout permis... Je suis sûr qu'il est un ancien esclave qui s'est sauvé.

Il finit par m'adresser la parole, se présentant comme étant "le chasseur", chef des "Dark Hunters". Il me demanda également qui j'étais et si j'avais tué ses lieutenants. Il me faisait rire, j'avais un énorme sourrire au lèvre, invisible grace à ma capuche et à mon masque, j'avais bien fait de mettre se masque. Son titre de "Chasseur" me faisait bien rire, une petite frappe de rue qui se prend pour le plus grand des êtres. Et "Dark Hunter", quel nom ridicule, aucune beauté, finesse ni d'originalité. Il avait un parlé d'esclave ou de pauvre, il me faisait de la peine, j'avais envie de finir sa pauvre existence ici même... J'enleva mon masque pendant que je me penchais pour le saluer, mon visage n'était pas visible car ma position l'empêchait de l'apercevoir, même sans le masque.

"Bien le bonsoir monsieur le "chasseur", je suis un envoyé des Rapaces"

Je dis ça de façon respectueuse, mais en partie moqueur, surtout en insistant sur son titre de "chasseur" qui, intérieurement, me faisait bien rire. Je me remis droit tout en prenant soin de remettre le masque avant qu'il ne puisse apercevoir mon visage.

" Je suis ici pour pouvoir trouver un terrain d'entente avec vous sans engager un combat inutile. Pour répondre à votre question, ce n'est évidement pas nous qui avons tué vos lieutenants, nous avions trouvé un moyen de cohabiter, je ne vois pas l'utilité de briser cette entente."

Je l'aurai bien remis à sa place, mais les Rapaces m'avaient demandé de faire ça calmement, et pour qu'ils demandent ça, c'est que ça devait être sérieux. J'attendis ça réponse, parfaitement immobile, je devait passer pour un simple messager pendant cette mission, rien ne devait mal se passer. J'allais lui proposer un marché entre lui et moi, les Rapaces me serai généreux d'avoir enlever une épine de leur pied.

"Je me propose ici comme pouvant aider pour cette enquête, je pense être quelqu'un d'assez intéligent, surtout parmis les Rapaces qui sont pour la pluparts de abrutis. Je pense que mon aide pourrai vous être utile, je ne demande rien en échange, juste que vous n'éméttiez plus de doutes à l'avenir contre nous."

J'avais réjoins les Rapaces pour gagner en grade et grimper les échelons de la société, gagner en pouvoir. Tout ce que je peux prendre, je prend, tout ce qui peux me faire atteindre un peu plus de la perfection et de devenir Dieu, je fait. Rejoindre les Rapaces était pour moi une occasion de me créer de nouveaux contacts, gagner en expérience et en pouvoir. Je n'avais aucune raison de refuser leur offre.

Ici, j'avais encore une opportunité qui se proposais devant moi, j'allais pouvoir créer des contacts et gagner en estime chez les Rapaces, peu, mais c'est déjà ça, ma marche vers la perfection avance.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Spoiler:
 
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 25/10/2017
Localisation : sur mon territoire
Lycan
Sam 18 Nov - 6:19
Putain j'y crois pas, en plus de m'envoyer Belphégor, faut que ce soit un beau parleur. S'il croit me la mettre à l'envers avec des belles paroles ou que je suis trop con pour le comprendre, il se fout le doigt dans l'oeil jusqu'au cul. Je suis peut-être un mec de la rue mais j'ai pas besoin de me la péter pour faire ma place. Je suis devenu ce que je suis par moi-même. Pas besoin de longs discours dans mon quartier, une bonne trempe et ça suffit, les belles paroles sont pour les fiottes, les sous fifres.

- à ton avis "l'envoyé" pourquoi j'ai demandé cette entrevue? Pour me faire un nouveau Rapace? Et bien non monsieur "l'envoyé". Je suis peut-être un violent mais justement, j'ai un cerveau, donc je demande. Si tu tiens à m'aider alors t'as intérêt à savoir te démerder et pas qu'avec les mots. Le mec qui s'en est pris à mes hommes les a massacré. Réduits à l'état de bouille dégueulasse. Je supporte déjà pas bosser avec mes branleurs c'est pas pour me coltiner un autre. Je sais pas qui t'es mais j'espère pour toi que tu sais faire autre chose que manier les mots sinon tu vas pas faire long feu ici.

A l'entendre c'est encore un de ces putains d'arrivistes qui pensent que jouer aux durs va les faire bien voir. S'il a les tripes pour arriver à me suivre, peut-être qu'il n'est pas aussi con que les autres.

- oh et une petite chose monsieur l'envoyé. Tu essaies de me la foutre à l'envers, je te taille comme je l'ai fait avec les autres Rapaces. Je crois qu'ils t'ont pas vraiment brieffé sur qui je suis. Tu peux m'appeler Shin. Le type qui s’est fait un max de Rapaces pour qu’on ne vienne pas chier sur mon territoire et en ce qui concerne le fait de ne pas douter des Rapaces…. Je suis pas trop con alors je continuerai à douter. La prudence permet de rester en vie, la confiance tue.

Les longs discours me gonflent. J’aime déjà pas parler mais avec un mec qui se croit supérieur, c’est encore pire. Parce que je parle d’une certaine manière, il se fout de ma gueule ? Quand je lui aurais pété les dents, il arrêtera sûrement de me prendre pour un con, mais je ne dois pas, pas encore. Pense à la trêve Shin. J’en ai déjà marre rien qu’à l’idée de devoir refaire des raids chez les Rapaces pour leur montrer que je suis toujours aussi dangereux, donc je dois collaborer avec le guignol. Tant qu’il ne reste pas dans mes pattes…

- Tu proposes quoi monsieur l’envoyé ? Je sais déjà qu’il s’agit d’un cyborg, il n’y avait aucune autre odeur, mes gars n’avaient aucunes blessures défensives donc au choix : soit ils ont été surpris, maîtrisés puis massacrés par un cyborg, soit il y avait deux cyborg qui les ont surpris et massacrés.
Vous avez ces merdes dans vos rangs, il est donc logique que j’ai pensé à vous contacter, mais si c’est pas vous alors il y en a dans la nature et bientôt ils s’en prendront à vous aussi si ça n’a pas déjà été le cas.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Devant son miroir, un verre de vin à la main
Tueur d'êtres inférieurs
Voir le profil de l'utilisateur




Connor Chase
Tueur d'êtres inférieurs
Sam 18 Nov - 22:07
Un rendez-vous de gangster
Connor Chase (FEAT-Shin)

Ce petit me fait bien rire, il se croit tout puissant, alors qu'il n'est rien, je le sens. Il est comme ça à cause de son passé, à cause de son vécu. Moi je suis "méchant", comme certains pourraient le dire, depuis ma naissance, je suis née pour gouverner et dirigé, lui le destin lui joue juste des tours, il n'est pas méchant, il force et ça se voit. Finalement je vais essayer de lui faire comprendre que je ne suis pas un de ses membres, je ne suis pas un petit caïds de rue qui se la joue, je suis Connor, je suis le future dirigeant de ce monde, et cette personne n'est qu'un insecte sur ma route que je vais me faire un plaisir d'écraser après son manque de respect.

"Tu dis agir avec un cerveau, mais vu comment tu me parles, tu ne sais pas non plus qui je suis. Tu as surement du tuer des Rapaces, je n'en doute pas. Mais moi je ne suis pas un simple sous fifre des Rapaces, je ne suis pas un idiot qui fait parti des Rapaces parce que j'aime tuer. J'ai des plans, et je sais réfléchir, chaque meurtre que je fait est réfléchi, chaque action que je fais est réfléchis. Alors si tu ne veut pas que tout ça se finisse dans un bain de sang, je te conseilles d'arrêter de me parler comme à un de tes hommes d'accord ?"


Essayons tout de même de trouver un terrain d'entente, je vais éviter que tout cela parte en vrille, je me dois de respecter les ordres des Rapaces, mais si je le dois, je le tuerai, que ça arrange les Rapaces, ou non.

"Je vais être sincère avec toi, "Shin" je ne suis pas là pour 'te la mettre à l'envers", je suis là pour passer pour quelqu'un qui suis les ordres auprès des Rapaces, nous avons tous les deux à gagner à nous respecter au plus possible, bien que cela va être difficile. Comme je te l'ai dit, je ne suis pas un de tes hommes, moi une enquête je bosse dessus à fond si il le faut, et je trouve le coupable... Tu dis que la prudence permet de rester en vie, et que la confiance tue, mais c'est en étant prudent qu'on devient confiant."


Je marquas une pause, me tournant et montrant mon dos à ce petit gangster de rue.

"Je te laisses le choix, soit tu arrête de me parler comme un moins que rien, ce que je te conseilles de faire, soit nous seront obliger d'en arriver à la manière forte. Personnellement, la première m'arrange plus, mais remettre les idées en place à un faux vilain qui aimes se prendre pour un gangster me ferait aussi plaisir."

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Spoiler:
 
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 25/10/2017
Localisation : sur mon territoire
Lycan
Dim 19 Nov - 3:35


Pas à dire, ce mec a des couilles, une belle paire en acier. J’esquisse un sourire, chose rare. Je ne suis pas le genre de mec normalement à le faire. Il est léger, très léger, à peine visible mais il est là et ce ne m’était pas arrivé depuis… bien longtemps.
Je le vois me tourner le dos, deux possibilités soit il se fout de ma gueule et montre que je ne lui fais pas peur soit il a confiance pour que je ne l’attaque pas. Quelle option choisir…. Si je le massacre, toutes les relations avec les Rapaces seront rompues et la guerre repartira, shit. Pas le choix, je dois serrer les dents. J’ai pas envie de revenir à y a quelques années. Les gamins du quartier ont payé un lourd tribu dans cette putain de guerre.

- Tu dis que je te traite comme de la merde ? Montre moi ce que tu vaux. Respect pour respect. C’est peut-être pas comme ça que ça marche avec les Rapaces mais ici, sur mon territoire, le respect ça se mérite. Je t’ai donné toutes les infos que j’avais et toi, qu’est-ce que tu m’as donné ? Que dalle hormis tes beaux conseils.

Je retire ma capuche, j’en ai marre qu’elle me tombe sur les yeux. Tant pis pour mes oreilles devenues fragile depuis que l’autre connard m’a transmit sa merde et que je suis devenu un montre. Fait chier, moi qui n’étais plus sensible au froid avant cette transformation, c’est bien ma veine.

- Juste une petite chose. Je ne suis un un faux vilain, j’ai jamais prétendu être un vilain. Je suis ce que la rue a fait de moi. Un mec qui en a trop vu et qui s’est battu pour rester en vie. Évite de porter des jugements hâtifs et j’en ferai de même. Et ouais, je peux parler normalement quand j’en ai envie.

Je fais craquer ma nuque, un truc me hérisse les poils, je ne sais pas trop ce que c’est mais ça me filerait presque de l’urticaire. Je regarde autour de moi, sur mes gardes, tout y passe, chaque recoin sombre, les toits. Y a un truc pas net par ici.

- Tu sens quelque chose ?

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Devant son miroir, un verre de vin à la main
Tueur d'êtres inférieurs
Voir le profil de l'utilisateur




Connor Chase
Tueur d'êtres inférieurs
Dim 19 Nov - 21:06
Un rendez-vous de gangster
Connor Chase (FEAT-Shin)

Pourquoi fallait il que le chef du gang que je devait aider soit un rigolo. Il ne comprend même pas que je suis supérieur, il crois qu'il a le dessus alors que pas du tout. Il se dit ne pas être un vilain, juste quelqu'un qui en avais trop vu, moi je dis que c'est un esclave de pacotille qui a souffert et qui veut se venger sur le reste du monde ou une connerie du genre. Il n'a pas envie de changer le monde ou de créer un trafic pour se la couler douce, il veut juste se venger, ça se voit. Je vais tout de même essayer de rester en accord avec lui, ça me ferai un allié de plus et les Rapaces le prendrai mieux que si je l'assassinais.

Il craqua sa nuque, pour une raison que j'ignorais, il voulait se battre ? Non il venait de dire l'opposé dans ses paroles et il ne semblait pas mentir, alors pourquoi ? Il regarda autour de lui, cela devait être donc de la méfiance, il devait ressentir ou avoir vu quelque chose. Il me demanda alors si je n'avais rien ressentis.

"Effectivement, je ressens une présence étrange, une présence non-humaine. Surement un monstre, peut-être un second envoyé des Rapaces ? Toutes les hypothèses sont possibles, si nous voulons savoir nous pouvons soit attendre qu'il nous tombe dessus, soit aller le chercher."


Je dit ça, et fit une petite pause ne lui laissant tout de même pas le temps de répliquer, juste le temps de penser pour qu'on aille le chercher. Je venais de mettre ça sous un angle mettant en avant le fait d'aller directement sur la cible, alors que ce n'était pas mon plan, mais c'était pour le tester, voir réellement le gangster qu'il était.

"J'ai l'impression que c'est un autre vampire, ça y ressemble en tout cas. Le moyen le plus simple de l'attirer serait de faire saigner quelqu'un, le sang de la personne le ferai venir jusqu’à nous à cause de sa soif de sang. Nous pouvons soit te faire saigner soit un inconnu qui passe dans la ruelle, on ne touche pas à ma magnifique peau. Pour faire venir le vampire il faudrait tout de même une quantité moyenne de sang, pas juste une petite coupure. Si tu veux il y a un passant dans la rue juste à coté, il est tout seul, je le sens."


Parfait, j'allais pouvoir savoir définitivement quelle type de personne il était, je suis sûr qu'il ne va pas utiliser l'inconnu, il est trop faible d'esprit pour ça. Il va devoir se couper ou sinon il refusera tout simplement, si c'est le cas, je n'hésiterai pas à lui faire remarquer sa faiblesse d'esprit. Même si il ne montrera aucune faiblesse face à mes remarques envers sa décision, au fond de lui il sera blessé, il se sentira affaiblis et si je continu, peu à peu il sera soit dépressif, soit il développera une haine envers moi et une envie de me faire taire. Ce que je récompenserai avec sa mort et celle de son gang par les Rapaces. Car je le sais bien, ce qui empêche les Rapaces de battre son gang c'est lui, pas ses membres.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Spoiler:
 
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 25/10/2017
Localisation : sur mon territoire
Lycan
Lun 20 Nov - 2:45

Bordel, il me sort que ça pourrait être un autre Rapaces, j’aime pas ça. D’hab les Rapaces sont réglos, pour ça qu’on s’est pas battu depuis des lustres. S’ils pensent pouvoir m’éliminer, ils se fourrent le doigt dans l’oeil jusqu’au cul. Je ne suis pas resté en vie depuis si longtemps pour rien.
Il me fait marrer, comme si j’allais utiliser un civil dans cette histoire.

- Tu veux du sang mon grand ? Pas de problème.

Avec un léger sourire, je sors ma lame et m’ouvre le bras au niveau du biceps gauche. Ça saigne mais c’est pas comme si ça allait m’handicaper. Je n’aurais qu’à cicatriser ce qui ne prend pas longtemps sur moi depuis que je suis devenu un monstre. Ouais, il ne s’attendait clairement pas à ce que je me coupe en deux deux, sans même une hésitation.

- Je vais pas laisser un branleur risquer de nous encombrer. Les cris, c’est chiant et ça attire l’attention. Avec ça, pour le secret on repassera. Autant régler ça entre nous vu que je me branle des cicatrices.

Je laisse le sang s’écouler le long de mon bras, shit, j’aurais dû enlever ma veste, ça m’en fait une de moins avec mes conneries. Je bouge mes doigts, contracte mon bras, le sang coule plus vite et le voilà à l’entrée de la ruelle. Je me suis tapis dans l’ombre. Je matte l’envoyé dont je ne connais toujours pas le nom. Pour des présentations, on repassera, je lui murmure.

- C’est pas l’un des vôtres ça. Vu la tronche, soit il est s’est perdu pour bouffer, soit c’est un des zombis de l’AGC. Dans tous les cas, c’est un vampire mort.

Je sors de l’ombre sans bruit, le vampire se jette sur l’odeur du sang concentrée là où je me suis ouvert. J’en profite pour me glisser dans son dos sans me faire remarquer. L’envoyé peut voir pourquoi les Rapaces ont arrêté de vouloir piquer mon territoire, pourquoi on me nomme le chasseur. Je pose ma lame sur la gorge du vampire et matte mon acolyte temporaire.

- Tu veux lui poser des questions avant qu’il n’y passe ?


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Devant son miroir, un verre de vin à la main
Tueur d'êtres inférieurs
Voir le profil de l'utilisateur




Connor Chase
Tueur d'êtres inférieurs
Lun 20 Nov - 20:36
Un rendez-vous de gangster
Connor Chase (FEAT-Shin)

Après ce que je venais de lui dire à propos du vampire possiblement Rapace et ma proposition pour l'attraper il restait confiant. Il était sûr de lui et c'était une des seules choses que j'aimais chez lui, le reste, tout était à refaire : sa façon de parler, son style, son attitude en général.

Il sortis un couteau de sa poche, esquissa un sourire et se coupa d'un coup sec son biceps gauche à travers sa veste. Je le savais rustre, mais pas à ce point... Je dois quand même avouer que je fût surpris par sa motivation et son courage, il n'avait pas l'air d'avoir une once de peur et de doute dans son regard ou comportement, il paraissait de sûr de lui.

Il me dit clairement qu'il en avait rien à foutre de se tailler le bras le temps que ça le permettait d'en finir rapidement avec la vampire, soit je comprend son point de vu bien que je ne rejoigne en aucun point. Il fallait bien des êtres se salissant à la place des autres et c'est tout à fait normal qu'il pense de cette façon, il est surement née en tant qu'esclave ou dans la rue et a vécu des choses atroces l'ayant rendu sans pitié envers lui même, mais il a toujours de l'affection pour certains personnes, je le sens, je le ressens au plus profond de mon être.

Il accélère la vitesse du sang qui coule sur le sol en contractant les muscles de son bras, une flaque s'est formée, attirant davantage le vampire assoiffé de ce sang. Bien sûr j'ai également très envie de ce sang, mais je sais me retenir, je suis un homme avec des manières et surtout quelqu'un d’intelligent et de stratégique, je sais retenir mes pulsions quand j'en ai besoin.

Le "chasseur" passe à coté de moi, visiblement sans me vouloir de mal, il me dit que ça n'a pas l'air d'être un vampire de chez nous, tant mieux je n'avais pas envie d'exécuter un vampire des Rapaces pour l'autre petite frappe. Il m'annonce alors la mort certaine du vampire, je suis pressé de le voir à l'action. Il était tapis dans l'ombre et m'y avait emmené pour ne pas être vu par le vampire, ce dernier ne semblait pas l'avoir vu et cours vers la flaque de sang. Le chef de gang sort de l'ombre aussi discrètement qu'il en été rentré, il avait des mouvements quasi parfaits pour l'assassinat, il n'était pas si mauvais que ça visiblement. Il passa dans le dos du vampire d'AGC pour lui poser sa lame sur le cou, l'empêchant de bouger. Il me demanda si j'avais une question à lui poser avant son exécution.

"Ce serai plutôt à toi de lui poser des questions, c'est toi qui voudrai savoir qui a tué tes hommes, mais comme tu n'a pas l'air de vouloir lui poser des questions, laisse moi l’exécuter à ma manière."


J'avais déjà bien observé les vêtements de Shin et avait aperçu deux couteaux dont un qu'il avait posé sur le cou du vampire. Il avait également sur lui un pistolet au niveau de la hanche, je n'en avait pas grand chose à faire, je pouvais arrêter le temps 7 secondes avant de mourir. J'était seulement à 2 mètres de lui, il me suffisait de stopper le temps 2,5 secondes et je pouvait m'avancer, prendre le couteau et le lancer sur le vampire, un jeu d'enfant qui fera peur au "chasseur".

"Et le temps s'arrête alors."

Je prend un pas à l'avant, un long, rapide, agile mais gracieux pas en avant. Je suis alors proche des deux autres, je suis sur leur coté droit.

"Une seconde est passée."

Je prend alors le couteau accroché au niveau de la hanche droite du chef de gang en même temps que je me repositionne pour être parfaitement face au profil du vampire.

"Deux secondes sont passées"

Je lance le couteau dans les airs, sa trajectoire est parfaite et découpera le cerveau du vampire en deux, l'empêchant de régénérer de ses blessures.

"Et le temps reprend son cours"

"J’espère que tu n'avais effectivement pas de questions à lui poser, sinon il serai trop tard malheureusement."

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Spoiler:
 
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 25/10/2017
Localisation : sur mon territoire
Lycan
Mar 21 Nov - 4:33

Ouais, l’envoyé sort de l’ombre une fois la maîtrise finit, ça se voit que c’est pas un type d’action. Lui ce serait un des penseurs, peut-être de ceux qui ont conseillé les grands gourous des Rapaces de nous foutre la paix. Il ne veut pas se salir les mains et ça se voit. Mon regard d’acier posé sur lui, je l’observe tandis que le vampire essaie de se débattre de ma prise. Aucune chance.
D’un coup l’envoyé est presque devant moi, mon couteau dans la tête du vampire. Je hausse un sourcil de surprise.

- Oh je vois, monsieur l’envoyé est un vampire aussi ? Alors t’arrêtes le temps ou tu te déplaces super vite ? Ouais ça peut être utile.

Je suis maître dans l’art de ne rien montrer même si ce type m’a scié. Un putain de pouvoir et s’il voulait me buter, j’aurais aucune chance dans un combat en face à face. Avec un type pareil, ma seule option serait un tir de loin. Qu’il ne voit pas la balle venir.
Je lâche le corps sans vie du vampire assoiffé, mate le trou dans ma veste, fait vraiment chier, en plus ça caille sévère ce soir. Je sors de la poche de mon pantalon une fine bande de tissu que j’enroule autour de ma plaie, c’est pas pour arrêter de saigner mais pour empêcher ce putain de froid de me geler les miches. Pourquoi, sur tous les animaux je suis tombé sur un frileux ? Aucune justice dans ce monde pourri.
J’en reviens au vampire devant moi, bien en vie lui.

- J’avais pas de question à lui poser. Ce type sentait le sang, à en juger par ce que j’ai senti quatre différents mais aucune odeur de cyborg. Tu me prends peut-être pour un rigolo mais je sais réfléchir surtout quand la vie de mes gars est en jeu. Steevy et Gary étaient des chouettes mecs. Ils avaient une vie en dehors du gang, l’un était marié, sa meuf va devoir porter le deuil. Je veux me faire le ou les salauds responsables de leurs morts.

Je me redresse de toute ma hauteur, ouais je sais quelle n’est pas impressionnante mais mon humeur noire empêche les autres de se foutre de moi. La mine grave, je mate l’envoyé après avoir remis ma capuche sur mes oreilles gelées.

- Je sais pas qui tu es vraiment, et dans un sens, je m’en fous. Si t’es là pour m’aider c’est ok. Tu viens de me prouver que tu ne seras pas un poids à traîner. Tout ce que je veux c’est buter celui qui les a massacré et qu’il n’y ai pas d’autres victimes. On est peut-être dans les quartiers pauvres, les quartiers à éviter pour les richards comme toi mais c’est un quartier tranquille depuis que j’y fais la loi et je tiens  à ce qu’il le reste. Maintenant, qu’est-ce qu’on fait ? Tu veux te balader dans mon quartier ou tu veux remettre ça à plus tard ? Moi, je vais chercher et trouver ce que je cherche, je ne m’arrêterai pas tant que cette chose traînera dans les rues.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 19/09/2017
Localisation : Devant son miroir, un verre de vin à la main
Tueur d'êtres inférieurs
Voir le profil de l'utilisateur




Connor Chase
Tueur d'êtres inférieurs
Mar 21 Nov - 21:36
Connor Chase a écrit:
Un rendez-vous de gangster
Connor Chase (FEAT-Shin)

Je venais de scier le crane du vampire en moins de temps qu'il faut pour cligner d'un œil, mais "le chasseur" continuais de rester confiant. Il haussa tout de même un sourcil par étonnement et me compris que je pouvait arrêter le temps, ça ne changeais pas grand chose, je ne perdais en rien mon avantage, et même si il avait gagné cette information, il avait également plus de pression dû la puissance de mon pouvoir. Il ne laisse pas transparaître une émotion, mais je suis sûr qu'il est impressionné et renferme une certaine forme de peur au fond de lui.

Il lâcha le vampire pour lancer un regard sur le trou qu'il avait fait dans son accoutrement, il était temps qu'il y prête attention. Il ne semblait pas inquiéter pour le costume mais plus pour le froid... il était donc une créature ressentant la froideur de ce monde. Il sortis de son pantalon un fin tissu qu'il enroula autour de sa plaie pour la retenir de couler et surement aussi pour se protéger du froid.

Il me dit qu'il n'avait pas de questions à poser à ce vampire car il était sûr qu'il n'avait pas tué les deux gars parce que les tueurs n'avaient pas de senteur. Il me dit qu'il n'est pas con et qu'il sait réfléchir tout seul, que "Steevy" et "Gary" étaient des personnes sympathiques et qu'ils avaient une vie extérieur au gang. Qu'ils avaient une famille, des gosses et des amis. Il a l'air de surtout leur en vouloir pour ça, et c'est là que se trouve la faiblesse de la plupart des personnes.

Il se redresse finalement pour ne même pas atteindre mon visage, mais peu importe, il commence à me fixer et reparle. Il me dit qu'il se fout de moi mais que si je veut l'aider je peux, qu'il se fout de qui je suis et de si je viens ou pas, dans tous les cas ils continuera à chercher pour l'assassin. Il me raconte que c'est lui qui décide et qui met tout en ordre dans son quartier, que c'est grâce à lui qu'il est plus calme qu'avant. Il a l'air d'y tenir à son quartier, il a l'air de tenir à ses habitants et au trône sur lequel il se trouve. Je me ferai un plaisir de le remplacer dans l'avenir.

"Je vais t'aider, mais sache que ce que tu fais là est futile, tu te bas non pas pour ton honneur, mais pour celui de tes amis, pour les venger, mais tout cela est inutile. Je ne vais pas développer ça avec toi car je sais que tu ne changera pas d'avis et dans tous les cas ça ne m'apporterai rien. Je tient juste à te dire que tous les sentiments que tu porte et qui ne sont pas envers toi même ne font que te mettre des bâtons dans les roues pour ton but."


Je prend une pause et j'esquisse un sourire invisble, merci à mon masque cachant toutes mes expressions faciales.

"Je vais rester sur ton territoire quelques temps pour chercher le tueur ou les tueurs, si je les trouves je te recontacte, donne moi une façon de te joindre, numéro de portable, lieu de vie ou de passage fréquent, peu importe le temps que je peux te joindre ou te rencontrer. Il me faut également un moyen de me faire loger, soit un de tes hommes accepte, soit tu acceptes, soit je me fait une place moi même dans ton territoire."

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

Spoiler:
 
avatar
Messages : 26
Date d'inscription : 25/10/2017
Localisation : sur mon territoire
Lycan
Mar 5 Déc - 22:01

J’écoute l’envoyé parler sur ce que lui pense, ça me fait grave chier mais bon, chacun sa mentalité. Il voit dans la loyauté envers mon gang, envers mon quartier une faiblesse. J’y vois une force, la force qui m’a fait tenir dans les épreuves les plus dures. C’est mon quartier, ma maison, je fais régner l’ordre et la discipline pour que jamais plus un gamin n’ait à subir des connards dans le genre de ce que moi, j’ai subit. d’ailleurs, à la réflexion ces fils de pute, ont été les premières victimes du chasseurs. Ils rigolaient moins avec une gorge tranchée ces enfoirés. Ouais pas à dire, c’est bien ma motivation, comme il dit, pour rester le maître de mon quartier. Les gamins seront en sécurité contrairement à mon époque. La misère existe toujours, chuis pas un putain prêtre donc ils se démerdent, j’assure juste la sécu, pas le reste.

- si tu veux rester chez moi, faut que je prévienne mes gars de ne pas te toucher par accident, c’est vite arrivé. Je ne tolérerai aucune agression. Ils savent obéir, c’est tout ce que je leur demande donc tu n’attaques personne tant que t’es chez moi. Je vais te trouver un logement, ce n’est sûrement pas dans tes critères habituels mais y a pas de cafards. Et non, tu crècheras pas chez moi. Y a personne qui crèche chez moi, jamais. Personne n’y est rentré, personne n’y rentre et personne n’y rentrera.
Allez on se bouge, je me pelle.


Je n’attends pas vraiment de réponse car bordel, il fait vraiment super froid ce soir. J’aurais dû mettre un truc plus chaud, j’en suis presque à grelotter mais comme d’hab, je ne montre aucune faiblesse. Des années de conditionnements, de maîtrise de soi. C’est pas pour me vanter mais je me contrôle toujours et il vaut mieux, surtout quand le monstre se réveille.
Je garde un œil sur mon « invité » la confiance ça se gagne pas en cinq minutes et encore moins avec les mecs qui pourraient me buter comme il l’a montré. Dans mon job, la méfiance est gage de rester en vie plus longtemps. Je me décide à le conduire jusqu’à ma « résidence secondaire » un appart tranquille dans un immeuble rénové, en me gardant bien de lui indiqué qu’il s’agit d’une de mes tanières.
Enfin arrivés, je le laisse passer devant moi.

- Voilà, c’est pas bien grand mais ça devrait faire l’affaire. Chambre, salle de bain, cuisine et salon. Un téléphone, en dessous tu as mes numéros, mon portable et mon fixe, si tu trouves contactes moi immédiatement. Oh et je veux ton numéro pour te contacter aussi en cas de découverte. C’est clair ? Pas de coup en douce. Je veux une totale transparence.

▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼






Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AG-Corporation :: Flood :: Corbeille :: Rps abandonnés-
Sauter vers: